FINAL SCREAM (http://www.devildead.com)

FINAL SCREAM
FINAL STAB


Charlie est traumatisé par le massacre de ses parents. La sœur de sa petite amie les invite à une soirée se déroulant dans la maison où le carnage a eu lieu plusieurs années auparavant. L'occasion pour la vacharde de sœur de réaliser une bien mauvaise blague pour se venger de l'affront que lui a fait Charlie ainsi que de sa propre sœur… Malheureusement, un tueur rôde encore dans les parages !

Depuis quelques temps déjà, David DeCoteau a monté sa propre maison de production. Il réalise ainsi lui-même et librement ses propres films dont FINAL SCREAM. A vrai dire, d'un point de vue qualitatif, ses films restent dans la même lignée. C'est à dire du film d'horreur fait avec peu de moyens à l'attention des ados. Quoi de plus normal dans ces conditions de le voir s'attaquer à un slasher. On s'en serait douté rien qu'en regardant la jaquette et surtout en raison de son titre référence directe au SCREAM de Wes Craven. D'ailleurs, le titre original du film était FINAL STAB. Le réalisateur voulait probablement faire un clin d'oeil avec le titre. STAB étant le titre du film dans le film de SCREAM 2. Les éditeurs vidéo européens ont donc poussé le bouchon un peu plus loin !

La parenté avec SCREAM ne s'arrête pas au titre de FINAL SCREAM. Au contraire, c'est carrément une copie du film original ou presque. Ainsi, nos jeunes protagonistes n'hésitent pas à parler sans arrêt de HALLOWEEN, VENDREDI 13 ainsi que des réalisateurs du cinéma d'horreur. Le tueur quant à lui adopte un look fortement inspiré par celui de Michael Myers de HALLOWEEN avec sa combinaison sombre et son masque blafard. Même certains rebondissements renvoient directement au premier SCREAM jusque dans sa solution finale. Donc, pas de grande surprise à attendre lors de la vision de ce FINAL SCREAM. De quoi s'amuser à noter tous les points communs avec SCREAM en tous cas !

David DeCoteau n'ayant ni les moyens ni le talent de Wes Craven, FINAL SCREAM peut difficilement faire la nique au film original. En fait, malgré quelques très bonnes idées mal exploitées dans le scénario, le réalisateur fait du David DeCoteau de base. Mise en image relativement soignée mais aucune véritable tension, ce qui est plutôt dommage pour un film de ce type. Même les meurtres sont pour le moins très sobres et lésinent sur l'hémoglobine. On n'échappe pas non plus à la scène incontournable d'un film de DeCoteau présentant un jeune éphèbe en sous-vêtement. Pas étonnant que le réalisateur s'enorgueillisse d'un certain succès de ses films auprès de la gente féminine. Enfin, c'est à ce qu'il paraît !


Quasiment tous les films de David DeCoteau réalisés récemment sont en format large (2.35). Seulement, il faut bien dire que le marché de la vidéo pour ce type de film fait dans le recadrage sauvage. FINAL SCREAM n'échappe pas à la règle. Ce n'est d'ailleurs pas vraiment un Pan & Scan auquel nous avons droit tant la plupart des plans ont été sabordés. En gros, on nous a coupé violemment une grande partie du côté gauche et du côté droit de l'image. Ainsi, on assiste à des scènes de dialogues entre des interlocuteurs dont on voit à peine un bout de visage. D'ailleurs, la bande-annonce est en format large (tout comme le titre du film lors du générique) ce qui permet rapidement de se faire une idée du massacre. On constatera que pour SHRIEK, autre réalisation de David DeCoteau, un autre éditeur avait aussi proposé une version recadrée en plaçant une bande-annonce en format respecté sur le DVD.

Format large
Pan & Scan

L'image n'est pas spécialement mauvaise si on oublie le problème du format cinéma et une compression parfois visible. Plutôt commun pour ce type de DVD réalisés pour le marché des vidéo-clubs puis pour être commercialisés par la suite à très bas prix. On ne s'étonnera pas non plus de ne pas trouver la version originale. C'est donc un simple doublage français en stéréo qui est proposé. On notera d'ailleurs que la jaquette est carrément erronée au niveau des spécifications techniques puisqu'elle indique une version originale inexistante et un format 1.85 compatible 16/9 absent puisque le film est recadré. Seul bonus, déjà cité, une bande-annonce en version française plutôt amusante au second degré… degré… degré… Toutefois, quelle que soit la qualité du film, on se demande pourquoi avec un support tel que le DVD, on n'a pas droit systématiquement à la version originale avec un sous-titrage. Ce n'est pas un problème nouveau puisqu'il existe un grand nombre de disques de ce type en circulation et la raison est inévitablement un problème financier…

FINAL SCREAM n'a pas grand chose d'exceptionnel. Pas assez épicé et bien trop sage pour passionner les fans d'horreur. Cela ajoute seulement un film de plus à l'actif de David DeCoteau dans les vidéo-clubs français.

Christophe "Arioch" Lemonnier


ON AIME
Une ou deux bonnes idées tout de même

ON N'AIME PAS
Image recadrée
Pas de VO
Jaquette erronée

Meilleures scènes

  • Vas-y mollo avec le sang
    (Chapitre 5 [0'53'04])
Année : 2000

Durée : 78 minutes

Acteurs :
Jamie Gannon
Renee Martin
Erinn Carter
Chris Boyd
Bradley Stryker
Laila Reece Landon
Michael Lutz
Forrest Cochran

Réalisateur :
David DeCoteau

Scénario :
Matthew Jason Walsh

David DeCoteau

Musique :
John Massari

Antartic
Format disque :
Simple Couche

Format Image :

Format sonore :
Français : 

Sous-titrage :
Aucun

Les Suppléments

Bande-annonce

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Slasher

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com