DVD (1)

Reviews (2)

DVD Covers

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 ILE AUX TRENTE CERCUEILS, L'

 Année

 1979

 Nationalité

 France

 Réalisation

 Marcel Cravenne

 Scénario

 Robert Scipion

 Musique

 David Aubriand
 Karl Schafer

 Acteurs

 Claude Jade
 Yves Beneyton
 Georges Marchal
 Jean-Paul Zehnacker
 Marie Mergey
 Armand Babel
 Julie Philippe
 Pascal Sellier
 Peter Semler
 Jean-Rene Gossart
 Jean Bollery
 Paul Dehelly

 Adapté d'une oeuvre originale de :

 Maurice Leblanc

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Koba

Format Disque

2 DVD

Durée

288 minutes

Format Image

Format Sonore

Francais

Sous-titrages

Aucun

 

 SUPPLEMENTS

 •Filmographies
  • Marcel Cravenne
  • Robert Scipion
  • Claude Jade
  • Georges Marchal
  • Jean-Paul Zehnacker
  • Yves Beneyton
  • Pascal Sellier
  • Julie Philippe
 • Biographie de Maurice Leblanc

 

 ON AIME

• Retrouver ce feuilleton en DVD

 ON N'AIME PAS

• Les six épisodes réorganisés pour en obtenir seulement deux
• Une qualité vidéo pas au Top

 L'ILE AUX TRENTE CERCUEILS

 

Pendant la Première Guerre Mondiale, Véronique d’Hergemont apprend le décès de son mari qu’elle avait quitté plusieurs années auparavant suite à un drame familial. A une séance de cinématographe, elle découvre ses propres initiales sur la porte d’une cabane apparaissant dans un film se déroulant en Bretagne. Intriguée par ce mystère, elle quitte ses fonctions d’infirmière militaire et prend le train pour se rendre là où s’était déroulé le tournage du film…

Photo : ILE AUX TRENTE CERCUEILS, L\'

Après le passage de LA POUPEE SANGLANTE, Antenne 2 demande à Marcel Cravenne et Robert Scipion un nouveau feuilleton. Les deux hommes proposent trois projets d’adaptation à la deuxième chaîne de télévision française : Le Fantôme de l’Opéra, Balaoo et L’Ile aux 30 Cercueils. C’est donc finalement le roman de Maurice Leblanc qui est retenu. A l’origine, il s’agit d’une histoire d’Arsène Lupin parue sous la forme d’un feuilleton dans Le Journal durant l’été 1919. Pourtant, l’adaptation télévisée de Marcel Cravenne et Robert Scipion élimine complètement le fameux gentleman cambrioleur. Le scénariste jugeait que l’intrusion d’Arsène Lupin dans l’histoire n’apportait rien de plus à une histoire déjà bien mise en place. Cette suppression entraîne donc inévitablement des ajustements et le personnage de Philippe prend donc une part plus active dans la résolution de l’intrigue.

Photo : ILE AUX TRENTE CERCUEILS, L\'

Le seul acteur a être passé de LA POUPEE SANGLANTE à L’ILE AUX TRENTE CERCUEILS est Jean-Paul Zehnacker qui donne une interprétation hallucinée et grandiloquente de l’inquiétant Comte Vorski. Mais c’est Claude Jade qui interprète le personnage central de l’histoire, lequel apparaît de façon presque continue dans l’intégralité des six épisodes. A elle la dure tâche de soutenir une grande partie de l’histoire sur ses épaules, surtout au milieu de l’intrigue où elle se retrouve souvent seule à l’image. A noter aussi la présence de Georges Marchal, acteur français à la filmographie bien remplie en films de genre, et Yves Beneyton. Mais à vrai dire, la direction d’acteurs dans L’ILE AUX TRENTE CERCUEILS est souvent approximative. Si certains sont crédibles, Pascal Sellier ou Marie Mergey par exemple, la plupart des autres seconds rôles sonnent assez faux.

Photo : ILE AUX TRENTE CERCUEILS, L\'

Lorsque à la fin des années 70, L’ILE AUX TRENTE CERCUEILS est programmé à la télévision, les œuvres télévisées à l’ambiance très inquiétante ne sont pas légions. Le leitmotiv de la série «Quatre femmes en croix. Trente cercueils. La pierre Dieu qui donne mort ou vie.» finit d’ailleurs d’ajouter un profond mystère à l’atmosphère angoissante des épisodes qui se terminent souvent par de graves interrogations ou de fâcheuses situations. Vingt cinq ans plus tard, le feuilleton de Marcel Cravenne et Robert Scipion a un peu perdu de sa superbe avec un rythme languissant qui n’est pas du tout aidé par un choix de cette édition DVD.

Photo : ILE AUX TRENTE CERCUEILS, L\'

Prévu à l’origine comme un feuilleton de six épisodes, se terminant souvent de façon à laisser le spectateur dans l’attente, L’ILE AUX TRENTE CERCUEILS n’est pas proposé en DVD de cette façon. L’intégralité des six épisodes est bien présente et répartis sur deux disques. Mais il a été choisi de ne faire que deux parties, une pour chacun des DVD, et donc de monter les épisodes de manière à supprimer les génériques. L’idée n’est pas du tout judicieuse puisque cela empêche des pauses et surtout l’emphase qu’il pouvait y avoir entre les épisodes. Dénué de cet élément, la jonction de certains des épisodes n’augmentent pas la tension mais oblige la vision ininterrompue de scènes où Véronique d'Hergemont erre seule sur l’île.

Photo : ILE AUX TRENTE CERCUEILS, L\'

Hormis ce choix de casser la structure originelle du feuilleton, nombreux seront les spectateurs ravis de retrouver l’étrange histoire de Véronique d’Hergemont sur l’île aux trente cercueils. Le premier épisode est d’ailleurs une grande réussite dans la façon de narrer l’histoire du personnage principal et de planter le décor. Par la suite plusieurs passages apparaissent donc franchement bien trop lents dans les deux ou trois épisodes suivants. Toutefois, l’ensemble réserve son lot de surprises et de rebondissements dans la grande tradition du feuilleton populaire. Jean-Paul Zehnacker éclipse quasiment tous les acteurs dès qu’il apparaît à l’écran par un jeu démesuré et donc dénué de sobriété. Un peu trop, peut être, mais après tout cela cadre tout à fait avec l’histoire et ce personnage consumé par l’ambition et son rêve de grandeur.

Photo : ILE AUX TRENTE CERCUEILS, L\'

Comme pour LES COMPAGNONS DE BAAL, édité dans la même collection, L’ILE AUX TRENTE CERCUEILS souffre d’une image à la qualité très variable. Il était possible de faire preuve d’indulgence pour le feuilleton de Jacques Champreux de plus de dix ans antérieurs. Pour celui-ci, la déception pointe son nez lorsque l’on découvre une image très granuleuse sur laquelle il a été appliqué un traitement numérique un peu lourd. De nombreux plans donnent ainsi l’impression de découvrir l’image derrière une sorte de papier calque. Un grand nombre de défauts de pellicule divers font aussi leur apparition, des petites griffures aux poils qui s’invitent sur l’image en passant par des tâches. La seule piste sonore française est en mono. Le rendu est peut être un peu agressif mais il n’y a pas de quoi se plaindre compte tenu de l’origine télévisuelle de ce programme.

Photo : ILE AUX TRENTE CERCUEILS, L\'

Pour les suppléments, Koba Films se contente d’aligner des filmographies des acteurs, réalisateur et scénariste. Déroulantes, il ne s’agit pas du meilleur choix pour un confort de lectures. Il en va de même pour la biographie de Maurice Leblanc.

Photo : ILE AUX TRENTE CERCUEILS, L\'

Il est important de préciser que l’accès au menu à l’insertion du disque est un peu long puisqu’il a été choisi de placer des extraits du feuilleton, un peu trop révélateur, juste avant. Contrairement aux COMPAGNONS DE BAAL, il semble impossible de les zapper pour atteindre directement les menus. Comme tous les disques de la collection, l’insertion du DVD offre aussi une petite intervention générique de Pierre Tchernia sans grand intérêt.

Photo : ILE AUX TRENTE CERCUEILS, L\'

«La Mémoire de la Télévision» ajoute L’ILE AUX TRENTE CERCUEILS à sa collection ce qui donne l’occasion de revoir ce feuilleton. L’édition DVD est quelque peu décevante puisque l’aspect «mémorable» n’est pas respecté dans le sens où ce feuilleton devrait être présenté en six épisodes !

Antoine Rigaud

MENUS

ILE AUX TRENTE CERCUEILS, L\' - Menu DVD ILE AUX TRENTE CERCUEILS, L\' - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Thriller
Serie

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com