DVD (5)

Reviews (2)

DVD Covers

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 ESPANTO SURGE DE LA TUMBA, EL

 Autres titres

 HORROR RISES FROM THE TOMB

 Année

 1972

 Nationalité

 Espagne

 Réalisation

 Carlos Aured

 Scénario

 Jacinto Molina

 Musique

 Carmelo A. Bernaola

 Acteurs

 Jacinto Molina
 Victor Alcazar
 Emma Cohen
 Helga Line
 Christina Suriani
 Betasb Ruiz
 Luis Ciges
 Julio Pena
 Maria Jose Cantudo
 Jaun Cazalilla
 Francisco Ilinas
 Ramon Centenero
 Montserrat Julio
 Francisco Nieto

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Mondo Crash

Format Disque

2 DVD

Durée

88 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Sous-titrages

Aucun

 

 SUPPLEMENTS

 •Galerie contenant des affiches, cartes, extrait du press book et dessins de Paul Naschy
 • Textes : interview et filmographie de Carlos Aured
 • Biographie et filmographie de Paul Naschy
 • Bandes-annonces£
 • Beat Girl
 • Invaders of the Lost Gold§

 

 ON AIME

• Une édition surprenante pour un film mineur
• Le souci d’exhaustivité
• La jaquette fourreau avec l’image originale
• Le prix

 ON N'AIME PAS

• La musique omniprésente (trop c’est trop !)
• Aucune version valable parmi les trois proposées

 HORROR RISES FROM THE TOMB

 EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA

XVème siècle, dans le sud de la France : Alaric de Marnac et sa compagne Mabille de Lancre (Helga Line) sont condamnés pour sorcellerie sous l'inquisition. Elle sera fouettée à mort, il aura la tête tranchée. Les inquisiteurs, menés par André Roland et par le frère d'Alaric, prennent soin de faire enterrer la tête et le corps séparément afin qu'Alaric de Marnac ne puisse plus user de ses pouvoirs démoniaques. Dans un souci d'archéologie familiale fort louable, Hugo de Marnac descendant d'Alaric, entreprend, avec l'aide de sa femme et de son ami Maurice Roland, descendant de l'inquisiteur, de retrouver les deux morceaux de son aïeul dans la propriété ancestrale. Il retrouve sur les lieux Elvira son ancienne fiancée. Mais la vengeance d'Alaric aura tôt fait de se déchaîner !

Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)

Paul Naschy (alias Jacinto Molina) est l'une des figures les plus marquantes du cinéma d'épouvante ibérique. Tour à tour Napoléon, Dracula, le Cid ou même Fu Manchu, il s'impose dans le rôle du loup-garou Waldemar Daninsky avec lequel il a excellé et il a forgé sa carrière. Il assure régulièrement le script, la réalisation, la production et bien sûr la place de comédien : c'est presque le cas dans EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA dans lequel il interprète même deux protagonistes (et un très court rôle secondaire) ! Il faut dire que le projet partait assez mal : Perez Giner (producteur de LA REVOLTE DES MORTS-VIVANTS) tente de lancer une nouvelle maison de production, Profilmes, mais se retrouve rapidement coincé, à la recherche d'un scénario. Il fait appel à Paul Naschy. Et son script reste, d'après sa légende, un de ses plus fameux tours de force. Il écrit en un ou deux jours la trame d'EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA , en faisant le pari de mélanger sans vergogne de nombreuses influences, de nombreux clichés aussi, du film d'horreur. Bien sûr, Paul Naschy y développe le thème de l'inquisition qui lui est cher : sa première réalisation, INQUISICION en 1976, est entièrement dévolue à ce sujet).

Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)

Le personnage du revenant Alaric de Marnac (apparaissant aussi dans LATIDOS DE PANICO en 1983), qui possède les âmes doit retrouver sa tête à la suite de sa décapitation par les inquisiteurs ; accusé de magie noire et de cannibalisme avec sa compagne, il revient donc hanter les héros du film. Pour ce faire, Alaric réussit à lever une troupe de morts-vivants qui s'en prennent aux deux seuls survivants du groupe (Hugo, interprété aussi par Paul Naschy et son ex-fiancée — Emma Cohen — qui n'avait pas quitté le village de leur enfance) dans une séquence mémorable, fortement inspirée par LA NUIT DES MORTS-VIVANTS. Malheureusement, cette influence n'est guère plus exploitée par la suite. En revanche, elle se trouve remplacée par plusieurs scènes incontournables pour un film d'horreur qui se respecte : la crypte du fond de laquelle Alaric de Marnac manipule ses âmes damnées, et qui sert de décor à quelques résurrections et déshabillages ; la convocation de l'esprit d'Alaric autour d'une table tournante, le tableau qui saigne, les villageois aussi brutaux que ruraux, voilà qui devait servir à allécher les spectateurs de 1972 désireux de subir quelques frissons. Avec le recul, on peut trouver que le script est trop fourni, pas assez épuré, et y perd beaucoup en clarté. Mais on peut aussi apprécier la virtuosité et la déférence avec lesquelles Naschy jongle de ces diverses influences ou figures imposées.

Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)

La réalisation de ce film incombe à Carlos Aured (LOS OJOS AZULES DE LA MUNECA ROTA) qui trouve que ce film est l'un de ses meilleurs (voir à ce propos une interview du réalisateur ici). Aured avait débuté aux côtés de Leon Klimovsky en tant qu'assistant réalisateur, puis est venu à la réalisation épaulé par Paul Naschy : ce dernier lui écrit trois autres films au début des années soixante-dix (dont LA VENGANZA DE LA MOMIA et L'EMPREINTE DE DRACULA).

Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)

Aux côtés de Naschy, Emma Cohen (second rôle dans LES PÉTROLEUSES, LES NUITS DE DRACULA de Jesus Franco puis de nouveau sur un script de Naschy dans LA CRUZ DEL DIABLO réalisé par John Gilling) interprète l'ex-petite amie Elvira et donne à son rôle un détachement et une langueur très romantiques.

Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)

Le film, fourre-tout certes très attachant, méli-mélo de scènes horrifiques, souffre de quelques défauts de rythme et surtout d'une bande originale, assurément originale, très répétitive aussi qui sonne particulièrement datée. Carmelo A. Bernaola (EL GRAN AMOR DEL CONDE DRACULA, LE BOSSU DE LA MORGUE) signe un score qui souffre d'une utilisation trop systématique et entendue. Des nappes d'orgues reprises encore et encore à chaque changement de scène, tant et si bien que cette bande musicale prête rapidement à sourire, et nuit malheureusement à certains moments de tension.

Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)

A noter tout de même qu'aux Etats-Unis, le film a été vendu sous le titre MARK OF THE DEVIL 4, suite au succès du MARK OF THE DEVIL original ; il a rejoint ainsi les multiples pseudo-séquelles du film de Michael Armstrong, parmi lesquelles LA REVOLTE DES MORTS-VIVANTS de Amando de Ossorio ou ALUCARDA du mexicain Juan Lopez Moctezuma.

Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)

Pas moins de trois versions du film sont incluses dans ce double DVD ! Le soin réservé à HORROR RISES FROM THE TOMB par Mondo Crash a de quoi surprendre. Cependant toutes les versions présentes dans ce DVD ne sont pas exemptes de défauts, loin de là ! Outre la bande originale datée, les trois versions proposent une piste audio anglaise en stéréo qui, bien qu'elle soit assez claire, laisse parfois entendre quelques grattements bien excusables pour un film assez rare d'une trentaine d'années. Bien plus regrettable est l'absence d'une piste originale, car le doublage anglais est assez perturbant, l'ambiance "studio" est bien peu réaliste et les voix sonnent détachées de l'action.

Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA) Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)
Clothed version
Uncut version

La première version est la version "habillée" tournée pour l'exploitation en Espagne. Sous Franco, les films étaient en effet tournés en deux versions : l'une destinée à l'international qui était plus permissive que celle destinée au marché national, qui ne devait comporter aucune scène de nudité. C'est bien cette version qui a bénéficié du meilleur transfert, bien qu'elle soit amputée de plusieurs scènes, ce qui est d'une part dommage mais qui d'autre part rend le film moins long (ça peut avoir parfois des avantages). On arrive donc à 81 minutes de métrage qui sont présentées dans un format 1.77 letterbox malheureusement sans option 16/9ème. La qualité de l'image est très correcte, malgré quelques légers défauts au niveau de la compression et quelques griffures, c'est en tout cas la version bénéficiant de la meilleure définition sur les trois proposées dans le coffret. Là où le bât blesse, c'est dans l'insertion de plusieurs plans qui sont d'une part d'une qualité terriblement inférieure (pire que celle des deux autres versions, subissant un flou assez prononcé, avec un grain très épais et des couleurs passées), et qui d'autre part sont recadrés à la pelleteuse. De plus, d'autres plans nous renseignent sur la source choisie par l'éditeur : en effet, ils comportent des sous-titres allemands brûlés à même l'image.

Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)
<- Clothed version
Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA) Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)
Uncut version
U.S. version

La deuxième version, la version Uncut, avait donc été développée pour l'export. Le film dans cette version atteint les 88 minutes. Elle est présentée dans un 4/3, et souffre malheureusement de beaucoup plus de défauts. C'est en fait le même transfert que sur la compilation de Brentwood. Les couleurs sont plus pâles et claires que celles de la "clothed" version, permettant parfois de déceler quelques détails supplémentaires, mais les défauts de l'image sont bien plus nombreux. La source semble être issue d'une copie VHS tant la définition est médiocre. Mais ce n'est rien si l'on considère la troisième version de 80 minutes, une version éditée pour la télévision U.S. La qualité de cette version est pitoyable ; elle cumule les défauts des deux versions précédentes. L'image est sombre et granuleuse, la définition est catastrophique, et c'est la version qui propose le moins d'information tant elle est recadrée, dans un format 4/3. Qui plus est, de nombreux plans ont bien sûr disparu de cette version. Quel intérêt y avait-il à proposer cette version, si ce n'est un souci d'exhaustivité, fort louable au demeurant, permettant de suivre l'évolution d'une œuvre, ses différentes versions, à la limite du charcutage, parfois ?

Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)

Outre les trois versions du film, le DVD édité par Mondo crash contient plusieurs suppléments en provenance pour la plupart du site internet consacré à Paul Naschy (http://www.naschy.com). Il s'agit de filmographies, biographie de Paul Naschy et surtout une interview de Carlos Aured, tout cela en textes. Un effort supplémentaire a été fait sur le packaging : un fourreau carton protège le DVD, reproduisant l'illustration qui reprend l'affiche originale. Le tout contient de plus une carte reproduisant l'affiche et les menus.

Photo : HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA)

On peut être étonné du soin que Mondo crash a pris par rapport à ce premier film de Carlos Aured. C'est aussi la première référence de leur collection Euro Thriller collection, et il s'agit de faire bonne impression. C'est en partie réussi dans le sens où l'éditeur rend hommage au film, donne au public l'impression d'un produit fini, et de faire de son mieux avec le matériel dont il dispose ; en revanche, on peut regretter que sur trois versions, aucune ne soit véritablement satisfaisante. L'argument qui emporte toutes les réticences cependant est celui du prix car le DVD est vendu une quinzaine de dollars.

Jrme Peyrel

MENUS

HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA) - Menu DVD HORROR RISES FROM THE TOMB (EL ESPANTO SURGE DE LA TUMBA) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 5 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Gothique

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com