DVD (1)

Reviews (2)

DVD Covers

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 MISS MUERTE

 Autres titres

 DANS LES GRIFFES DU MANIAQUE
 DIABOLIQUE DR. Z, LE
 DIABOLICAL DOCTOR Z, THE
 MISS DEATH

 Année

 1966

 Nationalité

 Espagne /  France

 Réalisation

 Jesus Franco

 Scénario

 Jean-Claude Carriere
 Jesus Franco

 Musique

 Daniel White

 Acteurs

 Mabel Karr
 Estella Blain
 Fernando Montes
 Antonio Jimenez Escribano
 Guy Mairesse
 Howard Vernon

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Mondo Macabro

Format Disque

Double Couche

Durée

83 minutes

Format Image

Format Sonore

Francais

English

Sous-titrages

English

 

 SUPPLEMENTS

 •The Diabolical Mr Franco (Documentaire - 15mn14)
 • Bande-annonce
 • Générique anglais
 • Galeries
  • Affiches
  • Photos
 • Biographies
  • Jess Franco
  • Estella Blain
  • Howard Vernon
  • Daniel White

 

 BONUS CACHES

Interview audio de Howard Vernon (2mn34)
Sur la deuxième page de la biographie de Howard Vernon, déplacez-vous vers le haut pour sélectionner "an amusing tale".

 THE DIABOLICAL DOCTOR Z

 LE DIABOLIQUE DOCTEUR Z

Le docteur Zimmer expose à ses confrères ses théories sur la localisation du bien et du mal dans le corps humain et surtout le fait qu’il peut l’influencer. Ses collègues outragés par de telles théories et expériences le traitent de fou. Choqué par leurs réactions, le docteur Zimmer décède d’une attaque cardiaque.

Photo : DIABOLICAL DOCTOR Z, THE

A force de tourner sans arrêt, Jesus Franco s’est forgé une réputation qui finit par faire de l’ombre à ses meilleurs films. Il est ainsi devenu une sorte de pape du Z dans l’esprit de la plupart des gens qui voient dans ce vénérable monsieur au mieux un joyeux luron tout juste bon à faire des zooms sur des nanas à poil. Ce serait oublier que la carrière de Jesus Franco est parsemée de films très réussis dans leur genre à l’image de L’HORRIBLE DOCTEUR ORLOF. Un film qui est d’ailleurs assez proche dans l’esprit de THE DIABOLICAL DOCTOR Z.

Photo : DIABOLICAL DOCTOR Z, THE

La sombre histoire de vengeance du docteur Z est mise en image dans un somptueux noir et blanc qui nous ramène donc à L’HORRIBLE DOCTEUR ORLOFJesus Franco jouait des ombres avec une grande maîtrise. Mais THE DIABOLICAL DOCTOR Z est aussi marqué par LES YEUX SANS VISAGE ne serait-ce que lors d’une séquence chirurgicale. Jesus Franco sera d’ailleurs aux commandes de l’étonnant remake du film de Franju une vingtaine d’années plus tard avec LES PREDATEURS DE LA NUIT mettant en scène l’incontournable Howard Vernon mais aussi Caroline Munro, Brigitte Lahaie, Anton Diffring, Helmut Berger, Telly Savalas

Photo : DIABOLICAL DOCTOR Z, THE

La technique du docteur Zimmer, bien qu’elle découle d’une idée louable, ne produit en réalité que des sortes de zombies dont l’esprit est asservi aux ordres de celui qui les traîte. L’instrument de la vengance contre les scientifiques qui ont provoqué la mort du docteur Zimmer naîtra de cette façon. Nadia, une artiste de cabaret qui exécute une danse lascive et «arty» dans une boîte chic, sera traitée pour devenir une sorte de mante religieuse qui attire les scientifiques responsables de la mort du docteur Zimmer grâce à son physique avantageux. L’actrice Estella Blain qui prête son physique à cette mante religieuse assure une part d’érotisme audacieux pour l’époque et plutôt mignon trente ans plus tard !

Photo : DIABOLICAL DOCTOR Z, THE

THE DIABOLICAL DOCTOR Z risque de surprendre les détracteurs de Jesus Franco à commencer par son histoire rondement menée et dont le scénario est co-écrit par Jean Claude Carrière. L’intégration d’un numéro musical surréaliste (Miss Death) pourrait sembler déplacé mais s’intègre assez intelligemment dans ce DIABOLICAL DOCTOR Z dont la mise en scène est franchement classieuse.

Photo : DIABOLICAL DOCTOR Z, THE

Jesus Franco apparaît assez souvent dans ses films. Cette fois, il incarne un inspecteur de police accompagné d’un collègue britannique interprété par Daniel White. Ce dernier n’est pas vraiment un acteur puisqu’il s’agit du compositeur d’un grand nombre de films de Jesus Franco et qui a beaucoup œuvré pour les productions EuroCiné.

Photo : DIABOLICAL DOCTOR Z, THE

Ce qui est plutôt intéressant avec les coproductions françaises, tournées probablement dans notre langue comme ici, c’est qu’il arrive bien souvent que les éditeurs étrangers aient la bonne idée d’ajouter une piste sonore en français sur le DVD. C’est le cas de THE DIABOLICAL DOCTOR Z qui est d’ailleurs issu d’une copie française puisque le générique du film est dans cette langue. Ne perdez même pas votre temps à enclencher le doublage anglais, la piste sonore en français est bien plus claire et vivante. Mondo Macabro inclut un sous-titrage anglais amovible dont on ne se servira même pas puisque le film est en francais !

Photo : DIABOLICAL DOCTOR Z, THE

Comme déjà dit, le transfert est issu d’une copie française du film et le transfert, bien que comportant quelques défauts de pellicule, retranscrit très bien le noir et blanc de THE DIABOLICAL DOCTOR Z. A propos de ce disque, il est bon d’ajouter que contrairement à ce qui est inscrit sur la jaquette, le DVD est protégé par un codage régional. Il ne fonctionnera que sur les lecteurs Zone 1 ou ceux qui auront été modifiés pour accepter les disques de tous les pays !

Photo : DIABOLICAL DOCTOR Z, THE

Un véritable documentaire a été produit pour donner un éclairage sur Jesus Franco. Le réalisateur s’exprime sur plusieurs sujets mais c’est aussi l’occasion de donner la parole à d’autres personnalités telles que Daniel Lesoeur ou les acteurs Michel Lemoine et Monica Swinn qui s'expriment parfois en anglais mais le plus souvent en français. Brigitte Lahaie ou Caroline Munro y font aussi de courtes apparitions pour de petites phrases sans grand intérêt. Ce petit documentaire s’avère fort sympathique qui, s’il ne retrace pas la carrière du réalisateur de manière approfondie, permet tout de même de le présenter de façon fort sympathique !

Photo : DIABOLICAL DOCTOR Z, THE

Puisque le générique du film est en français, Mondo Macabro a placé dans les suppléments le générique en anglais. Un ajout qui ne change pas grand chose au film en dehors du titrage et d’une qualité image bien moins réussie que celle de la copie du film. Deux galeries de photos permettent d’admirer affiches et clichés alors que la bande-annonce, les spots audio et des biographies se chargeront de vous en donner encore un peu plus. A propos des biographies, d’ailleurs bien détaillées et illustrées d’affiches et photos, celle de Howard Vernon dissimule un petit morceau d’interview audio de l’acteur où il se remémore une anecdote amusante à propos d'Estella Blain !

Photo : DIABOLICAL DOCTOR Z, THE

THE DIABOLICAL DOCTOR Z est, comme L’HORRIBLE DOCTEUR ORLOF, un excellent moyen de découvrir Jesus Franco sous son meilleur jour. Si cette édition DVD pose un souci concernant le format vidéo dans lequel il est présenté, elle n’en reste pas moins très attractive surtout qu’elle est pourvue de la version française !

Christophe "Arioch" Lemonnier

 ESPACE MEMBRE

Login : Pass :

Mot de passe oublié ?
Ou renvoi du mail d'activation d\'un compte ?

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Thriller
Erotique

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com