JESUS DE NAZARETH (http://www.devildead.com)

JESUS DE NAZARETH
JESUS OF NAZARETH


JESUS DE NAZARETH est une gigantesque fresque cinématographique proposant une représentation de la vie de Jésus-Christ, de l'Annonciation faite à Marie à la Pentecôte. Réalisée par Franco Zeffirelli, il s'agit d'une co-production italo-britannique de dix millions de dollars, ce qui était un beau budget, même s'il est loin d'atteindre celui des films les plus coûteux de l'époque (20 millions de dollars pour RENCONTRE DU TROISIÈME TYPE par exemple). Cette oeuvre a été conçue pour être exploitée à la fois à la télévision et au cinéma. Le film a donc d'abord été proposé en six épisodes d'une heure, diffusés simultanément aux USA, en Grande-Bretagne et en Italie. Puis, il a été distribué au cinéma dans une version d'environ trois heures. Il est à noter qu'il semble exister encore d'autres montages, variant selon les pays...

Franco Zeffirelli commença sa carrière comme assistant-réalisateur sur LA TERRE TREMBLE de Luchino Visconti, un classique du néo-réalisme tourné en Sicile, dans lequel les pêcheurs d'un village sicilien misérable jouent leurs propres rôles. L'autre assistant-réalisateur sur ce film s'appelait Francesco Rosi, lui aussi promis à une grande carrière de réalisateur. Rosi et Zeffirelli assistent Visconti sur ses deux long-métrages suivants : la comédie néo-réaliste BELLISSIMA avec Anna Magnani, et surtout la fresque historique SENSO (au générique duquel on trouve un autre assistant : Jean-Pierre Mocky !). Zeffirelli réalise son premier long métrage en 1957 avec la comédie CAMPING, avant de se détourner un bon moment du cinéma afin de se consacrer à sa passion : la mise en scène de théâtre et d'opéra.

Il y gagne un tel renom que cela le ramène sur les écrans de cinéma lorsqu'il réalise LA MEGERE APPRIVOISEE d'après Shakespeare, produit par Dino De Laurentiis, avec Elizabeth Taylor et Richard Burton. Il triomphe ensuite avec ROMEO ET JULIETTE, parallèlement à son travail de metteur en scène au théâtre. Dans les années 1970, il commence par tourner FRANÇOIS ET LE CHEMIN DU SOLEIL, d'après la vie de Saint-François d'Assise. Puis il persévère dans le domaine du "cinéma chrétien" en se lançant dans un travail de très longue haleine : la réalisation de JESUS DE NAZARETH. Après un long temps de préparation, il part le tourner durant neuf mois entre le Maroc et la Tunisie, essentiellement en décor naturel, avec le soutien de la télévision italienne (la RAI) et du producteur anglais sir Lew Grade (CES GARÇONS QUI VENAIENT DU BRÉSIL, LE PONT DE CASSANDRA...). Ensuite, il tournera deux mélos aux USA : si LE CHAMPION, avec John Voigt, marche bien, UN AMOUR INFINI avec Brooke Shields est un bide. Zeffirelli restera ensuite en Europe alternant mises en scène au théâtre et transposition de classiques au cinéma (l'opéra LA TRAVIATA, HAMLET avec Mel Gibson...).

Sur JESUS DE NAZARETH, Zeffirelli bénéficie de collaborateurs de haute volée : les grands chef-opérateurs Armando Nannuzzi (LES DAMNES et LUDWIG de Visconti, MON NOM EST PERSONNE...) et David Watkin (LES DIABLES de Ken Russell, UNE FILLE POUR LE DIABLE...) ; le compositeur Maurice Jarre (LES YEUX SANS VISAGE, LAWRENCE D'ARABIE...)... Les costumes sont de Marcel Escoffier (LA BELLE ET LA BÊTE de Cocteau, SENSO...). Le scénario est écrit avec la collaboration d'Anthony Burgess (auteur du roman ORANGE MÉCANIQUE...) et de la scénariste Suso Cecchi d'Amico (collaboratrice de Visconti et Fellini)... !

Mais c'est surtout au niveau du casting que le générique s'avère le plus spectaculaire. Pour le rôle de Jésus, c'est Robert Powell, un acteur britannique qui est (bien) choisi : il s'est illustré à plusieurs reprises dans le domaine du fantastique, avec la production Amycus ASYLUM, L'ESPRIT DE LA MORT de Peter Newbrook, LE SURVIVANT D'UN MONDE PARALLELE, HARLEQUIN qui lui vaut un prix d'interprétation au Festival du Cinéma Fantastique de Paris... JESUS DE NAZARETH se permet d'empiler une quantité de guest-stars assez sidérante. Certains ont le droit à des rôles consistants qu'ils servent admirablement : Christopher Plummer en Hérode ; Ian Holm en Zérah ; Michael York est un étonnant Jean-Baptiste ; Rod Steiger est un convaincant Ponce Pilate... D'autres ont des apparitions plus courtes, mais pourtant assez belles, tels Laurence Olivier en Nicodème, James Mason en Joseph d'Arimathée, Ernest Borgnine en centurion romain... Enfin, d'autres doivent se contenter d'apparitions trop courtes, que leur notoriété rend en fait un peu cocasse : Claudia Cardinale passe faire un coucou en femme adultère ; surtout les trois rois-mages se retrouvent interprétés par des acteurs qu'on associe en général à des super-méchants : Donald Pleasance (profanateur de sépultures dans L'IMPASSE AUX VIOLENCES et méchant bondien dans ON NE MEURT QUE DEUX FOIS...), Fernando Rey (trafiquant de drogue dans FRENCH CONNECTION, bourgeois frustré et / ou cynique dans de nombreux Bunuel...) et James Earl Jones (la voix de Darth Vader dès LA GUERRE DES ÉTOILES, et sorcier malfaisant dans CONAN LE BARBARE...) !



Ce double-DVD nous propose un montage d'un peu plus de six heures de JESUS DE NAZARETH. Disposant de moyens financiers et d'un métrage pour le moins conséquent, Zeffirelli a fait le choix de présenter un Christ très fermement inscrit dans son contexte culturel. Certes, tous les passages obligatoires de la vie de Jésus sont au menu : naissance dans l'étable, rois mages, pêche miraculeuse, crucifixion... Pourtant, Zeffirelli semble avant tout s'être soucié de décrire avec précision et rigueur son environnement historique. Ainsi, il prend bien soin de démontrer en quoi les enseignements de Jésus étaient à la fois le prolongement du judaïsme, mais aussi une rupture, inacceptable par certains de ses aspects pour les autorités religieuses. D'autre part, le contexte de l'occupation violente de la Palestine par les romains, ainsi que le sentiment de révolte que cela provoquait chez les juifs, est mis en avant, notamment avec de nombreux passages dédiés aux zélotes, partisans d'une résistance armée. Parmi eux, on trouve Judas et Barabas. Ces deux personnages se trouvent traités, par conséquent, de manière moins manichéenne que d'habitude.

Dès lors, le film prend un ton assez matérialiste, et la spiritualité, parfois présente dans les prêches, ne se fait pas vraiment palpable à l'écran. Les séquences de miracles ou d'apparitions ne sont pas les passages les plus réussis du film, et elles font même parfois un peu sourire par leur grandiloquence maladroite (la résurrection de Lazare...). Les meilleurs moments, les plus intéressants, semblent plutôt être ceux qui explicitent, en multipliant les échanges de points de vue, en quoi les enseignements de Jésus étaient, en leur temps, révolutionnaires et dérangeants (les discussions au sein du Sanhédrin par exemple, le procès face à Pilate...). De même, le sens de certaines paraboles ou prêches de Jean-Baptiste et Jésus est mis en lumière par la mise en scène, qu'on peut trouver parfois un peu sage, mais qui est néanmoins cohérente et limpide. JESUS DE NAZARETH a le mérite de proposer un travail de vulgarisation au bon sens du terme : il clarifie les enjeux historiques et théologiques dans lesquels s'inscrit la vie de Jésus, mais il n'escamote pas pour autant leur complexité.

Ce double-DVD propose une image en 1.33. Sa qualité est loin d'être optimale. Le cadrage paraît souvent un peu trop serré et a tendance à être tremblotant. La compression peut faire des siennes dans les scènes sombres ou enfumées (rémanences, détails flous...). Les noirs tirent beaucoup sur le vert dans les passages nocturnes. Certes, le résultat reste regardable, mais ce n'est tout de même pas un résultat "miraculeux"...

Au niveau de la bande-son on peut aussi être un peu déçu. On ne trouve que le doublage français, en mono codé sur deux canaux, qui sonne tout de même assez agressif. On regrette beaucoup de ne pas trouver la version anglaise de la bande-son, pourtant disponible sur le DVD américain.

Ce DVD propose aussi des bonus peu nombreux, mais bien choisis. On trouve un texte déroulant bien fait sur le contexte historique du film. On a aussi accès à un petit documentaire extrait des infos télévisées de TF1 de 1977 (présentées par Jean-Claude Bourret !) à propos de la diffusion de JESUS DE NAZARETH à la télévision : on y voit des images de tournage ainsi qu'une courte interview en français de Zeffirelli. Un autre bonus nous propose une interview d'époque, toujours prise dans un journal de TF1, de Zeffirelli par Yves Mourousi ! Enfin, on peut aussi consulter 18 bio-filmographies des principales vedettes et du réalisateur, toutes de bonne qualités (à quelques petites erreurs près : Donald Pleasance se retrouve au générique de THE THING par exemple).

Si cette édition n'est pas techniquement parfaite, saluons tout de même la sortie de cette fresque dans une version aussi complète. Si le film de Zeffirelli n'a pas la puissance d'un chef-d'oeuvre comme L'EVANGILE SELON SAINT-MATHIEU de Pasolini, il se distingue néanmoins des autres transpositions de la vie du Christ par sa volonté de la resituer avec précision dans son contexte, en évitant, le plus souvent, de sombrer dans une restitution nunuche ou bêtement édifiante.

Emmanuel Denis

ON AIME
Une bonne restitution de la vie de Jésus dans sa complexité historique

ON N'AIME PAS
Pas de VO !
Quelques petites longueurs (sur six heures, ce n'est pas anormal !)...

Meilleures scènes

  • Jean le baptiste
    (DVD 1 [1'23'38])
  • Pierre et le fils prodigue
    (DVD 1 [2'07'48])
  • Salomé
    (DVD 1 [2'33'25])
  • Marie-Madeleine et les pharisiens
    (DVD 2 [0'11'51])
  • Le centurion
    (DVD 2 [1'12'38])
  • Le Sanhédrin
    (DVD 2 [1'30'16])
  • Le doute de Thomas
    (DVD 2 [2'50'10])

Année : 1977

Durée : 380 minutes

Acteurs :
Robert Powell

Anne Bancroft
Ernest Borgnine
Valentina Cortese
James Farentino
Stacy Keach
Tony Lo Bianco
Ian McShane
Christopher Plummer
Anthony Quinn
Rod Steiger
Peter Ustinov
Michael York
Olivia Hussey
Ralph Richardson

Réalisateur :
Franco Zeffirelli

Scénario :
Anthony Burgess
Suso Cecchi d'Amico

Franco Zeffirelli

Musique :
Maurice Jarre

SWIFT
Format disque :
2 DVD - Double Couche

Format Image :

Format sonore :
Français : 

La bande-son codée sur deux canaux est en mono.

Sous-titrage :
Aucun

Les Suppléments

  • Reportage sur le tournage du film (2mn36)
  • Interview de Franco Zeffirelli (9mn)
  • Le contexte historique (texte)
  • Filmographies
    • Franco Zeffirelli
    • Robert Powell
    • Anthony Quinn
    • Olivia Hussey
    • Laurence Olivier
    • Claudia Cardinale
    • Peter Ustinov
    • Valentina Cortese
    • James Mason
    • Ernest Borgnine
    • James Earl Jones
    • Christopher Plummer
    • Donald Pleasence
    • Rod Steiger
    • Anne Bancroft
    • Michael York
    • Fernando Rey
    • Stacy Keach

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 5 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Drame
Biblique

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com