Header Critique : TWILIGHT : CHAPITRE 3 - HESITATION (THE TWILIGHT SAGA : ECLIPSE)

Critique du film
TWILIGHT : CHAPITRE 3 - HESITATION 2010

THE TWILIGHT SAGA : ECLIPSE 

A Seattle, de mystérieux vampires commettent des crimes. Ils se trouvent sous l'emprise de l'odieuse Victoria, non-morte comptant les employer pour se venger de Bella. Elle reproche à cette dernière d'être responsable de la destruction de son amant. Pour protéger Bella, vampires et loups-garous sauront-ils de s'allier ?

Tel est en substance l'argument promis par ce TWILIGHT : CHAPITRE 3 - HESITATION, produit au pas de charge par Summit Entertainment alors que TWILIGHT : CHAPITRE 2 - TENTATION n'est sorti qu'en novembre 2009. Pour ce troisième volet, la bande-annonce et la promotion annoncent plus d'action et d'horreur. Après Catherine Hardwick la spécialiste du drame ado, après Chris Weitz réchappé de l'échec d'A LA CROISEE DES MONDES : LA BOUSSOLE D'OR, David Slade (30 JOURS DE NUIT) prend la relève.

Las, le spectateur comprend vite que l'horreur et les affrontements entre monstres, tout cela n'intéresse guère les auteurs de ce troisième volet. L'action reprend où nous l'avons laissée : le vampire Edward demande en mariage l'humaine Bella ! Un cliffhanger au suspense insoutenable ! Bella hésite avant de répondre. Car oui, tout est ici dans l'hésitation (d'où le titre français !) pour la jeune femme. Plutôt le loup-garou ami d'enfance, amateur de guitares et de motos, élevé au grand air, baraqué et ouvert aux interactions physiques entre sexes ; ou Edward le vampire romantique, raffiné et attentionné, ténébreux et toujours bien habillé, mais vieux jeu quant au sexe avant le mariage et aussi musclé qu'un plat de nouilles ? Dur, dur de choisir !

Ces atermoiements sentimentaux donnent lieu à quelques séquences de lit prudes, à la lisière du burlesque, telle cette nuit romantique entre Bella et Edward, ou le partage d'une tente à trois au cours de laquelle l'expression «chauffer la couche» prend toute sa signification !

En fin de compte, une bagarre timide de quelques minutes oppose des meutes de loups-garous et de vampires (certains se déplaçant sous l'eau comme les zombies de LAND OF THE DEAD ou encore LE COMMANDO DES MORTS-VIVANTS). Mais chez Stephenie Meyer, les vampires tués ou blessés ne saignent pas : ils se brisent sagement comme de la porcelaine. Qu'il sont loins les flots de sang déversés lors de l'exécution du vampire dans DRACULA ET LES FEMMES !

Sexe tout habillé et violence non sanglante, l'univers de TWILIGHT : CHAPITRE 3 - HESITATION ne parlera donc toujours pas au public traditionnel du cinéma d'épouvante. Si David Slade parvient à éviter le ridicule constant qui entache le second chapitre, si l'interprétation se professionnalise comme la série progresse, nous regrettons que ce troisième volet reste focalisé sur la parlotte gentille et les palabres mignones, nous laissant, comme toute cette série, sur une sensation de scepticisme amusé.

Rédacteur : Emmanuel Denis
Photo Emmanuel Denis
Un parcours de cinéphile ma foi bien classique pour le petit Manolito, des fonds de culottes usés dans les cinémas de l'ouest parisiens à s'émerveiller devant les classiques de son temps, les Indiana Jones, Tron, Le Dragon du lac de feu, Le Secret de la pyramide... et surtout les Star Wars ! Premier Ecran fantastique à neuf ans pour Le retour du Jedi, premier Mad Movies avec Maximum Overdrive en couverture à treize ans, les vidéo clubs de quartier, les enregistrements de Canal +... Et un enthousiasme et une passion pour le cinéma fantastique sous toutes ses formes, dans toute sa diversité.
48 ans
1 news
584 critiques Film & Vidéo
1 critiques Livres
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire

Notes des lecteurs
Votez pour ce film
Vous n'êtes pas connecté !
-
0 votes
Ma note : -