FIMUCITE: FESTIVAL D'HORREUR EN MUSIQUE

24 août 2019 
FIMUCITE: FESTIVAL D'HORREUR EN MUSIQUE

Du 20 au 29 septembre 2019 se déroulera le 13e Festival FIMUCITE, le Festival de Musique de Cinéma de Ténérife - donc au coeur des Iles Canaries. Qui dit 13, dit Vendredi... et donc... cette année, le Festival posera son focus sur des canines acérées et  les grands thèmes musicaux de films d'horreur !

Déjà célèbre pour ses magnifiques créations pour L'AU-DELA de Fabio Frizzi (making of ici) ou encore la plutôt incroyable création en 2010 des DENTS DE LA MER de John Williams (voir ici la vidéo du concert), le Festival va s'attaquer à du lourd.

Dans le Grand Amphithéatre de Santa Cruz de Ténérife, sous la direction de Diego Navarro et Christian Schumann, l'orchestre symphonique de Ténérife va jouer plusieurs événements majeurs. Entre deux soirées hommage à Ennio Morricone, il y aura aussi une invitation faite à Randy Edelman (ANACONDALA MOMIE : LA TOMBE DE L'EMPEREUR DRAGON), qui viendra au piano, accompagné d'un septuor de cordes pour ses plus grandes compositions et chansons. 

Mais les plus gros morceaux seront pour la fin de cette semaine. A savoir le vendredi 27 avec "Mes Peurs Préférées" où seront joués et pour certains, créés pour la première fois en représentation publique, les morceaux suivants, sous la direction de Christian Schumann :

Première partie :

Deuxième partie :

Et pour clore cette semaine, là aussi en première mondiale, la projection du BRAM STOKER'S DRACULA de Francis Ford Coppola avec la partition de Wojciech Kilar jouée en direct par l'orchestre de Ténérife, dirigé par Diego Navarro.

Dernier concert le 29 septembre avec, moins horrifique, "CHAMPIONS OF THE SILVER SCREEN", où seront joués HOOSIERS, ROCKY, ROCKY IV, STREET FIGHTER II, RANDY, ou encore FORMULA 1.

Pour les plus courageux et amateurs, les billets sont en vente sur le site du festival : Fimucité

Voir le trailer officiel de cette manifestation hors du commun.

Rédacteur : Francis Barbier
Photo Francis Barbier
Dévoreur de scènes scandinaves et nordiques - sanguinolentes ou pas -, dégustateur de bisseries italiennes finement ciselées ou grossièrement lâchées sur pellicule, amateur de films en formats larges et 70mm en tous genres, avec une louche d'horreur sociale britannique, une lampée d'Albert Pyun (avant 2000), une fourchettée de Lamberto Bava (forever) et un soupçon de David DeCoteau (quand il se bouge). Sans reprendre des plats concoctés par William Friedkin pour ne pas risquer l'indigestion.
52 ans
1233 news
391 critiques Film & Vidéo
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire