DVD (1)

Reviews (2)

DVD Covers (1)

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 ILE MYSTERIEUSE, L'

 Année

 1963

 Nationalité

 France

 Réalisation

 Pierre Badel

 Scénario

 Claude Santelli

 Acteurs

 Michel Etcheverry
 Jacques Grello
 Armand Meffre
 Ibrahim Seck
 Philippe Coussonneau
 Georges Gret
 Rene Arrieu
 Marco Perrin
 Henri Lambert
 Francis Menzio
 Jean Coste

 Adapté d'une oeuvre originale de :

 Jules Verne

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Koba

Format Disque

Double Couche

Durée

117 minutes

Format Image

Format Sonore

Francais

Sous-titrages

Aucun

 

 SUPPLEMENTS

 •Filmographies£
 • Claude Santelli
 • Pierre Badel
 • Michel Etcheverry
 • Jacques Grello
 • Armand Meffre
 • Ibrahim Seck§
 • Biographie de Jules Verne
 • Extraits du "Théâtre de la Jeunesse"£
 • Cosette (0mn46)
 • Gavroche (0mn50)
 • Jean Valjean (1mn24)§

 

 ON AIME

• Une adaptation fidèle qui nous rappelle ce que la télévision oublie de faire depuis longtemps

 ON N'AIME PAS

• Non respect du découpage original

 L'ILE MYSTERIEUSE

 

Pendant la guerre de sécession, aux Etats-Unis, cinq prisonniers s'enfuient d'une prison sudiste à bord d'une montgolfière. Les vents les emmènent au dessus de la mer avant qu'une tempête n'oblige nos héros à s'échouer sur une île en apparence déserte. Leur survie ne va dépendre que de leur astuce et leurs connaissances...

Photo : ILE MYSTERIEUSE, L\'

Au début des années 50, Claude Santelli va tout d'abord s'occuper d'adapter des oeuvres théâtrales pour une petite troupe d'acteurs. Quelques années après, il va entrer au sein de l'ORTF où il va écrire et produire des émissions télévisées pour la jeunesse. La plupart de ses productions seront liées à la littérature comme l'émission «Livre mon ami» ou bien la série «Le Théâtre de la Jeunesse». C'est dans ce cadre qu'il va adapter plusieurs oeuvres littéraires d'Oscar WildeLe Fantôme de Canterville»), Robert Louis Stevenson («Les Aventures de David Balfour») ou encore Victor HugoLes Misérables» narré en trois parties). Comme c'est souvent le cas dans les années 60, l'émission est filmée en studio et en direct à l'aide de plusieurs caméras. Malgré son nom, la série d'émissions n'est donc du théâtre qu'en raison de son statut de spectacle «live». Mais cela s'arrête là puisque la mise en scène tire réellement parti des différentes caméras, la réalisation prenant en compte autant leur placement que celui des acteurs ou des décors.

Photo : ILE MYSTERIEUSE, L\'

En 1963, Claude Santelli va adapter de cette façon «L'île Mystérieuse» de Jules Verne. Une idée ambitieuse puisque l'histoire met en scène une poignée de personnages échoués sur une île. En studio, il va être assez difficile de reproduire les extérieurs nécessaires à la narration de l'histoire. Cette fois, une partie de l'aventure sera donc tournée à l'avance en décors naturels puis intégrée aux parties tournées en direct en studio. Aujourd'hui, à la vision de L'ILE MYSTERIEUSE, il est assez facile de dissocier ce qui fût tourné à l'avance, en extérieur, par rapport à ce qui fût tourné en studio grâce aux caméras de plateau de l'époque. De nombreuses différences sont à noter que ce soit dans le rendu de l'image ou dans celui des éclairages. Pour les extérieurs, la production enverra une équipe avec les acteurs pour tourner les plans nécessaires du côté de Porto, en Corse. Toutefois, certains passages plus problématiques seront réellement tournés en studio et en direct. C'est le cas, par exemple, du début dans la nacelle de la montgolfière prise dans la tempête ou encore lors de l'épilogue avec le navire futuriste qui s'enfonce dans les eaux à l'intérieur d'une grotte sous-marine. Alors qu'il aurait pourtant été plus simple de préparer d'avance ces séquences, l'ingéniosité des techniciens de l'ORTF va être mise à contribution. Certes, l'effet du submersible est assez factice mais, en le voyant, rien ne laisse deviner qu'il s'agit d'un trucage réalisé en direct au moment de la diffusion. Pour son passage télévisé, l'histoire sera découpée en deux parties, «Les Naufragés» et «Le Secret de l'île», diffusées à une semaine d'écart.

Photo : ILE MYSTERIEUSE, L\'

L'adaptation de Claude Santelli va suivre fidèlement le récit de Jules Verne en ne conservant que les parties les plus nécessaires. La première partie de l'histoire va donc s'attacher à la découverte de l'île ainsi qu'aux efforts en commun des personnages en vue d'améliorer leurs conditions de vie. La seconde partie sera quant à elle plus rythmée avec la résolution du mystère de l'île mais aussi une histoire de pirates. A cet effet, comme dans l'oeuvre originale, on retrouve les liens avec «20.000 Lieues sous les mers» et «Les Enfants du Capitaine Grant». On pourra aussi noter que cette adaptation s'avère assez fidèle au livre d'origine surtout si on la compare à d'autres versions filmées comme le très fantaisiste film réalisé par Cy Endfield deux ans auparavant. Néanmoins, l'origine télévisuelle est palpable surtout dans la première partie où de nombreux passages font la part belle aux dialogues plutôt qu'à l'action. Reconnaissons tout de même que le réalisateur essaie assez souvent de donner du relief à sa mise en scène malgré les limites imposées par le petit écran et son tournage en studio. Cette adaptation se pare, en plus, de quelques têtes connues à l'image de Michel Etcheverry, Georges Géret ou Henri Lambert. L'un des rôles principaux est aussi tenu par Ibrahim Seck, acteur tombé dans l'oubli et qui essayait de subsister dans le courant des années 90 en vendant son recueil de blagues dans les foires après avoir connu une certaine notoriété télévisuelle dans des émissions où des humoristes racontaient des histoires drôles.

Photo : ILE MYSTERIEUSE, L\'

Une quarantaine d'années plus tard, L'ILE MYSTERIEUSE accuse son âge. Mais cela vient aussi nous rappeler que la télévision avait une véritable ambition culturelle. Il suffit d'écouter la présentation de Claude Santelli qui introduit L'ILE MYSTERIEUSE pour bien le comprendre. La démarche de la télévision n'a plus rien à voir aujourd'hui. Elle n'essaie plus d'élever le spectateur et préfère plutôt s'abaisser à son niveau voire même l'aider à aller plus bas. Un constat triste que l'on pourrait faire à chaque téléfilm, émission et feuilleton datant d'une autre époque.

Photo : ILE MYSTERIEUSE, L\'

Bien que L'ILE MYSTERIEUSE fut diffusée en deux parties distinctes, Koba Films Vidéo nous refait le même coup que pour L'ILE AUX TRENTE CERCUEILS. Au lieu de nous proposer les deux parties de façon indépendante, l'éditeur décide de les coller bout à bout, omettant ainsi le générique de fin du premier épisode et le générique de début du second. Difficile dès lors de savoir à quel endroit se situe la jointure. En fait, le début de la deuxième partie débute avec la voix off annonçant que deux années ont passé sur l'île et que ses habitants se sont à présent bien installés. Dans un souci de respect de l'oeuvre, il aurait pourtant été plus judicieux de présenter L'ILE MYSTERIEUSE exactement comme lors de sa diffusion d'époque !

Photo : ILE MYSTERIEUSE, L\'

Ce n'est qu'à la fin des années 60 que la télévision française commencera à émettre en couleurs. Réalisée en 1963, L'ILE MYSTERIEUSE est donc produite en noir et blanc. L'image sur le DVD laisse apparaître un grand nombre de défauts vidéo. On pourra même constater une perte de l'image durant un très court instant, l'écran devenant gris. Ces soucis techniques sont très certainement d'époque et il apparaît difficilement concevable (financièrement parlant) de les gommer. Ce que nous présente le DVD est donc un reflet, sûrement supérieur, de ce que l'on pouvait voir à l'époque.

Photo : ILE MYSTERIEUSE, L\'

La seule piste audio est dédiée à la version originale française. Enregistrée en mono, elle nous propose des niveaux sonores assez inégaux. C'est, une nouvelle fois, probablement dû aux limitations techniques de la prise de son mais aussi aux différences entre le tournage en extérieur et celui en studio. Dans certains passages, les dialogues sont un peu moins clairs qu'à d'autres mais on ne pourra pas fustiger l'édition DVD pour ces anicroches datant d'un autre âge de la télévision.

Photo : ILE MYSTERIEUSE, L\'

Sur la jaquette du DVD, il est indiqué une présentation de l'oeuvre par Claude Santelli. En réalité, il s'agit de l'introduction que l'auteur faisait avant chacune des diffusions. Elle se trouve donc entre le générique du «Théâtre de la Jeunesse» et celui de L'ILE MYSTERIEUSE. Difficile toutefois d'y voir un réel supplément puisque cela faisait partie de la diffusion d'origine. Les seuls suppléments seront donc une biographie de Jules Verne sous la forme d'un texte déroulant, des filmographies du réalisateur Pierre Badel et de quelques uns des acteurs ainsi que trois extraits d'autres fictions produites au sein du «Théâtre de la Jeunesse». Rien ne viendra donner des informations supplémentaires quant aux conditions ou lieux de production, pas plus que l'on nous éclairera vraiment sur l'histoire du «Théâtre de la Jeunesse» ou celle de Claude Santelli.

Antoine Rigaud

MENUS

ILE MYSTERIEUSE, L\' - Menu DVD ILE MYSTERIEUSE, L\' - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Aventure

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com