ARACHNID (http://www.devildead.com)

ARACHNID


Un avion furtif de l'armée américaine poursuit un étrange engin avant de le percuter. Ejecté avant l'impact, le pilote atterrit en pleine jungle avant de trouver les débris d'un engin extraterrestre où il assiste à l'exécution d'une créature d'un autre monde par une grosse bestiole qui a bien plus de quatre pattes...

Sur le papier, ARACHNID a de quoi attiser les envies de tous aficionados de cinéma fantastique. D'un côté, la réalisation est confiée à Jack Sholder et de l'autre c'est à une histoire d'araignée géante à laquelle nous sommes conviés. Malheureusement, un film alléchant n'est pas toujours un bon film ce qui est le cas d'ARACHNID. En ce qui concerne les araignées, la mission est plutôt bien remplie. Les vilaines bêtes sont réussies si l'on excepte quelques passages, surtout lorsqu'elles se mettent à courir dans une grotte. Cela ne suffit pas pour autant puisque le reste du métrage n'est pas empreint de fantaisie. Ce serait même le contraire en raison d'un scénario souvent inepte. A la vision du film, le spectateur restera souvent sans réponse quant aux causes de plusieurs rebondissements et c'est encore sans mentionner les diverses coïncidences. Seule explication logique, le scénariste n'a que faire d'une quelconque vraisemblance, l'idée étant simplement d'amener une poignée d'humains en présence d'insectes mutants ou extraterrestres. Un tel concept peut fonctionner à merveille dans un film bourré d'action délirante ou en proposant des personnages sympathiques. Ni l'un ni l'autre ne viendront sauver ARACHNID.

Le film est d'autant plus décevant que Jack Sholder en est le réalisateur. Il est pourtant bien loin le temps de LA REVANCHE DE FREDDY, de ALONE IN THE DARK et surtout de HIDDEN. Depuis, ces trois films, le réalisateur se sera enterré dans le monde télévisuel à coups de téléfilms ou de séries TV. Un parcours dont on ne retiendra qu'un 12:01 bien torché qui s'avère être une adaptation plus sérieuse de la comédie UN JOUR SANS FIN. Maigre ! A force de tourner pour la télévision, Jack Sholder aurait donc perdu de son mordant. Aucune séquence de ARACHNID ne sera capable de nous rappeler l'énergie de HIDDEN ou l'efficacité de ALONE IN THE DARK. Même lors d'une scène rappelant vaguement le transit buccal de la créature dans HIDDEN.

Côté casting, ça n'assure pas trop non plus ! Déjà une bonne part des acteurs travaille pour la première fois en langue anglaise, ce que l'on apprend dans les interviews, alors qu'ils sont espagnols. Il faut peut être se tourner vers cette explication pour comprendre pourquoi la plupart n'ont pas l'air d'être concernés par ce qui se déroule à l'écran. Les deux personnages principaux n'ont pas le même problème. A commencer par Chris Potter pas vraiment charismatique en ex-marine et Alex Reid habillée en sorte de Lara Croft. De ce point de vue là, sa tenue n'a rien d'adaptée avec la jungle qui l'entoure. Enfin ? En théorie puisque les sous-bois tropicaux sont plutôt clairsemés dans ARACHNID.


L'image du DVD est de très bonne facture tout comme la bande sonore en Dolby Digital 5.1 qui a de quoi vous en mettre plein les oreilles. Pour les bonus, c'est déjà moins glorieux. Le Making-of n'est pas sous-titré ce qui n'est pas vraiment gênant dans le sens où il s'agit en fait d'un assemblage de scènes de tournage. L'option "Bandes-annonces" est au pluriel alors que l'on nous présente deux fois la même bande-annonce. Seule différence entre les deux, l'une est en version originale et l'autre en français. Les interviews ont été réalisées en espagnol mais sont, elles, pourvues de sous-titrage. Les trois acteurs interrogés n'apporteront pas beaucoup d'éclaircissement. Tout au plus, on peut y apprendre que Jack Sholder est un gars plutôt amusant et l'un des trois acteurs utilisera le terme "produit" à propos du film. Vous voyez le genre !

Les autres suppléments ne font pas forcément mieux. Ainsi, l'option "Effets spéciaux" se concentre sur le générique du film et donc sur les effets digitaux qui ont permis d'inclure l'avion furtif américain et le vaisseau extraterrestre sur des prises de vues du ciel et de la mer où il n'y a rien à la base. Aucune explication ne sera amenée sur tout cela tout comme dans le making-of. Quelques planches de story-boards mettant en scène les araignées plus loin et ce sera terminé !

ARACHNID n'essaie pas de pallier un scénario bancal par une bonne grosse dose d'humour ou un peu de fantaisie. Sans être impossible à regarder, le film déçoit dans les grandes largeurs et n'est rien d'autre qu'un bouche-trou en attendant des araignées s'annonçant bien plus timbrées avec EIGHT LEGGED FREAKS dont la bande-annonce est sacrément plus bandante que l'intégralité de ARACHNID.

Christophe "Arioch" Lemonnier


ON AIME
De vilaines araignées géantes

ON N'AIME PAS
Film décevant
Bonus bouche-trou

Meilleures scènes

  • Un trou
    (Chapitre 5 [0'27'06])
  • Visite nocturne
    (Chapitre 11 [1'14'20])
Année : 2001

Durée : 91 minutes

Acteurs :
Chris Potter
Alex Reid
Pepe Sancho
Neus Asensi
Ravil Isyanov
Rocqueford Allen
Luis Lorenzo

Réalisateur :
Jack Sholder

Scénario :
Mark Sevi

Musique :
Francesc Gener

Format disque :
Double Couche

Format Image :

Format sonore :
Anglais : 
Français : 

Sous-titrage :
Français

Les Suppléments

  • Making Of (10mn)
  • Interviews
    • Pepe Sancho (1mn40)
    • Neus Asensi (2mn)
    • Luis Lorenzo (1mn30)
  • Story-board
  • Effets spéciaux
    • Story-board du générique
    • Maquettes du générique
    • Trucages
    • Montage final du générique
  • Bande-annonce

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 5 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Animaux & Insectes
Extra-terrestre

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com