Header Critique : XTRO III

Critique du film et du DVD Zone 2
XTRO III 1995

 

XTRO, premier du nom, était un film choc à l'époque de sa sortie. Pour ceux qui le connaissent, on se rappelera de la scène de l'accouchement pour le moins extrême. Malgré des moyens financiers assez pauvres, le réalisateur avait réussi à créer d'autres scènes aussi fortes. Une quinzaine d'années plus tard, nous voici donc avec le troisième opus entre les mains. L'auteur de ces lignes n'ayant pas eu la chance de voir la première suite, il est difficile de savoir s'il y a eu un prolongement logique. A priori, on n'en doute...

Etrangement, après le succès public de XTRO ainsi la réception de divers prix, c'est un peu comme si Harry Bromley Davenport n'avait pas réussi à trouver de financement pour continuer sa carrière. Le film dont nous parlons ici est très clairement filmé à l'économie. Dommage car tout comme pour le premier XTRO, on trouve ici un grand nombre d'idées qui auraient mérité un budget plus conséquent. Car si les moyens manquent, ce n'est pas le cas des ambitions du réalisateur et du scènariste.

Dans le premier film, on s'intéressait aux enlèvements d'êtres humains par les extra-terrestres. Mythe ou réalité ? Là n'était pas le propos. Le traitement de l'histoire proposait un traitement vraiment nouveau par rapport aux autres films qui développaient un même sujet jusque là. D'ailleurs, la petite phrase promo était "Certains Extra-Terrestres ne sont pas nos amis !". La référence est flagrante. Pour ce XTRO III, on reste, bien sûr, toujours sur le terrain extra-terrestre et le film est fortement influencé par un certain crash de Roswell ainsi que par une histoire qui a fait grand bruit ces dernières années. C'est à dire la présentation d'un documentaire, à l'origine douteuse, qui montrait l'autopsie d'une créature extra-terrestre. Documentaire qui soit dit en passant était passé à la télévision dans une émission que ne renierait pas le Professeur Cavan.

Dès les premières secondes du film, on se dit que cela part plutôt bien avec de fausses informations d'époque. Ensuite, le film se met à suivre une trame un peu plus conventionnelle. On pense d'ailleurs à PREDATOR, le budget en moins ! XTRO III n'est donc pas un film incontournable. Toutefois, grâce aux bonnes idées du film ainsi qu'aux débordements "gore", on a tendance à regarder l'ensemble avec un oeil indulgent. Les moments forts étant bien entendu la découverte du métrage qui présente les expériences perpétrées par les scientifiques sur une créature. Ensuite, la voix-off, un peu trop présente dans le film, vient appuyer sur le fait que nous sommes nous aussi des monstres. Une reflexion qui ne s'imposait pas vraiment devant l'évidence des images.

Si le personnage principal manque de charisme, on retrouve dans un second rôle Andrew Divoff. On reconnaitra donc le visage de celui qui incarne le Djinn dans la série des WISHMASTER. Robert Culp fait lui aussi partie du voyage. Encore qu'il ne quitte pas son bureau, ou presque, de tout le film.

XTRO III fait partie de ces films "budget" qui sortent à un prix très compétitif. Fatalement, pour une petite somme, il ne faut pas s'attendre à un déluge de suppléments ni même à un grands film. Elephant nous permet tout de même de voir la bande-annonce (en français) et propose la piste sonore originale anglaise (sans aucun sous-titre). La qualité est acceptable du point de vue de l'image malgré une compression un peu limite. Le doublage français est, lui, assez peu démonstratif. Mais pour 99 francs, ceux qui ont apprécié le premier film seront contents de pouvoir regarder à moindre frais cette suite.

Rédacteur : Christophe Lemonnier
Photo Christophe Lemonnier
Ancien journaliste professionnel dans le domaine de la presse spécialisée où il a oeuvré durant plus de 15 ans sous le pseudonyme "Arioch", il est cofondateur de DeVilDead, site d'information monté en l’an 2000. Faute de temps, en 2014, il a été obligé de s'éloigner du site pour n'y collaborer, à présent, que de manière très sporadique. Et, incognito, il a signé de nombreuses chroniques sous le pseudonyme de Antoine Rigaud ici-même.
53 ans
10199 news
566 critiques Film & Vidéo
4 critiques Livres
On aime
Les fauses informations d'époque.
La fausse autopsie.
Les idées.
On n'aime pas
La voix-off inutile et bien trop présente.
Le manque de moyen.
Pas de sous-titrage français.
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire

Notes des lecteurs
Votez pour ce film
Vous n'êtes pas connecté !
-
2 votes
Ma note : -
L'édition vidéo
XTRO III : WATCH THE SKIES DVD Zone 2 (France)
Editeur
Support
DVD (Simple couche)
Origine
France (Zone 2)
Date de Sortie
Durée
1h35
Image
1.33 (4/3)
Audio
English Dolby Digital Stéréo
Francais Dolby Digital Stéréo
Sous-titrage
  • Aucun
  • Supplements
    • Bande-annonce
    Menus
    Menu 1 : XTRO III
    Autres éditions vidéo