DVD (2)

Reviews (2)

DVD Covers

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 EARTH VS. THE SPIDER

 Autres titres

 SPIDER, THE

 Année

 1958

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 Bert I. Gordon

 Scénario

 Bert I. Gordon
 George Worthing Yates
 Laszlo Gorog

 Musique

 Albert Glasser

 Acteurs

 Ed Kemmer
 June Kenney
 Eugene Persson
 Gene Roth
 Hal Torey
 June Jocelyn

 

 DVD INFOS

 

Editeur

DVD UK

Format Disque

Simple Couche

Durée

72 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Sous-titrages

Dutch
German

 

 SUPPLEMENTS

 •Interview audio de Samuel Z. Arkoff (50mn)
 • Bandes-annonces£
 • War of the Colossal Beast
 • Blood of Dracula
 • Day the World Ended
 • How to Make a Monster
 • The Brain Eaters
 • The She-Creature
 • The Spider
 • Voodoo Man
 • Reform School Girl§
 • Reproductions de 9 affiches

 

 ON AIME

• L'interview
• Les reproductions d'affiches
• Les bandes-annonces

 ON N'AIME PAS

• Recadrage de l'image
• Qualité vidéo perfectible

 THE SPIDER

 EARTH VS. THE SPIDER

Inquiète que son paternel ne soit pas rentré, une adolescente emmène son petit copain à sa recherche. La camionette accidentée de son père ne leur dit rien qui vaille mais ils continuent tout de même leurs investigations jusqu'à la grotte la plus proche. Là, ils découvrent le repaire d'une araignée géante qui ne semble pas en être à son premier «papa» dévoré !

Photo : SPIDER, THE (EARTH VS. THE SPIDER)

Bert I. Gordon après un détour par l'agrandissement d'êtres humains pour les transformer en monstres géants (THE AMAZING COLOSSAL MAN qui sera suivi un peu plus tard par WAR OF THE COLOSSAL BEAST) retourne aux vivariums pour mettre en scène une nouvelle histoire d'insectes démesurément grands, ce qu'il avait déjà fait avec BEGINNING OF THE END. Cette fois, ce ne sera pas une nuée de sauterelles qui s'attaquera à une ville mais seulement une énorme tarentule dans une petite bourgade américaine. Rien de bien neuf en fait puisque Jack Arnold est déjà passé par là quelques années auparavant avec TARANTULA dont la ligne directrice était un peu plus fournie.

Photo : SPIDER, THE (EARTH VS. THE SPIDER)

Car EARTH VS THE SPIDER est d'une simplicité enfantine. Deux adolescents dénichent l'araignée, elle fait un tour en ville et elle finit par se faire éliminer. Simple, direct et rien ne viendra entraver ou compliquer cette trame dont le seul objectif est de mêler avec plus ou moins de succès les acteurs, les décors et la tarentule que l'on peut d'ailleurs découvrir en taille normale dans l'une des séquences du film, avant que le shérif un peu excédé par ces bestioles ne l'écrase rageusement ! Mais EARTH VS THE SPIDER est avant tout un produit fait pour plaire à une frange du public dont les deux jeunes héros sont les représentants. Les adolescents, donc ! A cet effet, EARTH VS THE SPIDER réussit même à placer une séquence où une bande de jeunes se met à danser avec entrain sur du rock'n'roll à réveiller les morts, ce qui justement provoque cet effet sur l'araignée géante que tout ce petit monde pensait inerte.

Photo : SPIDER, THE (EARTH VS. THE SPIDER)

Le réalisateur, et responsable des effets spéciaux, n'hésite pas à se faire sa propre publicité. Une longue séquence permet ainsi d'admirer photos d'exploitation et affiches de THE AMAZING COLOSSAL MAN ou de ATTACK OF THE PUPPET PEOPLE. Une petite touche amusante dans l'arrière plan de séquence de panique sans grand intérêt. Car la véritable attraction, si l'on peut dire, de EARTH VS THE SPIDER, c'est justement son araignée géante que Bert I. Gordon filme puis agrandit de façon exagérée pour l'intégrer par transparence avec des décors et acteurs afin de créer l'impression que la bestiole est bel et bien d'une taille respectable ! Des effets spéciaux qui ne fonctionnent pas toujours parfaitement mais qui évitent au moins la création de toutes pièces d'une araignée qui serait peu crédible et, comme les calculettes sont encore de la science-fiction à l'époque, il ne faut pas compter non plus sur les images de synthèse telles qu'on peut en découvrir dans ARAC ATTACK. Seul effet qui déroge à la règle de l'araignée grossie par effet optique, une patte qui se hasarde mollement à menacer la famille de l'un des personnages principaux.

Photo : SPIDER, THE (EARTH VS. THE SPIDER)

La collection Creatures Features de Stan Winston s'était mis en tête de produire de nouvelles versions des films des années 50 pour la télévision et avec les moyens d'aujourd'hui. EARTH VS THE SPIDER faisait partie du lot mais comme pour tous les titres refaits pour l'occasion, l'histoire originale a été abandonnée au profit d'un nouveau récit complètement inédit. La nouvelle version de EARTH VS THE SPIDER n'a donc rien à voir avec l'original. De quoi se demander à partir de là quelle peut être la pertinence de reprendre le titre d'un film pour faire quelque chose de totalement différent.

Photo : SPIDER, THE (EARTH VS. THE SPIDER)

Le titre impressionnant suggère un combat titanesque entre, d'un côté l'araignée et de l'autre la terre ou plutôt sa population. Voilà qui est alléchant mais EARTH VS THE SPIDER se limite à quelques petits dégâts dans une petite ville. Pour le combat de grande envergure, vous repasserez puisque l'essentiel des affrontements se fera dans des galeries souterraines avec quelques êtres humains qui redoubleront d'ingéniosité pour éliminer cet insecte dont les scénaristes, pas plus que le réalisateur lui-même co-auteur du film, ne cherchent vraiment à creuser la question de sa provenance.

Photo : SPIDER, THE (EARTH VS. THE SPIDER)

Présenté en format recadré, le transfert de EARTH VS THE SPIDER laisse apparaître quelques plans tronqués qui viennent confirmer, pour ceux qui en douteraient encore, l'importance de présenter des films dans leur format d'origine ! En dehors de cela, l'encodage n'est pas extraordinaire et l'image contient son lot de défauts de pellicule mais aussi de plans instables verticalement.

Photo : SPIDER, THE (EARTH VS. THE SPIDER)

Ceux qui ne comprennent pas du tout l'anglais devraient passer leur chemin puisque ce DVD n'est pas sensé être commercialisé dans les pays francophones. Et, de ce fait, il ne comporte pas de sous-titrage dans notre langue et encore moins de version française ! Il faudra donc se contenter de la piste en mono d'origine qui ne souffre pas de réel défaut. Il y a bien des sous-titres en néerlandais et allemand mais cela ne devrait pas changer la donne pour beaucoup d'entre vous.

Photo : SPIDER, THE (EARTH VS. THE SPIDER)

Comme tous les titres de la collection «The Arkoff Film Library» éditée par DVD UK Ltd., les suppléments sont repris de la même façon sur cette édition DVD de EARTH VS THE SPIDER. C'est le cas des neuf reproductions d'affiches ainsi que des neuf bandes-annonces. Mais aussi de la longue interview audio de Samuel Z. Arkoff, sans aucun sous-titrage, et illustrée de quelques rares photos qui défilent inlassablement durant cinquante minutes. Cette longue allocution de ce producteur de légende est plutôt passionnante pour peu que vous compreniez suffisamment bien la langue anglaise.

Photo : SPIDER, THE (EARTH VS. THE SPIDER)

Aussi surprenant que cela puisse paraître, TARANTULA, largement plus renommée, n'est toujours pas disponible sur DVD ! EARTH VS THE SPIDER peut être vu comme un moyen de patienter en attendant une éventuelle sortie, à moins d'être attiré par les suppléments (l'interview, les bandes-annonces et les reproductions d'affiches). Mais dans ce dernier cas, autant se reporter sur d'autres titres de la collection puisqu'ils bénéficient tous du même contenu !

Christophe "Arioch" Lemonnier

MENUS

SPIDER, THE (EARTH VS. THE SPIDER) - Menu DVD SPIDER, THE (EARTH VS. THE SPIDER) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Animaux & Insectes

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com