LE 7EME VOYAGE DE SINBAD

LE SEPTIEME VOYAGE DE SINBAD
THE SEVENTH VOYAGE OF SINBAD


Sinbad fait escale sur l'île de Colossa lors de son retour vers Bagdad. C'est là qu'il sauvera Sokurah le magicien des griffes d'un cyclope. Mais ce sauvetage l'obligera par la suite, malgré lui, à revenir sur l'île en quête d'une lampe magique...

Mêlant plusieurs éléments de diverses mythologies, le film nous fait rencontrer quelques périls de l'Odyssée (les cyclopes et les sirènes), ajoute une lampe et son génie sans oublier la présence d'un dragon à la provenance indeterminée mais qui ne jurerait pas en Europe au temps de la chevalerie. Ce melting pot vient se greffer sur un univers qui se veut oriental puisqu'il s'agit des origines de Sinbad. A vrai dire, les auteurs ne sont pas là pour respecter un quelconque postulat historique. Place à l'aventure et au dépaysement. De ce côté-là, on est, il faut bien l'avouer, servi !

C'est Kerwin Mathews qui prête ses traits à Sinbad. Un acteur dont personne ne connait réellement le nom. Pourtant son visage fait penser irrémédiablement au cinéma d'aventure, passant allégrement du film d'espionnage aux peplums alors que finalement sa filmographie est plutot restreinte. Celui qui dans les années 50-60 transportait les spectateurs du samedi soir hors de leur quotidien. On pense tout de suite aux VOYAGES DE GULLIVER ou THE PIRATES OF BLOOD RIVER. Un état de fait encore plus marqué en France puisqu'il avait participé à plusieurs productions françaises dont la série des OSS 117. Je me permet d'ailleurs de faire un aparté en m'éloignant de notre sujet de départ. Il y a de quoi être étonné lorsque l'on constate qu'un certain type de cinéma a presque totalement disparu en France. Où sont les films d'aventures et d'espionnage qui fleurissaient dans notre pays dans les années 60 ? Mais ne nous étendons pas sur le sujet ! Kerwin Mathews et le réalisateur du film qui nous intéresse se sont retrouvés trois fois tout au long de leurs carrières respectives. Pas de quoi déclarer qu'il s'agit là de son acteur de réference. Néanmoins, ce film, ainsi que JACK LE TUEUR DE GEANTS sont, pour les deux, de très grandes réussites.

Nathan Juran n'est pas un réalisateur de génie. On peut voir en lui plutôt un artisan qui, plein d'enthousiasme, délivrait des images d'Epinal colorée. Ce SEPTIEME VOYAGE DE SINBAD est d'ailleurs certainement sa plus grande réussite. On pourra lui reprocher une mise en scène un peu figée dans un style académique. Très franchement, ce serait faire un reproche à toute la production cinématographique de ces années là. Pourtant, le film nous présente des décors fastes et colorés, kitsch aussi, peuplés de personnages manichéens, qui nous rappellent, de la meilleure manière possible, un certain cinéma qui garde un charme suranné empreint de nostalgie.


Mais la plus grande des raisons d'acquérir ce DVD, c'est la présence des cyclopes, du dragon et autres créatures fantastiques qui peuplent ce film. On doit tout cela bien entendu à Ray Harryhausen. Personnage vénéré et reconnu par une grande partie des cinéastes d'hier et d'aujourd'hui. On retrouve d'ailleurs une interview de Ray Harryhausen par John Landis lui-même dans les suppléments. Un bonheur ne venant pas seul, ce disque est l'occasion de découvrir ce Monsieur de manière bien plus détaillée. Entre les deux interviews, le documentaire promotionnel et les bandes-annonces, on trouve un véritable documentaire de près d'une heure qui retrace sa carrière. Excellent pour ceux qui veulent en apprendre plus sur lui ainsi que sa technique d'animation. Pour les autres, ce sera une merveilleuse manière de découvrir l'un des plus grands artisans des effets spéciaux. Bien avant l'ère de l'informatique et des effets numériques, il était capable de nous émerveiller avec des créatures fantastiques (la meilleure étant la gorgone du CHOC DES TITANS). Le résultat peut, à présent, nous sembler peu naturel. Les différences de couleurs ou la clarté entre les plans avec et sans effets spéciaux sont très notables. Pourtant, la magie opère. Ce qui est rarement le cas avec les nouveaux effets spéciaux numériques avec leur aspect froid et trop parfait que l'on découvre dans la production cinématographique actuelle. Finalement, c'est peut être dans ces petites imperfections que la poésie de l'animation s'installe. Ou dans l'amour que porte l'animateur à ses créatures en passant des heures pour réaliser une poignée de secondes visibles à l'écran.

A la musique, on retrouve Bernard Hermann. Le compositeur fétiche de Alfred Hitchcock. On lui doit entre autre les musiques stressantes et particulières de PSYCHOSE ou OBSESSION. La partition qu'il a signée pour cette aventure de Sinbad est très différente. On reconnait pourtant la patte du musicien. Un thème facile à retenir et répetitif vient se greffer de manière très prononcée sur une mélodie orientale. Un autre talent de choix a épingler sur le CV de ce SEPTIEME VOYAGE DE SINBAD.

Tout comme JASON ET LES ARGONAUTES, LE SEPTIEME VOYAGE DE SINBAD est un DVD que se doivent de posséder les fans de Ray Harryhausen et des bons vieux films d'aventures.

Christophe "Arioch" Lemonnier

ON AIME
Les créatures.
Le documentaire.

ON N'AIME PAS
Il est dommage que certaines bandes-annonces aient disparu par rapport au disque américain.


Meilleures scènes

  • La femme serpent
    (Chapitre 5)
  • Piégé par un Cyclope
    (Chapitre 15)
  • L'antre de Sokurah
    (Chapitre 23)
  • Le squelette
    (Chapitre 25)
  • Le dragon contre le Cyclope
    (Chapitre 26)
Année : 1958

Durée : 85 minutes

Acteurs :
Kerwin Mathews
Kathryn Grant
Richard Eyer
Torin Thatcher
Alfred Brown

Réalisateur :
Nathan Juran

Scénario :
Ken Kolb

Musique :
Bernard Herrmann

Format disque :
Double Couche

Format Image :

Format sonore :
Anglais : 
Français : 
Espagnol : 
Italien : 
Allemand : 

Les bandes-son codées sur 2 canaux sont en Mono.

Sous-titrage :
Anglais
Français
Allemand, Polonais, Tchèque, Hongrois, Hindi, Turc, Arabe, Danois, Suédois, Finlandais, Islandais, Néerlandais, Norvégiens, Portugais, Grec, Hébreu, Espagnol et Italien .

Les Suppléments

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 7 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Aventure

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com