DVD (5)

Reviews (2)

DVD Covers (2)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 EARTHQUAKE

 Autres titres

 TREMBLEMENT DE TERRE
 

 Année

 1974

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 Mark Robson

 Scénario

 George Fox
 Mario Puzo

 Musique

 John Williams

 Acteurs

 Charlton Heston
 Ava Gardner
 George Kennedy
 Lorne Greene
 Genevieve Bujold
 Richard Roundtree
 Marjoe Gortner
 Barry Sullivan
 Lloyd Nolan
 Victoria Principal
 Walter Matthau

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Format Disque

Double Couche

Durée

117 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Francais

German

Sous-titrages

English
Francais
German, Bulgarian, Arabic & Hebrew

 

 SUPPLEMENTS

 •Bande-annonce

 

 ON AIME

• Les destructions à grande échelle
• Un goût de Sensurround

 ON N'AIME PAS

• Vu le prix, difficile de se plaindre !

 VIDEOS

 Bande-annonce

 

 POSTERS

 
 TREMBLEMENT DE TERRE

 EARTHQUAKE

Stewart Graff (Charlton Heston) est marié avec la fille de son patron, Remy (Ava Gardner), qu'il voudrait quitter pour Denise Marshall (Geneviève Bujold). Pendant ce temps, le sergent de police Lew (George Kennedy) se lance dans une poursuite en voiture qui se terminera par sa mise à pied. De son côté, le cascadeur Miles Quade (Richard Roundtree) se prépare à une démonstration pour des promoteurs de Las Vegas… Pour résumer plus rapidement, toute la population de Los Angeles s'affaire alors qu'un terrible tremblement de terre est sur le point de ravager la ville !

Photo : TREMBLEMENT DE TERRE (EARTHQUAKE)

Le réalisateur de TREMBLEMENT DE TERRE ne fait pas partie du quarteron des cinéastes ayant gravé leurs noms dans les esprits des spectateurs. Mark Robson entre plutôt dans la catégorie des réalisateurs qui mettent en images un scénario avec juste ce qu'il faut pour que le résultat soit honnête. Il commence à bosser pour la RKO où il travaille pour Val Lewton et Jacques Tourneur sur LA FELINE, VAUDOU ou L'HOMME LEOPARD. C'est d'ailleurs à la RKO et sous la tutelle de Val Lewton qu'il débutera sa carrière de réalisateur à la même période. Ce qui lui donnera ainsi l'opportunité de diriger Boris Karloff dans ISLE OF THE DEAD et surtout BEDLAM. Pourtant, le fantastique ne l'intéresse pas vraiment puisqu'il se met assez vite à réaliser des films dans un peu tous les genres, du western au drame en passant par l'aventure. Sans oublier un genre très à la mode au milieu de sa carrière, le film de guerre (LES PONTS DE TOKO-RI, L'EXPRESS DU COLONEL VON RYAN, LES CENTURIONS...). Rapidement, il aura mis devant sa caméra tout le gratin d'Hollywood : Humphrey Bogart, Ingrid Bergman, Kirk Douglas, Paul Newman et j'en passe... Ce qui lui confère inévitablement une certaine notoriété !

Photo : TREMBLEMENT DE TERRE (EARTHQUAKE)

Mark Robson est donc un réalisateur qui ne fait pas de vagues pour la production, ce qui le prédestinait à diriger les secousses sismiques de TREMBLEMENT DE TERRE ou n'importe quel film catastrophe à gros budget. Le réalisateur met donc en scène son film comme toutes les autres productions du genre avec la présentation des personnages pris chacun dans des situations personnelles plus ou moins complexes. Une façon comme une autre de dresser le portrait d'un échantillon de la population auquel le spectateur pourra s'attacher avant que tout ce joli monde ne soit jeté dans la tourmente de la catastrophe annoncée. La première partie du film suit donc une ribambelle de personnages dont un sismologue débutant persuadé qu'un tremblement de terre de grande ampleur va se produire dans les heures qui viennent. Bien entendu, comme dans la plupart des films catastrophe, il se heurte à l'incrédulité générale, avant que tout le monde se rende à l'évidence au moment où un coin de building leur sera tombé sur le nez !

Photo : TREMBLEMENT DE TERRE (EARTHQUAKE)

A vrai dire, TREMBLEMENT DE TERRE ne décolle vraiment qu'une fois le tremblement de terre en action. Les effets spéciaux ont pris un coup de vieux donnant lors de certains passages l'impression d'assister aux diverses destructions d'un lézard géant piétinant quelques maquettes. Lorsque le réalisateur n'utilise pas simplement de vieux trucs comme le fait d'agiter la caméra ou en utilisant des effets déformants. Pourtant, la destruction à grande échelle de TREMBLEMENT DE TERRE continue de fasciner. Tout comme le parcours des rescapés qui s'échinent à venir en aide aux autres survivants alors que de nombreux dangers les guettent. Certains s'y exposent d'ailleurs en se réfugiant dans le sous-sol d'un building réputé à l'épreuve des tremblements de terre. Heureusement que le Titanic n'était pas à quai ce jour là ! Cette accumulation de catastrophes sert donc autant de morceaux de bravoure : sauvetage dans un immeuble éventré, dans un sous-sol prêt à s'éffondrer à tout instant… Mais les catastrophes sont aussi le moment où l'être humain se laisser aller, comme un militaire réserviste de la garde nationale qui pète un boulon en réglant ses comptes de manière expéditive. Des petites touches plutôt bien vues que l'on doit aux scénaristes dont un certain Mario Puzo qui avant de travailler pour le cinéma est surtout l'écrivain du PARRAIN. Pourtant le scénario n'a pas été écrit d'une seule traite. Pour des raisons purement économiques, George Fox passera par différentes réécritures tout au long des deux ou trois ans de pré-production, histoire de limiter les séquences de destruction au strict nécessaire tout en augmentant l'aspect héroïque des têtes d'affiches.

Photo : TREMBLEMENT DE TERRE (EARTHQUAKE) Photo : TREMBLEMENT DE TERRE (EARTHQUAKE)

Un film catastrophe, c'est donc des catastrophes (logique) mais aussi des acteurs célébres que l'on aligne en rang d'oignons sur l'affiche ! TREMBLEMENT DE TERRE paraît sobre en comparaison des autres films du genre dont on citera les inévitables AVENTURE DU POSEIDON ou LA TOUR INFERNALE. Ce sont donc Ava Gardner, Geneviève Bujold, Richard Roundtree, Lorne Greene, une jeune Victoria Principal n'ayant pas encore connu la célébrité avec sa participation à DALLAS ou Walter Matthau venu boire un coup discrètement sous son véritable nom... C'est pas mal mais il y a mieux ! Par contre, TREMBLEMENT DE TERRE aligne aussi deux vétérans des situations catastrophiques. Ainsi, c'est George Kennedy qui campe l'un des deux héros de TREMBLEMENT DE TERRE alors qu'il est aussi l'éternel spectateur des catastrophes aériennes de la série AIRPORT. Après ce tremblement de terre, il fera aussi partie du casting qui assistera à la fin de l'humanité dans le VIRUS de Kinji Fukasaku. De son côté Charlton Heston a, lui aussi, fait partie des sauveteurs dans la série des AIRPORT avec 747 EN PERIL, où l'une des séquences rappelle d'ailleurs vaguement celle de l'immeuble éventré dans TREMBLEMENT DE TERRE. Sauvetage toujours, pour un submersible en perdition dans SAUVEZ LE NEPTUNE et, côté fin du monde, Charlton Heston a lui aussi donné avec LE SURVIVANT et l'incontournable PLANETE DES SINGES même si ces deux derniers sont loin d'être affiliés aux films catastophes. Enfin, l'acteur commente la catastrophe, en voix-off, dans la séquence d'ouverture de ARMAGEDDON !

Photo : TREMBLEMENT DE TERRE (EARTHQUAKE)

Le studio qui a produit TREMBLEMENT DE TERRE était en concurrence à l'époque avec LA TOUR INFERNALE. Pour mettre tous les atouts de leur côté, un nouveau système sonore est mis au point sous le nom de Sensurround ! Le principe étant d'ajouter une piste sonore supplémentaire pour secouer la salle avec des extrêmes graves. Si à présent, nous avons dans nos installations des caissons de graves, les salles de cinéma n'en étaient pas équipées à l'époque. Ce sont donc d'énormes enceintes qui sont louées aux salles de cinéma qui veulent bien secouer leurs spectateurs. Le système, d'une très grande puissance, fonctionne tellement bien que les spectateurs des salles avoisinantes se plaignent du bruit généré ! A force de plaintes et d'un système un peu trop couteux pour l'époque, le Sensurround disparaîtra après seulement quelques films : LA BATAILLE DE MIDWAY, LE TOBOGGAN DE LA MORT ainsi que la version cinéma de GALACTICA.

Photo : TREMBLEMENT DE TERRE (EARTHQUAKE)

Le DVD français pose donc un canal de grave sur toutes les pistes sonores proposées, que ce soit en version originale, en français ou en allemand. Ce n'est pas pour autant que vous pourrez reproduire l'expérience du Sensurround. C'est plutôt en fonction de votre matériel et encore ! Le système d'origine était capable de générer un niveau sonore égal à celui d'un avion au décollage. Heureusement pour votre mobilier et la structure de votre habitat, il y a peu de chance que votre installation en fasse autant. Le DVD américain était dénué de ce canal de grave qui devient un véritable "plus" lors de la vision de TREMBLEMENT DE TERRE sur ce disque français ! Pour le reste, malgré les indications de la jaquette, les trois pistes sont détectées comme du 5.1. Ne vous attendez pas pour autant à un résultat exceptionnel puisque dans leur ensemble, les pistes sonores ont un rendu plus proche d'une simple stéréo (voire du mono). Mais le canal de grave évite justement un placement trop vers l'avant lors des diverses catastrophes !

Photo : TREMBLEMENT DE TERRE (EARTHQUAKE)

Autre différence notable par rapport à l'édition américaine, ce disque contient un transfert en format large anamorphique. La définition n'est pas pour autant parfaite mais dans l'ensemble le rendu est des plus acceptables. Surtout si l'on considère le prix riquiqui auquel ce DVD est proposé à la vente. C'est d'ailleurs aussi pour cette raison que l'on ne se plaindra pas du manque de bonus en dehors de la bande-annonce. Et pourtant, il y avait de quoi faire sur le sujet, à commencer par des scènes coupées. Pour moins de douze euros, ne faisons pas trop la fine bouche, les grosses vibrations sont là et ce n'est pas si mal !

Antoine Rigaud

MENUS

TREMBLEMENT DE TERRE (EARTHQUAKE) - Menu DVD TREMBLEMENT DE TERRE (EARTHQUAKE) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 5 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Catastrophe

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com