DVD (2)

Reviews (2)

DVD Covers

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 CRITTERS 4

 Année

 1991

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 Rupert Harvey

 Scénario

 Joseph Lyle
 David J. Schow
 Barry Opper
 Rupert Harvey

 Musique

 Peter Manning Robinson

 Acteurs

 Don Keith Opper
 Terrence Mann
 Paul Whitthorne
 Anders Hove
 Angela Bassett
 Brad Dourif
 Eric DaRe
 Anne Ramsay

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Format Disque

4 DVD

Durée

91 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Francais

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •CRITTERS
 • CRITTERS 2
 • CRITTERS 3
 • CRITTERS 4£
 • Bandes-annonces£
 • Critters 4
 • Blade
 • Blade 2
 • Resident Evil
 • Donnie Darko
 • Cube
 • Cube 2§§

 

 ON AIME

• Les 4 films dans la même boîte
• De bonnes idées...

 ON N'AIME PAS

• gâchées faute d'un budget conséquent et d'une réalisation énergique !

 CRITTERS 4

 

Au moment de détruire les derniers œufs Crites, Charlie est averti par Ug qu'il s'agit des derniers spécimens existants et qu'il lui est donc interdit d'exterminer une espèce en voie d'extinction. Une capsule est envoyée sur Terre pour récupérer les œufs mais Charlie se retrouve coincé à l'intérieur. La capsule repart dans l'espace avec Charlie congelé à l'intérieur.

Photo : CRITTERS 4

CRITTERS 4 est la suite directe de CRITTERS 3. Les deux films sont même indissociables puisqu'ils contiennent chacun une charnière commune. Ainsi, le générique de fin de CRITTERS 3 dévoile les premières minutes de CRITTERS 4 avant d'afficher une mention « A suivre… ». Les deux films ont été produits et réalisés l'un après l'autre dans la foulée mais cette fois à destination du marché de la vidéo. Cela sous-entend que les budgets alloués aux deux films sont aussi bien inférieurs à ceux des métrages précédents. Si CRITTERS 3 faisait encore illusion, le quatrième opus a bien du mal à camoufler son manque de dollars et de talents !

Photo : CRITTERS 4

Pourtant, l'idée de CRITTERS 4 s'avère la plus innovante depuis le premier film même si finalement cela revient toujours un peu au même. Ainsi, Charlie est propulsé dans l'espace et l'histoire prendra intégralement place dans une station spatiale où les Crites seront bien évidemment réactivés pour un nouveau festin ! Le décor a au moins le mérite de changer. Fini les petites villes de province ou les immeubles de banlieue, le nouveau terrain de jeu est donc un univers très futuriste où le scénario pillera pas mal d'idées dans ALIEN de Ridley Scott, ALIENS de James Cameron ou même LA GUERRE DES ETOILES.

Photo : CRITTERS 4

Le film débute par la récupération de la capsule où Charlie a passé plusieurs dizaines d'années à la dérive dans l'espace. Tout comme Ripley dans ALIEN, Charlie est le personnage principal de la série. Plus étonnant, la fin prendra aussi des idées à ALIEN 3 et l'un des ressorts du scénario anticipe même, en quelque sorte, ALIEN : LA RESURRECTION. A croire que les scénaristes ont mis la main sur les scripts des deux films avant qu'ils ne soient tournés !

Photo : CRITTERS 4

Mais les moyens alloués à la fabrication de CRITTERS 4 ne lui permettent pas de mettre en image toutes ses ambitions. Ainsi, la plupart des effets spéciaux sont repiqués soit dans CRITTERS 2, soit dans ANDROIDE d'Aaron Lipstadt pour les autres séquences mettant en scène par exemple la station spatiale. Don Opper qui joue le rôle de Charlie dans les quatre CRITTERS n'est pas étranger à ANDROIDE, produit par Roger Corman, puisqu'il avait collaboré à l'écriture du film et y incarnait l'être artificiel du titre. Ce repiquage de bouts de séquences issus d'autres films donnent une idée du budget et des conditions de tournage de CRITTERS 4. Il est amusant de constater que des images d'ANDROIDE étaient déjà présentes dans le premier film par l'entremise d'un téléviseur.

Photo : CRITTERS 4

Mais cela ne poserait finalement aucun problème si le scénario était un tant soit peu bien ficelé ou si la réalisation tenait la route. Kristine Peterson, réalisatrice de l'épisode précédent, ne s'occupe pas du film et la mise en scène tombe entre les mains de l'un des producteurs en place chez New Line. Ce sera la seule et unique réalisation de Rupert Harvey qui a du réaliser entre-temps que ce boulot n'était pas pour lui. Car CRITTERS 4 traîne pas mal en longueur, à force de se balader dans les couloirs vides de la station spatiale ou de s'attarder sur des dialogues sans intérêts entre le personnage d'Al Bert et l'ordinateur de la station.

Photo : CRITTERS 4Photo : CRITTERS 4

Lors de la visite de la station, on nous fait découvrir une féroce créature qui semble encore plus dangereuse que les Crites. Une telle présentation ne pouvait mener que vers un affrontement entre nos petites bêtes poilues et gloutonnes mais ce combat n'aura jamais lieu. Le monstre ne réapparaîtra pas et ne servira finalement que d'indice dans l'intrigue qui suivra bien plus tard… Le personnage de Ug, toujours Terrence Mann, opère un étrange changement qui n'est pas sans rappeler celui de Bishop (Lance Henriksen) dans ALIEN 3 mais le film de David Fincher n'est pas encore, à ce moment là, sur les écrans.

Photo : CRITTERS 4

Le troisième film était l'occasion de découvrir Leonardo DiCaprio tout jeune mais CRITTERS 4 réserve lui aussi une surprise puisque l'on peut y retrouver Angela Bassett qui cachetonne sévèrement. Apparemment, l'actrice est abonnée aux voyages spatiaux foireux puisqu'elle faisait déjà partie du naufrage SUPERNOVA. Ici, et cela n'étonnera plus personne, elle incarne un personnage très proche de celui de Sigourney Weaver dans la saga ALIEN. A ses côtés, Brad Dourif a bien du mal à camoufler la vacuité des séquences dialogués entre lui et Martine Beswick qui prête sa voix en version originale à l'ordinateur de la station.

Photo : CRITTERS 4

Tout comme pour CRITTERS 3, le quatrième film n'arbore pas une image parfaite. Un grain, plus ou moins visible selon les scènes, s'invite à l'image alors que les DVD de CRITTERS et CRITTERS 2 ne connaissaient pas un problème de cet ordre aussi marqué. Il faut croire que les contraintes de tournage de CRITTERS 3 et CRITTERS 4 sont aussi visibles dans le rendu de leurs images respectives. En dehors de ce problème, le transfert au format cinéma, bien que le film soit tourné directement pour la vidéo, est d'honnête facture même si quelques petits problèmes de compression apparaissent ici ou là.

Photo : CRITTERS 4

A l'instar de ces trois autres camarades, la piste sonore de CRITTERS 4 a été mise à jour pour offrir du son Dolby Digital 5.1. Et comme pour les trois autres films, il faut reconnaître une nette supériorité technique à la piste originale qui réussit à bien intégrer les dialogues aux effets sonores et à la musique. Le doublage français est bien trop plat, engoncé sur les enceintes avants et surprend par un contraste bizarre avec des effets sonores très marqués sur les arrières. Enfin, le sous-titrage français est particulièrement étrange puisqu'il s'obstine à utiliser le mot "Fuseau" à la place de "Capsule".

Photo : CRITTERS 4

CRITTERS 4 n'est certainement pas le meilleur film et il trouve finalement ici sa place logique. A savoir qu'il est la suite directe du troisième film et donc ne devrait pas être séparé des autres CRITTERS. Metropolitan a donc bien fait de mettre les quatre films ensemble dans un même digipack. Surtout qu'en dehors de cela et des nombreuses bandes-annonces, des films de la série mais aussi d'autres titres de l'éditeur, il n'y a aucun autre supplément d'aucune sorte !

Photo : CRITTERS 4

Dans CRITTERS 4, ce ne sont pas les bonnes idées qui manquent dans un scénario qui permet enfin de changer le décor des festins carnassiers de nos gloutons poilus. Faute d'argent et d'un réalisateur compétent, le film est très loin de remplir les attentes et mettra un terme à la série sur une note très négative !

Antoine Rigaud

MENUS

CRITTERS 4 - Menu DVD CRITTERS 4 - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Science-fiction
Horreur
Extra-terrestre
Comédie

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com