DOLLS


Par une nuit d'orage, un couple et sa petite fille chouent sur une route de campagne. Leur voiture en panne, ils dcident de se rendre vers une maison qui se trouve non loin de l. Plus tard, ils seront rejoints par deux jeunes adolescentes rebelles et un automobiliste pataud qui les avait pris en stop.

Un point de dpart classique que l'on retrouve dans d'innombrables films. On prend une poigne de personnages que l'on place ensemble dans un endroit inquitant dans lequel ils n'auraient probablement jamais mis les pieds de leur propre chef. Pourtant, cette bicoque n'est pas habite par un croque-mitaine. Seulement par un couple de personnes ges qui sont aussi affables qu'inquitantes. Plus proccup par le bien-tre de la petite fille, le vieil homme, qui s'avre tre un crateur de poupes, cache un secret que l'on dcouvrira petit petit en visitant la maison, en compagnie des divers protagonistes.

Si l'on avait dj vu auparavant au cinma des poupes malfiques ou des pantins assassins, DOLLS les place dans un environnement qui leur est propre. La maison des petits vieux tant plus une maison de poupes grande chelle qu'une habitation conventionnelle. Les poupes du titre, il y en a ! Partout et dans toutes les pices. Mignonnes, il vaut tout de mme mieux ne pas empiter sur leur territoire. Comme lorsque les deux jeunes dcrbres font le mnage sur une commode pour y placer leur radio-cassettes. Plus tard, les petites poupes de porcelaine, chasses un moment, reprendront leur place avec un sourire bien plus inquitant que toutes exactions gores. Parce que DOLLS en contient des effets sanglants. Mais ils ne sont pas l'lment essentiel. Le film raconte une histoire et ne joue pas la surenchre du gore. Une option qu'aurait pu prendre facilement le ralisateur compte tenu de ses travaux prcdents.

L'histoire de DOLLS est assez maligne. Le bien et le mal sont reprsents de manire claire et tablie. Mais il ne s'agit pas ici de placer les nouveaux venus face des cratures malfiques et d'attendre la fin du film en organisant une limination progressive. Encore que ? En tout cas, DOLLS fait assez penser aux contes de fes. Bien qu'il soit ici vraiment cruel. Les mauvais parents et les personnes mal leves connatront la fin qu'ils mritent. Alors que ceux qui sont foncirement gentils et ont bon coeur, en sortiront, sans trop se poser de question, avec un futur moins sombre. DOLLS nous dit aussi en gros que le monde des adultes est mauvais... Une corruption dont les enfants ne sont pas atteints. Le mal n'y est donc pas reprsent tel qu'on aurait pu le croire. Pas plus que la maison ni ce qu'elle renferme ne contient le vritable mal. Le personnage de la petite fille fantasme au tout dbut avec son imagination fertile et nave la fin de sa belle-mre. Un fantasme qui finira par prendre corps au contact de deux petits vieux dfenseurs des coeurs purs.

 


Stuart Gordon restera jamais le ralisateur de RE-ANIMATOR. Un premier film qui fut un tel succs que toute son oeuvre aura t par la suite juge dessus. Pourtant, s'il est de bon ton de cracher sur ce ralisateur, sa filmographie recle bien plus que des nanars indigestes. Du tout ! Car on peut dj citer plusieurs titres qui s'avrent tre de solides films de genre. FROM BEYOND, plus ou moins incompris au moment de sa sortie... Son Christophe Lambert, FORTRESS. Plus rcemment un dlirant et dcal SPACE TRUCKERS dont on ne comprend mme pas pourquoi il n'a pas eu droit une sortie en salles dans nos contres. Ou le DOLLS dont on vous parle ici... Il est intressant de noter que trois des films cits ont t raliss la mme priode pour Empire, la boite de production de Charles Band, et sous la houlette du producteur Brian Yuzna. Une quipe gagnante qui se disloqua rapidement pour diverses raisons.

Vous vous souvenez de l'inquiétante aveugle de NE VOUS RETOURNEZ PAS ? Toujours aussi inquiétante, l'actrice s'avère être ici l'épouse du fabricant de jouets...

Les DVD chinois, c'est un peu la roulette russe. Tant que vous ne l'avez pas visionn, vous ne pouvez avoir aucune ide de ce que vous obtiendrez. Transfert catastrophique ? Sous-titrage brl dans l'image... Le disque chinois de DOLLS, seul DVD existant l'heure actuelle, est plutt une bonne surprise. Enfin ? Toutes proportions gardes. Le film est prsent dans un transfert plein cadre et on peut afficher au choix un sous-titrage chinois ou anglais. Le transfert plein écran révèle parfois des éléments non prévus. En effet, en haut et en bas de l'image, il devrait y avoir des caches pour obtenir le format cinéma du film. Sans ces caches, il n'est pas rare de voir apparaître la main d'un manipulateur de l'une des poupées (par exemple au chapitre 5 [1'01'06]). Mais l'norme problme vient de la bande-son trs mal remixe en Dolby Digital 5.1. Pour commencer, il s'agit plutt d'un 5.0 puisque le canal de grave n'est jamais sollicit ! Beaucoup plus gnant, les dialogues passent sur les cinq enceintes donnant l'impression de voir le film dans un hall. Ne cherchez plus les ambiances d'origine, le film est en Ultra Stro l'origine, et l'on vous conseillera de visionner ce disque en simple stro. En ce qui concerne les supplments, il y a un synopsis sans intrt et... rien d'autre ! Nanmoins, en considrant que nous avons pay moins de cent francs, il n'y a pas de quoi se plaindre de cette dition !

DOLLS n'est pas un chef-d'oeuvre mais qui, malgr des images parfois excessivement gores, nous prsente une petite histoire croquignolette et savoureuse.

Christophe "Arioch" Lemonnier

ON AIME
L'histoire
Les poupées

ON N'AIME PAS
Transfert plein cadre qui révèle des éléments imprévus.
Remix en Dolby Digital 5.0

Meilleures scènes

  • Teddy
    (Chapitre 1 [0'5'45])
  • Chaque chose à sa place
    (Chapitre 4 [0'43'27])
  • A l'attaque !
    (Chapitre 4 [0'45'12])
Année : 1986

Durée : 74 minutes

Acteurs :
Guy Rolfe
Hilary Mason
Carrie Lorraine
Stephen Lee

Ian Patrick Williams
Carolyn Purdy-Gordon
Bunty Bailey
Cassie Stuart

Réalisateur :
Stuart Gordon

Scénario :
Ed Naha

Musique :
Victor Spiegel
Fuzzbee Morse

Hollywood Audiovision
Format disque :
Simple Couche

Format Image :

Format sonore :
Anglais : 

Sous-titrage :
Anglais
Chinois

Les Suppléments

Synopsis

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 5 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com