PHANTASM


Un adolescent, orphelin depuis peu, dcouvre que des faits tranges se droulent dans le cimetire Morningside. Le croque mort, surnomm le Tall Man, semble dou d'une force surhumaine et de petites cratures humanodes hantent les lieux. Entran par sa curiosit, il dcide d'enquter.

PHANTASM, petit film d'horreur sans prtention, sort en 1979 et contre toute attente remporte un joli succs dans de nombreux pays. Difficile d'expliquer cet engouement autour du film de Don Coscarelli. L'uvre provoque rarement la peur voire jamais, alors que c'est l'un des objectifs principaux du ralisateur. PHANTASM souffre par moment d'une grande maladresse, toutes les scnes de la vie courante engourdissent le spectateur qui s'enfonce doucement dans une torpeur baigne d'ennui. Plus grave certaines squences d'horreur prtent sourire. Quand Mike (le hros) et son grand frre combattent une mouche virulente, l'hilarit n'est pas loin. Difficile de rsister en voyant ce pauvre effet spcial franchement rat, surtout quand les acteurs font semblant d'tre entrans par la force de l'insecte alors coinc dans un veston. Mais, si ce film comporte de grosses faiblesses, il n'en demeure pas moins russi.

Don Coscarelli filme par moments avec une incroyable virtuosit. Quasiment toutes les scnes se droulant dans le mausole ainsi qu'au cimetire font preuve d'un talent vident. D'un plan l'autre, PHANTASM, prend une dimension suprieure. On sent le metteur en scne vritablement motiv par ces deux dcors. Le film ne fait toujours pas peur mais distille un climat lourd et inquitant, surtout que le scnario alambiqu ne nous permet pas de vritablement comprendre les motivations du Tall Man (Angus Scrimm). L'agencement de certaines scnes finit de rendre le spectacle surraliste. Les actions s'embotent parfois de faon lgrement incohrente. Mais cela ne nuit nullement au film, car l'tranget des moments se droulant au cimetire et au mausole contamine la banalit du reste. Grce cela PHANTASM devient une uvre unique et envotante oscillant constamment entre cette banalit et une virtuosit certaine.

Une grande partie de ces fameuses scnes, appartenant au domaine de l'horreur, sont devenues cultes. L'attaque de la sphre mtallique (gardienne de l'antre du Tall Man) reste, mme encore aujourd'hui, d'une grande originalit. Cette "arme" vole dans les couloirs du mausole la recherche d'un intrus. Ds qu'elle le visualise, elle se plante dans le front du malheureux, et grce un ingnieux foret lui perce le crne crant un esthtique geyser de sang. Magnifique. Cet effet spcial simple frappe par son efficacit et son ingniosit, contrairement l'attaque ridicule de la mouche. Prcisons d'ailleurs que le geyser ne devait pas tre aussi important. La russite de l'effet est le fruit d'une bourde du responsable des effets spciaux.

Don Coscarelli peaufine chaque apparition de son grand mchant qui se manifeste toujours au bon moment pour relancer le scnario. Angus Scrimm cabotine comme un fou mais ne se ridiculise jamais. Il grimace exagrment, utilise une voix d'outre tombe tout en restant crdible. Cela est d en partie sa taille gigantesque et son physique particulier. Mesurant deux ttes de plus que tous les acteurs et incarnant un tre dnu de toute humanit, les tics de l'acteur - il reprend les mmes grimaces et la mme voix chaque interview depuis plus de vingt ans - renforcent la non-appartenance de son personnage l'Humanit. La participation au casting de Angus Scrimm est l'une des grandes russites du film et a srement particip son succs.


L'un des autres points forts de PHANTASM est sa musique au thme enttant. Plusieurs jours aprs la vision, ce morceau simple et efficace vous hante vritablement. Il distille une certaine mlancolie sur l'uvre de Don Coscarelli. Aprs tout son film dcrit la perte de l'innocence de l'apparition de la pubert (le hros a treize ans). C'est cet ge que la mort est comprise comme l'anantissement du Moi, de l'tre. Mike a tout simplement peur de mourir et essaie de combattre sa peur. PHANTASM peut tre peru comme une mtaphore sur l'acceptation de l'horreur de la mort. Mais justement aucun des personnages n'accepte cet tat de fait. L, se situe srement la cause principale du succs de PHANTASM, car qui n'a pas rv de gagner face la Grande Faucheuse ? Mais seulement rv, car aprs tout le Tall Man poursuit sa besogne travers les diffrentes squelles du film, d'ailleurs mme la fin du premier est loin du happy-end.

Mais revenons des considrations plus prosaques, MGM rserve quelques surprises en plus de l'ternelle bande-annonce. Nous avons donc droit un commentaire audio de Don Coscarelli accompagn des interprtes principaux. Une succession d'images montrant la fabrication de la plupart des effets spciaux expliqus par le ralisateur et Reggie Bannister (l'un des acteurs). Dix minutes de scnes supprimes sont galement incluses, on peut voir le Tall Man exploser dans un effet gore bien venu, mais galement, une sorte d'hommage burlesque style tarte la crme compltement rat.

On trouve galement une interview de Don Coscarelli et d'Angus Scrimm enregistre pour la tlvision amricaine en 1979. Notre mchant prfr a droit trois autres supplments franchement hilarants, une publicit pour le magazine Fangoria, un spot australien pour le film, et une intervention de l'acteur une convention Fangoria o par moments le Tall Man reprend le dessus. Le problme, pour cause de zone 1, est qu'il n'existe aucun sous-titre pour les supplments, un bon niveau en anglais est recommand. En plus de tout cela, il reste quelques documents encore se mettre sous la dent, dont une version disco du superbe thme musical !

La bande son du film retravaille comporte de superbes effets renforant encore l'tranget de l'uvre. Hlas, on ne peut pas en dire autant de l'image qui par moments aurait pu tre nettoye, c'est un peu dommage quand on voit le travail effectu sur l'intgralit du DVD, mais bon rien de grave tout de mme. N'oublions pas les menus absolument magnifiques et en adquation totale avec l'univers du film.

PHANTASM malgr ses dfauts reste une uvre sincre l'ambiance unique, qui plus est propos dans une belle dition.

Damien Dupont

ON AIME
La musique
L'ambiance envotante
Angus Scrimm
Les nombreux supplments

ON N'AIME PAS
La banalit de certaines squences
La qualit d'image

Meilleures scènes

  • L'apparition du Tall Man en ville
    (Chapitre 10 [0'27'43])
  • L'attaque de la sphre
    (Chapitre 14)
  • Le Tall Man poursuie Mike dans le mausole
    (Chapitre 15)
  • La comprhension du complot
    (Chapitre 27)
Année : 1979

Durée : 88 minutes

Acteurs :
Angus Scrimm
Michael Baldwin
Bill Thornbury
Reggie Bannister
Kathy Lester

Réalisateur :
Don Coscarelli

Scénario :
Don Coscarelli

Musique :
Fred Myrow
Malcolm Seagrave

Format disque :
Double Couche

Format Image :

Format sonore :
Anglais : 
Anglais

La bande-son codée sur 2 canaux est en Mono.

Sous-titrage :
Anglais
Français

Les Suppléments

  • Commentaire audio de Don Coscarelli et des principaux acteurs
    (Michael Baldwin, Bill Thornbury, Reggie Bannister et Angus Scrimm)
  • Scnes coupes (10 mn)
  • Behind the scenes Footage (20mn)
  • Fangoria Convention Footage (9 mn 51)
  • Interview de 79 (27 mn 53)
  • Bande-annonce
  • Spots TV
  • Galerie de photos
  • Bonus audios
    • Phantasm Theme (Disco version)
    • Spots radios
    • " Sittin' Here at Minight " de Bill Thornbury
  • Australian TV Promo (3 mn 44)
  • Fangora TV Commercial
Les Liens

Site Officiel

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 6 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur | Etrange

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com