STAR TREK II (http://www.devildead.com)

STAR TREK II : LA COLERE DE KHAN
STAR TREK II : THE WRATH OF KHAN


L'Enterprise fait route vers la station de Regula One où des scientifiques sont en train de mettre au point le projet "Genesis". De quoi révolutionner toutes les notions de "terraforming" mais aussi poser un gros problème dès lors que cette technologie se retrouve dans de mauvaises mains. Et celles de Khan, dévoré par la haine de James T. Kirk, sont très mauvaises !

STAR TREK : LE FILM fut un gouffre financier et une énorme déception pour les fans de la série télévisée qui ne retrouvaient pas les ingrédients des épisodes du petit écran. Et pourtant, Paramount avait réussi une belle affaire malgré les rumeurs, puisque le film devint très rentable tout en continuant à générer des revenus une fois qu'il fut sorti sous la forme de cassette vidéo. Il n'était donc pas question de laisser tomber l'idée de créer une nouvelle franchise. En entamant la production de STAR TREK II : LA COLERE DE KHAN, Paramount avait d'ailleurs l'idée de sortir régulièrement de nouveaux films tous les dix-huit à vingt-quatre mois. Mais pas question de réitérer l'expérience chaotique de STAR TREK : LE FILM et encore moins de se lancer dans un budget inflationniste. Dès le départ, le budget est fixé et il ne sera pas question de le dépasser, quitte à utiliser le système D pour économiser à tout va. Plutôt que d'engager un grand réalisateur, la production penche pour Nicholas Meyer, alors inconnu bien qu'ayant mis en boîte un fort recommandable C'ETAIT DEMAIN. Reste plus qu'à mettre la main sur le casting d'origine, ce qui n'est pas une mince affaire. Leonard Nimoy se fait prier… Certains pensent, William Shatner en tête, qu'il s'agit d'une question purement financière alors que l'acteur interprétant Spock affirme dans une interview à un magazine de l'époque qu'il n'aurait pas raté le retour de STAR TREK sur grand écran. Les seconds rôles coincent un peu puisqu'ils commencent à voir d'un mauvais œil le fait de jouer les faire valoir. De là naissent des tractations pour étoffer les rôles des habitués de la passerelle de l'Enterprise. Pas une mince affaire qui se réglera grâce à pas mal de diplomatie…

STAR TREK II : LA COLERE DE KHAN fonctionne à l'économie en recyclant les décors du film précédent ainsi que divers design de la série morte dans l'œuf (STAR TREK : PHASE II) qui devint STAR TREK : LE FILM. Dans le commentaire écrit de Michael Okuda, on apprend aussi que divers objets proviennent d'autres productions de la Paramount et l'on remonte parfois jusqu'aux années 50. C'est aussi de cette façon que l'on retrouve des passages du film précédent, tels que les croiseurs Klingons dans le passage consacré au Kobayashi Maru ou alors l'arrivée de Kirk à bord de l'Enterprise. A ce propos Nicholas Meyer a pris à contre pied la séquence du premier film. Il pensait qu'il était plutôt ridicule de montrer le navire pendant de trop longues minutes avec un équipage tout émerveillé de ce qu'il pouvait découvrir alors qu'il devrait être habitué. C'est pourquoi une séquence du même type se voit raccourcie au strict minimum avec un Kirk qui décolle à peine le nez d'un livre alors que sa navette est en approche. Pourtant, toutes ces restrictions et ces recyclages n'ont rien de bien flagrant dans le métrage final et le spectacle de STAR TREK II : LA COLERE DE KHAN est plutôt réussi. Car toutes les économies faites permettent de se concentrer sur des effets spéciaux de haut niveau pour l'époque et la plupart réalisés par ILM. A noter d'ailleurs la séquence de présentation de "Genesis" faite entièrement par ordinateur par une petite équipe du nom de Pixar qui était alors sous le contrôle de ILM. Je ne vous apprendrais rien en vous disant que la petite troupe est devenue depuis très connue grâce à TOY STORY.

Harve Bennett, le producteur, et Nicholas Meyer s'attellent enfin à prendre la direction de la série télévisée. Pas question de laisser traîner la caméra sur des constellations ou des vaisseaux traversant majestueusement l'espace. Pas question de retomber dans le piège du premier film en s'intéressant plus aux phénomènes spatiaux qu'aux personnages. Nicholas Meyer en profite pour colorer les décors et surtout les costumes de l'épisode cinématographique précédent. D'ailleurs, les combinaisons "cliniques" du premier film sont purement et simplement abandonnées pour des uniformes plus chatoyants. Ce second devenant d'ailleurs la reférence pour les films qui vont suivre. Et si les suppléments du DVD rendent hommage à Gene Roddenberry pour son rôle de consultant technique, pas mal d'interviews d'époque laissent à penser que le créateur de la série a été mis à l'écart du projet en dehors d'un vague rôle de superviseur.

Et quitte à retrouver l'esprit de la série originale, STAR TREK II : LA COLERE DE KHAN est en fait la suite sur grand écran d'un épisode de la version télévisée. C'est ainsi qu'est repris le personnage de Khan provenant d'un épisode qui date à ce moment là d'une quinzaine d'années. Il s'agit donc des "Derniers Tyrans" qui se terminait par l'abandon de Khan et de ses surhommes à la surface de Ceti Alpha V. Passons sur les impossibilités du scénario concernant la date à laquelle Khan s'évade de la terre, elles sont traitées dans le commentaire écrit de Michael Okuda, pour souligner l'attrait tout particulier de revenir pour trouver une conclusion à un épisode qui ne demandait qu'à trouver une suite. Ricardo Montalban reprend bien sûr le rôle avec quelques années en plus à l'image de tout un équipage bien moins fringant que dans les années 60. En France, Ricardo Montalban est surtout connu pour son rôle de Monsieur Roarke dans la série télévisée L'ILE FANTASTIQUE mais, dans le genre qui nous intéresses, il apparaît aussi dans LES EVADES DE LA PLANETE DES SINGES et LA CONQUETE DE LA PLANETE DES SINGES. A plus de soixante ans, il incarne donc un vilain grandiloquent arborant un torse d'athtlète. De tout le casting, c'est bien lui qui s'avère être le plus impressionnant.

Du tout bon en ce qui concerne le transfert audio/vidéo. L'image, si elle peut paraître pas toujours aussi propre que celles de films plus récents, est de haute tenue. Il en va de même du remix en Dolby Digital 5.1 qui sait être efficace sans pour autant dénaturer le travail sonore fait à l'origine. En effet, STAR TREK II : LA COLERE DE KHAN n'a été enregistré qu'en Dolby Stéréo et ce nouveau mixage sonore améliore grandement la précision du son mais ne se laisse pas aller à faire n'importe quoi !


Comme c'était le cas sur la "Director's Edition" de STAR TREK : LE FILM, ce double DVD contient deux commentaires. L'un audio pour le réalisateur et l'autre seulement écrit par Michael Okuda. Deux commentaires qui, s'ils se recoupent parfois, sont de grands moments. Nicholas Meyer parle beaucoup de ses relations avec les acteurs dont celles qu'il a pu avoir avec Leonard Nimoy, où l'on comprend à demi-mot que la "grande scène" de Spock était une façon de faire venir l'acteur sur le film, ce qui sera confirmé sur le deuxième DVD, ou avec William Shatner qu'il ne considère pas comme un "acteur" mais simplement comme une "Star de cinéma". Le genre de déclaration qui n'a rien de très diplomate mais qui a le mérite d'être d'une grande franchise. Tout comme lorsque le réalisateur s'attaque aux versions "Director's Cut" où l'on réinjecte des scènes coupées, parfois au détriment de l'œuvre initiale (amusant puisque le film est lui-même présenté dans une version allongée de quelques minutes) ou à la vision de l'univers Star Trek selon Gene Roddenberry. Etonnant dans le sens où Nicholas Meyer a signé deux des meilleurs films de cinéma mettant en scène l'équipe originale (celui-ci et STAR TREK VI : TERRE INCONNUE). Un commentaire qui se suit avec plaisir et qui aborde divers sujets concernant les choix de mise en scène ou le processus de création d'un film. C'est ainsi que Nicholas Meyer survole le mixage sonore au cinéma de ses origines à nos jours le temps de citer HARRY POTTER et surtout d'inviter les spectateurs à se ruer sur L'ECHINE DU DIABLE de Guillermo Del Toro qu'il trouve très réussi !

Le commentaire écrit de Michael Okuda est très complet. Normal puisqu'il collabore avec Paramount sur les nouvelles séries STAR TREK depuis belle lurette. Il passe ainsi de nombreuses anecdotes, précisions sur les décors ou les événements à des considérations plus terre à terre. Ainsi, il s'interroge sur certaines incohérences du scénario et cela non sans humour. Tout comme il pointe des séquences illogiques par exemple lorsque Kirk se retrouve avec des lunettes à la main alors que le plan précédent il n'en avait pas. Mais où étaient-elle donc puisque comme chacun sait, les uniformes de Starfleet n'ont pas de poches !

La vision du second disque est tout aussi passionnante que décevante. Ainsi, comme nous l'avons vu, pas mal de ces suppléments viennent se mettre en opposition avec des déclarations faites au moment de la sortie du film. Difficile de dire qui a tort ou raison car la plupart des suppléments adoptent un côté respectueux et policé. En fait, il n'y a que William Shatner pour se laisser aller à une certaine rancœur à l'encontre de Leonard Nimoy et quelques membres de l'équipe parce qu'il n'avait pas été mis dans la confidence d'un détail clef de la séquence phare du film. Pour le reste, anecdotes sympas et chronologie de la création du film se retrouvent éclatés sur plusieurs petits documentaires où l'on retrouve images d'archives et interviews récentes de la plupart des protagonistes. Une autre partie du DVD présente des interviews datant de la sortie du film aux Etats-Unis et il faut bien l'avouer, les tenues vestimentaires ont largement changé depuis ! A noter que suite aux interviews, il y a une petite galerie de photos. Quoi qu'il en soit, ces interviews sont définitivement dans un axe purement promotionnel. Comparées aux autres petits documentaires, elles n'ont que le mérite de nous être présentées de façon à nous donner l'édition la plus complète possible. Enfin ?

Parmi les bonus les plus faibles, on citera celui où la parole est donnée à deux auteurs qui travaillent pour des maisons d'édition à l'écriture d'aventures de Star Trek à destination des rayonnages de librairies. Monté de façon dynamique pour essayer de trouver une cohérence dans les propos parfois confus des interlocuteurs, on en ressort avec l'impression d'avoir vu deux fans boutonneux complètement enfermés dans l'univers Star Trek. Deux personnages enthousiastes mais franchement pas intéressants puisqu'ils concluent eux même sur le fait que ce qu'ils écrivent peut s'avérer en contradiction avec des épisodes ou des films et, dans ce cas, ce sont toujours ces dernières aventures qui prévalent quant à la cohérence de l'univers. Ils font donc au mieux pour "remplir les trous", comme ils disent, d'un gigantesque univers, ce qui n'apporte finalement que des romans de gare pas toujours d'un grand niveau (et là, c'est moi qui le dit !).

Après s'être enfilé tout cela, il ne reste plus qu'une grosse section contenant des planches de story-boards et la bande-annonce. Et une déception vient poindre à l'horizon ! Alors que l'édition de STAR TREK : LE FILM nous offrait des scènes coupées de la version cinéma ou de la version longue télévisée, aucun bout de pelloche de ce genre ne vient s'insérer sur le DVD pour STAR TREK II : LA COLERE DE KHAN. Etonnant car il est fait mention de séquences alternatives pour la télévision dans les commentaires mais aussi de bouts de dialogues qui semblent définitivement perdus. De plus, dans le commentaire écrit, sont évoqués divers aspects du scénario qui ont été abandonnés par la suite tels que l'origine Romulano-Vulcaine de Saavik. Kirstie Alley qui interprète le rôle faisait aussi mention à l'époque d'autres séquences la mettant en scène. Tourné et coupé au montage ou seulement présente dans un scénario élagué au fur et à mesure du tournage ? Impossible à dire ! En parlant de l'actrice, elle demanda un cachet si important pour reprendre le rôle de Saavik que la production préféra la remplacer par une autre actrice dans STAR TREK III : A LA RECHERCHE DE SPOCK.

Passées les petites déceptions de cette "Director's Edition" de STAR TREK II : LA COLERE DE KHAN, il faut bien avouer que l'achat est indispensable pour tous les fans du film. Considéré comme l'un des meilleurs Star Trek version cinéma et équipe originale, il aura aussi de quoi enthousiasmer des spectateurs en quête d'aventures spatiales. Les deux commentaires étant carrément incontournables ! Paramount semble vouloir revisiter toute la série de films de cette façon puisque STAR TREK III : A LA RECHERCHE DE SPOCK ainsi que STAR TREK IV : RETOUR SUR TERRE sont déjà annoncés en double DVD pour 2003. Bon plan… Sauf pour ceux qui auraient déjà fait l'acquisition de ces films sur DVD !

Christophe "Arioch" Lemonnier

ON AIME
L'un des meilleurs films consacrés à l'équipe originale
Les deux commentaires très réussis

ON N'AIME PAS
Des suppléments de qualité variable et l'impression qu'il était possible de faire mieux
Devoir racheter une nouvelle édition pour ce film (malgré la version longue)

Meilleures scènes

  • Kobayashi Maru
    (Chapitre 2)
  • Genesis
    (Chapitre 7)
  • La nébuleuse
    (Chapitre 14)
  • Le sacrifice du plus petit nombre
    (Chapitre 16)
Année : 1982

Durée : 112 minutes

Acteurs :
William Shatner
Leonard Nimoy
DeForest Kelley
Ricardo Montalban
James Doohan
George Takei
Walter Koenig
Nichelle Nichols
Kirstie Alley
Bibi Besch
Merritt Butrick

Réalisateur :
Nicholas Meyer

Scénario :
Harve Bennett
Jack B. Sowards

Musique :
James Horner

Format disque :
2 DVD - Double Couche

Format Image :

Format sonore :
Anglais : 
Français : 
Espagnol : 

Les bandes-son codées sur deux canaux sont en surround et il est possible de les décoder en

Sous-titrage :
Anglais
Français
Espagnol, Croate, Grec, Hébreu, Portugais & Slovène

Les Suppléments

  • Commentaire audio de Nicholas Meyer
  • Commentaire écrit par Michael Okuda
    (co-auteur de l'Encyclopédie Star Trek)
  • Documentaires
    • Journal de bord du capitaine (27mn08)
    • La création du personnage de Khan (23mn44)
    • Effets spéciaux (18mn08)
    • L'univers Star Trek (28mn48)
  • Interviews de 1982 (10mn52)
  • Bande-annonce
  • Story-boards
    • Titre en image
    • Kobayashi Maru
    • Ceti Alpha V
    • Regula I
    • Chekov et Terrel trouvent Khan
    • L'inspection de l'Amiral
    • La revanche de Khan
    • Kirk use de represaillles
    • La grotte du projet Genesis
    • La nebuleuse Mutara
    • Attaque furtive
    • Le projet Genesis
    • Dernier Hommage

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 4 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Science-fiction
Space Opera
Aventure

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com