STAGE FRIGHT (http://www.devildead.com)

STAGE FRIGHT
BLOODY BIRD


Une troupe de théâtre décide de s'enfermer toute une nuit dans sa salle de représentation afin de boucler une comédie musicale horrifique. Désirant avancer au maximum la première de la pièce pensant profiter d'un fait divers mettant en scène un tueur à l'image de leur fiction, les voilà pris à leur propre jeu. Un véritable serial killer s'infiltre parmi eux et, prenant le costume du tueur du musical, va les supprimer un par un.

STAGE FRIGHT, alias AQUARIUS aux USA, alias DELIRIA en Italie, alias BLOODY BIRD par chez nous, est le premier film (de fiction) de Michele Soavi. Cet ancien assistant de Dario Argento (sur TENEBRES ou OPERA) était auparavant passé derrière la caméra pour signer un documentaire sur son "maître" (DARIO ARGENTO'S WORLD OF HORROR), avant de lancer sa véritable carrière de metteur en scène avec STAGE FRIGHT. Pour parrainer le petit jeunot, ce n'est pas Argento mais un autre nom connu du fantastique italien qui va assumer le rôle de producteur : Aristide Massaccesi, plus connu sous le pseudo Joe d'Amato (réalisateur immortel du "gerbouillatoire" ANTHROPOPHAGUS, avant de devenir définitivement spécialiste du film canaillou jusqu'à sa mort en 1999).

Comme l'on pouvait s'y attendre, STAGE FRIGHT est un pur giallo dans la lignée des Argento. N'allez pas chercher du côté du scénario, c'est un prétexte plutôt paresseux à une succession de scènes chocs (on peut noter au passage que ce dernier est écrit par Luigi Montefiore alias George Eastman, mythique acteur du même ANTHROPOPHAGUS cité plus haut). Ce qui intéresse ici Soavi, c'est de montrer de quoi il est capable derrière une caméra. Et bien que notre mâchoire soit souvent titillée par le bâillement lors des scènes dialoguées, il faut bien avouer que Soavi se montre très inspiré lors des scènes de suspens et de meurtres.

La grande qualité de ce premier essai est donc cette exigence visuelle lors des scènes fortes. Les plans de Soavi sont visiblement réglés au millimètre afin d'envoyer certaines séquences de STAGE FRIGHT directement au panthéon du giallo. Outre des meurtres à l'arme blanche (marque de fabrique du genre), le film se réclame d'une certaine modernité en employant une batterie d'ustensiles plus contemporains (tronçonneuse, chignole). On reconnaît ici la probable influence de d'Amato dans des scènes gores lorgnant plus volontiers vers les pellicules américaines.

A la vision du film, on ne peut s'empêcher de penser que le but non avoué de Soavi est de prendre sa revanche sur Argento en chassant sur les mêmes terres d'expérimentation et de sophistication visuelle. Si Soavi ne réussit pas la plupart du temps à se dégager totalement de l'ombre de son mentor, il faut bien reconnaître qu'il va enterrer Argento lors d'une scène absolument gigantesque : alors que le vrai tueur s'est immiscé lors de la répétition d'une scène de meurtre, le voilà contraint d'obéir à la direction vindicative du metteur en scène lui hurlant de tuer la comédienne… Un artiste dirigeant malgré lui une réelle scène de meurtre non simulée, voilà une mise en abîme qui aurait plu à Argento.


Sous une jaquette typée bédé japonaise, le DVD hollandais du film est une bonne surprise. L'image est de très bonne tenue, ce qui est toujours à saluer. Une option pas si bête qu'elle n'en a l'air va vous permettre de customiser votre visionnage. Le film ayant été tourné plein cadre pour être ensuite matté au cinéma (adjonction de cache sur le projecteur), le DVD vous permet d'ajouter ou non deux bandes noires sur l'image (façon letterbox) afin de vous laisser choisir le type de vision souhaité. Seul inconvénient du procédé, il n'est pas compatible 16/9. La bande sonore quant à elle est une piste stéréo surround de bonne tenue sauf un problème plutôt gênant : le niveau des dialogues est bien au-dessous du niveau de la musique. Vous devrez ainsi monter régulièrement le son afin d'entendre ce qui se raconte, pour ensuite baisser violemment le volume tant la musique vous aura déjà rendu sourd d'une oreille. Un film à regarder avec la télécommande à portée de main donc.

Format Plein Cadre
Format Cinema

Au niveau des bonus, nous avons droit aux suppléments habituels : la bande-annonce du film, une bio de Michele Soavi (en fait sous forme de livret inclus dans le boîtier), et une galerie de photos (en plus des habituels clichés du film, cette section nous présente toute une série de jaquettes ayant représenté le film, et ce sous tous supports). Un monument de franche rigolade se cache néanmoins dans ce DVD sous la forme d'un inénarrable clip vidéo tiré du film. Dans ce dernier, une chanteuse masquée façon carnaval de Venise ou bien pelloche de fesse (à ce niveau-là, on ne sait plus trop) nous assène une ritournelle synthétique périmée des plus kitsch. A voir absolument, malgré une source originale tirée d'une VHS toute droppée.

STAGE FRIGHT est donc un très bon giallo, ce qu'a parfaitement compris l'éditeur EC Entertainment au vu de cette très bonne édition. Outre son scénario démarqué vaguement sur HALLOWEEN, on regrettera juste que le film soit quelques fois un peu trop poseur et démonstratif dans sa mise en scène. De petites erreurs de jeunesse que l'on pardonnera aisément à Soavi. Dommage que l'on soit sans nouvelles cinématographiques du metteur en scène depuis 1994, date de son génialissime DELLAMORTE DELLAMORE.

Eric Dinkian


ON AIME
L'esthétisme de Soavi
Une remasterisation image de très bonne qualité

ON N'AIME PAS
Un scénario trop prétexte
Des différences de niveaux sonores trop gênantes

Meilleures scènes

  • Le tueur mis en scène
    (Chapitre 5)
  • Un tableau humain macabre
    (Chapitre 11)
Année : 1986

Durée : 87 minutes

Acteurs :
David Brandon
Barbara Cupisti
Robert Gligorov
Martin Philips
Ulrike Schwerk
Mary Sellers

Réalisateur :
Michele Soavi

Scénario :
Lew Cooper (Luigi Montefiore)

Musique :
Simon Boswell

Format disque :
Simple Couche

Format Image :
(Format Cinéma)
(Plein cadre)

Format sonore :
Anglais : 

La bande-son codée sur deux canaux est en surround et peut être décodée en

Sous-titrage :
Aucun

Les Suppléments

  • Bande-annonce
  • Clip vidéo
  • Galerie de photos

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 9 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Giallo
Slasher

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com