DVD (6)

Reviews (6)

DVD Covers (1)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 CRAZIES, THE

 Autres titres

 NUIT DES FOUS VIVANTS, LA
 COSMOS 859
 EXPERIMENT 2000
 

 Année

 1973

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 George A. Romero

 Scénario

 George A. Romero
 Paul McCollough

 Musique

 Bruce Roberts

 Acteurs

 Lane Carroll
 W.G. McMillan
 Harold Wayne Jones
 Lloyd Hollar
 Lynn Lowry

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Wild Side

Format Disque

2 DVD

Durée

98 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •THE CRAZIES
 • SEASON OF THE WITCH
 • Portrait de George Romero (Documentaire - 52mn)
 • Galeries de photos
  • Photos couleurs
  • Publicités et articles de presse
  • Photos noir et blanc
 • Affiches imprimables

 

 VIDEOS

 Bande-annonce

 
 THE CRAZIES

 GEORGE ROMERO 2 DVD

Après SEASON OF THE WITCH, George Romero revient à un style de cinéma plus proche de LA NUIT DES MORTS-VIVANTS, le film qui avait lancé sa carrière en 1968. Il se base sur une histoire écrite par un de ses collaborateurs, Paul McCollough, et la façonne à la manière d'un mélange de film catastrophe et de science-fiction. Bénéficiant d'un budget limité, il recrute une troupe de comédiens peu connus, et tourne dans l'état de Pennsylvanie, où il vit et travaille depuis les années 1960.

Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD)

Dans la paisible petite ville d'Evans City, des évènements étranges se produisent. Un homme tue sa famille et met le feu à sa maison. L'armée américaine prend position dans les rues... Tout cela est la conséquence d'une catastrophe écologique effrayante : un avion militaire, transportant des armes bactériologiques, s'est écrasé dans la région, laissant son dangereux contenu se répandre dans la rivière qui alimente l'agglomération en eau. Le virus "Trixie", très contagieux, a tôt fait de se propager parmi les habitants. Ses effets sont simples : le malade perd la raison, puis meurt. Les autorités mettent la cité en quarantaine, et tentent de rassembler tous les habitants dans le lycée. Mais, par peur de semer la panique, l'armée refuse d'expliquer clairement la situation. Les soldats se heurtent alors aux autochtones, qui ne comprennent pas ce que leur veulent ces soldats aux combinaisons inquiétantes. La situation dégénère de plus en plus violemment. Un groupe de cinq rescapés va tenter de quitter clandestinement la région...

Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD)

Enfant dans les années 1950, George Romero a souvent déclaré avoir été influencé par les comics horrifiques de cette période d'une part, et par l'âge d'or du cinéma de science-fiction américain d'autre part. Ainsi, LA NUIT DES MORTS-VIVANTS contenait son lot de références aux films d'anticipation, notamment en mettant en scène une invasion généralisée, plongeant les USA dans l'effroi, et menaçant jusqu'à l'existence même du genre humain (LA GUERRE DES MONDES ou LES SOUCOUPES VOLANTES ATTAQUENT...). De même, Romero montrait cette invasion comme une "épidémie", contaminant les personnes, transformant les membres d'une famille unie en des ennemis mortels, comme dans des oeuvres aussi célèbres que LES ENVAHISSEURS DE LA PLANÈTE ROUGE (titre vidéo) ou L'INVASION DES PROFANATEURS DE SÉPULTURES.

Or, comme LA NUIT DES MORTS-VIVANTS, THE CRAZIES met en scène une infection mystérieuse qui contamine, progressivement, les habitants d'une communauté, les conduisant à adopter des comportements dangereux et sociopathes (matricide ou cannibalisme dans LA NUIT DES MORTS-VIVANTS ; pyromanie ou inceste dans THE CRAZIES). Toutefois, Romero, bénéficiant de moyens relativement plus importants, n'étudie plus seulement un groupe de réfugiés cloîtrés dans une maison, mais nous décrit les réactions des habitants d'une cité entière, confrontés au problème de leur survie...

Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD)

Le réalisateur-scénariste peut ainsi analyser cette situation extrême, en adoptant, essentiellement, deux points de vue : celui de David, ancien du Vietnam et paisible pompier de Evans City ; celui du colonel Peckem, officier chargé de la mise en quarantaine de la ville. Adoptant un ton grinçant et critique, Romero décrit les manœuvres militaires comme autant de fiascos. Multipliant les procédures tatillonnes, ils ralentissent les recherches des scientifiques susceptibles de trouver un vaccin au virus, ou bien les placent dans des conditions de travail peu favorables. Si certains des officiers font preuve d'un certain sens des responsabilités, les soldats se contentent d'obéir aux ordres, sans se poser de questions sur les conséquences de leurs actes et sans prendre d'initiative personnelle constructive. Plus la situation s'aggrave, plus l'épidémie est gérée de façon désordonnée. Les fantassins maintiennent leur vigilance sur des contrôles inutiles et peu risqués (la reconnaissance d'empreinte vocale du scientifique...), mais, par paresse et par peur d'être contaminés, ils ne cherchent même plus à séparer les malades des habitants sains.

Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD)

Enfin, la violence, engendrée en partie par une gestion précipitée et maladroite du rassemblement de la population, fait, inévitablement, son apparition. Des américains s'abattent entre eux, et certains habitants d'Evans s'organisent en milices au comportement très brutal. L'ambiance tourne vite au conflit civil, comme le souligne Romero en faisant quelques clins d'œil à la guerre de sécession. Cet affrontement atteint son apogée dans l'absurde lorsque deux amis d'hier se tirent dessus en pleine nuit, ignorant à qui ils sont confrontés.

Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD)

Ces aberrations trouvent leur source à un même endroit : le gouvernement américain, incapable d'assumer ses actes irresponsables (la fabrication d'armes bactériologiques), gère les situations les plus graves dans le secret et le mensonge. Alignant les choix désastreux, il dresse les citoyens américains les uns contre les autres et, surtout, confie la gestion d'une tragédie sanitaire, non pas à des médecins, mais à des militaires spécialisés dans la répression des émeutes. Sans doute cette solution permet d'éviter les fuites quant aux causes réelles de la maladie, ce qui protège les dirigeants du pays contre un scandale embarrassant. Mais, dès lors, la population malade est sacrifiée. Le titre original, THE CRAZIES (les déments) prend une signification inattendue : les plus fous, les plus irresponsables, ne sont pas forcément ceux que l'on croit.

Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD)

Élaborant un discours très construit, au propos aiguisé, intelligent, précis, et parfaitement en phase avec le moment de l'histoire américaine auquel THE CRAZIES a été réalisé et distribué (en 1972-1973, alors que les révélations sur l'affaire du Watergate éclatent), ce film n'est pourtant pas complètement satisfaisant. Incapable de trouver le bon rythme, Romero aligne des séquences parfois bavardes et laborieuses, particulièrement en ce qui concerne les militaires et les scientifiques. L'action démarre avec une lenteur assez rébarbative, et ne semble trouver son vrai tempo que dans sa seconde partie, lorsqu'on suit la fuite des fugitifs.

THE CRAZIES n'est donc qu'une semi-réussite. S'il développe un propos solide et percutant, Romero ne parvient pas réellement, contrairement à ce qu'il avait réussi avec brio pour LA NUIT DES MORTS-VIVANTS, à donner à son film la forme d'un spectacle cinématographique efficace, cohérent et équilibré.

Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD)

Sorti sur les écrans américains en 1973, il n'est distribué en France, dans un montage tronqué, qu'à partir de 1979, sous le titre opportuniste LA NUIT DES FOUS VIVANTS. Il réapparaît au cinéma sous un titre non moins absurde (COSMOS 859), et, enfin, sort en vidéo. Dans ce format, il est d'abord proposé, toujours incomplet, sous le titre EXPERIMENT 2000 (103 minutes indiquées sur la jaquette ; 89 au compteur !), avant de connaître une multitude de titrages non moins folkloriques (REACTION, LAST EXPERIMENT, EXPERIMENT).

Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD)

En DVD, il a déjà été publié, entre autres, dans une édition luxueuse chez Blue Underground (NTSC, multizone), et, avec le même contenu, chez Anchor Bay (PAL, zone 2). Hélas, aucun de ces deux disques ne propose de sous-titres ou de bande-son francophone.

L'éditeur de DVD Wild Side met en avant le titre américain THE CRAZIES, sous-titré discrètement par celui, français, de la première exploitation dans les salles françaises (LA NUIT DES FOUS VIVANTS). Il le distribue dans un coffret "Romero" incluant, en plus, deux autres disques : le film SEASON OF THE WITCH et un DVD de bonus.

Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD) Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD)
DVD américain
DVD français

THE CRAZIES est proposé en 4/3 plein écran. Il ne semble pas que ce soit le format d'origine : en effet, l'éditeur américain Blue Underground, connu pour la méticulosité de son travail, a proposé récemment un nouveau télécinéma effectué à partir du négatif original, en 1.66. En comparant les deux DVD, on se rend compte que le disque Wild Side propose le film sans les caches de ce format panoramique, apportant un peu plus d'informations en haut et en bas du cadre. Par contre, on se rend aussi compte que celui-ci est un peu coupé, parfois de façon ennuyeuse, à droite et à gauche...

Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD) Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD)
DVD américain
DVD français

L'image est proposée dans une copie très convenable, même si l'on peut regretter quelques rares saletés et des scènes sombres à l'étalonnage perfectible. Le travail numérique est perceptible, avec des traces de compression au cours de quelques scènes nocturnes, ainsi qu'un léger manque de fluidité dans les mouvements. Pour un film ancien, tourné dans des conditions difficiles, le résultat reste très correct, notamment grâce à une belle gestion de la lumière et des couleurs, même si cela reste bien inférieur à l'édition américaine.

La bande-son n'est proposée qu'en anglais, dans un mono de très bonne qualité, étant donné que le son a été essentiellement pris en direct, selon des techniques plutôt proches du documentaire. Le sous-titrage français est inamovible. On ne trouve pas de version française, ce qui est excusable, vu que, à notre connaissance, THE CRAZIES n'a jamais été présenté intégralement doublé dans notre langue.

Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD)

L'interactivité étant placée sur un troisième DVD, nous vous invitons à consulter sa description sur le test de SEASON OF THE WITCH. Néanmoins, on peut déjà constater que la plus grande part des bonus proposés sur le DVD Blue Underground de THE CRAZIES (commentaire audio, matériel promotionnel...) n'ont pas été repris et que les galeries ne sont pas aussi complètes.

Photo : CRAZIES, THE (GEORGE ROMERO 2 DVD)

Cette édition de THE CRAZIES chez Wild Side permet donc d'avoir accès à ce métrage, dans sa version intégrale et avec un sous-titrage français. Par contre, les anglophones préfèreront sans doute, pour ce film, les éditions anglaise et américaine, plus complètes.

Emmanuel Denis

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 6 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Zombie

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com