DVD (1)

Reviews (2)

DVD Covers (1)

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 DOCTOR WHO : THE BRAIN OF MORBIUS

 Année

 1976

 Nationalité

 Angleterre

 Réalisation

 Christopher Barry

 Scénario

 Terrance Dicks
 Robert Holmes

 Musique

 Dudley Simpson
 Ron Grainer

 Acteurs

 Tom Baker
 Elisabeth Sladen
 Philip Madoc
 Colin Fay
 Cynthia Grenville
 Gilly Brown

 

 DVD INFOS

 

Editeur

2 Entertain

Format Disque

Double Couche

Durée

99 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Sous-titrages

English

 

 SUPPLEMENTS

 •Commentaire audio
 • Getting a Head (32mn06)
 • Designs on Karn (6mn10)
 • Set Tour (2mn10)
 • Galerie de photos
 • Galerie de dessins
 • Bande annonce : The Trial of a Time Lord

 

 ON AIME

• Un véritable ovni télévisuel
• Des suppléments pointilleux

 ON N'AIME PAS

• Trop d'ingrédients pour une intrigue tirée par les cheveux

 DOCTOR WHO : THE BRAIN OF MORBIUS

 

Le Docteur et Sarah arrivent par inadvertance sur la plante Karn. Ils ne sont d'ailleurs pas les seuls s'chouer cet endroit puisqu'un cimetire de vaisseau spatial se trouve justement ct de leur point d'arrive. Non loin de l, une sinistre demeure semble tre le seul lieu habit des environs?

Photo : DOCTOR WHO : THE BRAIN OF MORBIUS

La srie britannique DOCTOR WHO est l'origine un programme familial de science-fiction qui, au fil des ans, va gagner en popularit mais aussi rencontrer une certaine rsistance auprs de dtracteurs britanniques. Entre 1963, lors de la premire diffusion d'un pisode en Grande Bretagne, et les annes 70, la srie va explorer diverses races extraterrestres et narrer un trs grand nombre d'histoires sous la forme d'un serial. C'est justement durant les annes 70 que la srie va rencontrer des critiques concernant la violence rencontre dans les pisodes avec ces monstres et autres cratures meurtrires. Evidemment, ce sont les dtracteurs qui vont certainement donner une aura plus aguichante la srie qui s'en trouvera renforc alors que les producteurs vont intensifier le ct horrifique. Dans le genre, THE BRAIN OF MORBIUS semble ainsi tre une date en ce qui concerne la reprsentation de l'horreur au sein de la srie. Pourtant, les ambiances horribles ou les expriences terrifiantes ne sont pas nouvelles. THE BRAIN OF MORBIUS semble mme tre un essai fortuit puisque son histoire originale dviait normment de ce qui sera finalement diffus sur les petits crans britanniques en 1976.

Photo : DOCTOR WHO : THE BRAIN OF MORBIUS

Le scnariste Terrance Dicks navigue depuis peu dans l'criture tlvisuelle lorsqu'il est amen collaborer la srie DOCTOR WHO ds 1969. Il crira ainsi plusieurs aventures de la srie et deviendra mme auteur de livres adapts d'pisodes de la srie ou narrant des aventures totalement indites du fameux personnage. En 1975, il crit un scnario o un robot en vient reconstruire, avec des morceaux d'autres cratures, son ancien matre suite un crash sur une plante. L'ide parat sduisante mais la production est oblige de prendre une dcision ncessaire face l'impossibilit technique de produire un robot crdible tel que dcrit dans l'histoire originale. Terrance Dicks tant injoignable pour cause de cong, le scnario est rcrit par Robert Holmes. A son retour, Terrance Dicks dcouvre que son histoire a t totalement revue et a pris des directions qu'il n'apprcie pas forcment. Il considre que son nom ne doit pas apparatre au gnrique et suggre que l'on utilise un nom passe-partout (bland name). Au gnrique, le scnariste va dcouvrir, plus tard, que l'pisode est effectivement sign, comme il l'avait voulu, d'un nigmatique Robin Bland.

Photo : DOCTOR WHO : THE BRAIN OF MORBIUS

Partant d'une histoire de science-fiction o un robot rinvente un corps pour le cerveau de son ancien matre, THE BRAIN OF MORBIUS va dvier carrment vers l'horreur gothique. L'ouverture du rcit marque le ton avec des paysages dsols baigns d'une brume o un sbire difforme trucide les naufrags pour en tirer des parties de corps. Deux voyageurs se dirigent alors vers un chteau lugubre et en partie dlabr pour y trouver refuge face aux intempries. L'histoire reste ancr dans l'univers science fictionnelle de la srie mais va donc s'orienter trs nettement vers l'horreur. THE BRAIN OF MORBIUS propose un mlange de THE BRAIN THAT WOULDN'T DIE et du FRANKENSTEIN de James Whale tout en empruntant ici ou l de petits lments d'autres mtrages horrifiques. Tte coupe, crature assemble partir de membres disparates ou encore un cerveau vivant dans un bocal, cet pisode de DOCTOR WHO n'a pas du passer inaperu lors de sa diffusion au dbut de l'anne 1976. Surtout que l'ambiance assez lourde de l'pisode tire dfinitivement l'histoire vers l'pouvante. Plus surprenant encore, THE BRAIN OF MORBIUS se laisse aller quelques dbordements gores, trs surprenant pour la tlvision de l'poque, avec par exemple un cerveau qui s'crase sur le sol ou encore l'impact d'une arme feu sur la cage thoracique d'un protagoniste. Certainement plus inoffensif aujourd'hui, les images paraissent extrmement surralistes dans le contexte d'une srie tlvise diffuse il y a plus de trente ans et dont la vocation, l'origine, est de s'adresser un large public.

Photo : DOCTOR WHO : THE BRAIN OF MORBIUS

Cette aventure du DOCTOR WHO est coupe en quatre pisodes dans la grande tradition du serial. Chacun des segments se termine ainsi sur un cliffhanger laissant nos hros dans une situation prilleuse. De plus, l'histoire ne se contente pas de confronter nos deux hros, le Docteur et Sarah, une version futuriste de Frankenstein. D'ailleurs, 'est peut tre l une des failles de THE BRAIN OF MORBIUS. Non loin de l'habitation du vilain scientifique, la plante Karn abrite aussi une assemble de femmes gardiennes d'une flamme sacre leur donnant un lixir d'immortalit. Cette intrigue parallle rappelle vaguement La Source de Feu de H. Rider Haggard adapt plusieurs reprises au cinma. L'introduction de cette faction fminine sur une plante isole parat tout de mme peu convaincant mais sert surtout dvelopper beaucoup plus une intrigue qui serait trop simpliste pour tre tir sur quatre pisodes. De plus, elles incarneront, la fin de l'histoire, les villageois en furie, torche la main, assigeant la demeure du scientifique tout comme ce fut le cas auparavant dans FRANKENSTEIN. Mais c'est aussi l'occasion, probablement, pour la srie de dvelopper un peu plus l'univers des Time Lord sur bien des aspects. Cette assemble de femmes aurait eu maille partir avec les rsidents de Gallifrey par le pass alors que de son ct le chirurgien essaie de reconstruire un corps pour un dnomm Morbius qui s'avre tre un criminel d'envergure condamn mort par les Time Lord. Des mandres de liens se tissent donc entre les lments disparates de l'histoire de faon produire une aventure essayant de s'insrer de faon cohrente dans l'expansion toujours plus importante de l'univers de la srie.

Photo : DOCTOR WHO : THE BRAIN OF MORBIUS

Le Docteur est incarn par Tom Baker, l'acteur ayant interprt de faon rgulire le personnage entre 1974 et 1981. Pour suivre le personnage, on trouve ici Sarah Jane Smith, probablement l'un des compagnons les plus apprcis de la srie, jou par Elisabeth Sladen. Outre nos deux hros, les figures les plus remarquables de THE BRAIN OF MORBIUS sont le chirurgien Solon et son homme de main l'allure grotesque. Ce couple voque invitablement Frankenstein et son bossu. Le savant est jou avec conviction par Philip Madoc alors que Colin Fay interprte son pathtique sbire. Enfin, il est difficile de ne pas voquer Morbius dont le nom est manifestement emprunt directement au film PLANETE INTERDITE. Toutefois, le personnage n'est pas interprt par un acteur mais plusieurs dissociant d'un ct sa voix et, de l'autre, son corps extravagant et impossible prendre srieux. L'ide s'avre d'ailleurs fort amusante puisqu'un chirurgien de talent va donc donner un corps inepte un criminel qui fut autrefois une figure charismatique. Situation ironique qui donne une ide de l'humour trs second degr d'une srie de science-fiction qui s'est fait avec des bouts de ficelles et beaucoup d'imagination par un systme tlvisuel en pleine bullition. Nanmoins, THE BRAIN OF MORBIUS affiche tout de mme beaucoup ses dfauts en tant dcouvert de nos jours surtout si l'on ne fait pas l'effort de replacer l'œuvre dans son contexte particulier !

Photo : DOCTOR WHO : THE BRAIN OF MORBIUS

Entirement tourn en studio et, l'vidence, en vido, THE BRAIN OF MORBIUS n'arrive pas avec une image parfaite. Montr aujourd'hui en DVD, les quatre pisodes exposent donc les limitations du format utilis l'poque de sa cration. Le rendu est donc assez particulier et le DVD se fait oublier en proposant une compression invisible. L'image est donc d'poque et il en sera de mme en ce qui concerne la piste sonore en mono d'origine. Dans ce dernier cas, on ne trouvera pas grand chose redire puisque les dialogues sont clairs mme si la prise de son, trs studio, donne un rendu trs artificiel l'ensemble. Pour ceux qui ont des soucis de comprhension de la langue, un sous-titrage anglais est disponible sur tous les pisodes et tous les supplments l'exception du commentaire audio !

Photo : DOCTOR WHO : THE BRAIN OF MORBIUS

Comme toujours chez l'diteur, les quatre pisodes historiques sont livrs avec un grand nombre de supplments qui donnent une ide de la faon dont sont respects les fans de la srie de l'autre ct de la Manche. Galerie de photos et dessins de prparation, interview du designer des dcors? Le niveau des supplments est pointu et laisse de ct la langue de bois. Ainsi, le commentaire audio regroupe les acteurs principaux, le producteur et le scnariste pour une discussion soutenue et trs dtendue sur l'intgralit des quatre pisodes. Ne soyez pas tent d'couter ce commentaire audio avec le sous-titrage factuel affichant des informations sous forme de texte. En effet, que ce soit le commentaire audio ou ce sous-titrage informatif, le flot de renseignements, anecdotes et prcisions est astronomique. Encore une fois, il y a de quoi sourire face aux supplments produits en France se limitant le plus souvent l'extrme minimum ! Surtout que l'on peut encore visionner un documentaire d'une trentaine de minutes o les intervenants du commentaire audio ainsi que quelques autres viennent raconter l'histoire de ces quatre pisodes. L'intervention du crateur des dcors est d'ailleurs un extrait d'un plus long segment qui lui est entirement consacr et se droulant sur un peu plus de six minutes. Les dcors, on les retrouve avec une vido en image de synthse qui explique leur mise en place l'intrieur d'un studio vide. Pas forcment trs utile, cette petite vido ralise spcialement pour le DVD donne une ide de la cration de la srie. Quelques bonus sont disponibles au format PDF mais il s'agit des extraits du journal o sont indiques les diffusions. Enfin, on peut encore dcouvrir un avant-got du prochain DVD ddi la srie originale qui fut donc diffus entre 1963 et 1989.

Antoine Rigaud

MENUS

DOCTOR WHO : THE BRAIN OF MORBIUS - Menu DVD DOCTOR WHO : THE BRAIN OF MORBIUS - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Science-fiction | Aventure | Serie

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com