DVD (2)

Reviews (2)

DVD Covers (1)

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 SIEBEN MANNER DER SUMURU, DIE

 Autres titres

 SUMURU, LA CITE SANS HOMMES
 SEVEN SECRETS OF SUMURU, THE
 GIRL FROM RIO, THE

 Année

 1969

 Nationalité

 Allemagne /  Espagne /  Etats-Unis

 Réalisation

 Jesus Franco

 Scénario

 Franz Eichhorn
 Karl Leder
 Harry Alan Towers

 Musique

 Daniel White

 Acteurs

 Shirley Eaton
 Richard Wyler
 George Sanders
 Maria Rohm
 Herbert Fleischmann
 Marta Reves
 Elisa Montes
 Walter Rilla
 Valentina Godoy

 Adapté d'une oeuvre originale de :

 Sax Rohmer

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Artus

Format Disque

Double Couche

Durée

90 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Francais

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •La fille de Rio (26mn50)
 • Tourné à Rio (13mn47)
 • Galerie de photos
 • Bandes-annonces

 

 ON AIME

• Une belle édition DVD !

 ON N'AIME PAS

• ...

 SUMURU, LA CITE SANS HOMME

 THE GIRL FROM RIO

Dix millions de dollars, c'est le magot que Jeff Sutton se serait mis dans les poches avant de débarquer à Rio. Une grosse somme d'argent qui intéresse un gangster tiré à quatre épingles mais aussi une sombre organisation féminine…

Photo : SUMURU, LA CITE SANS HOMME (THE GIRL FROM RIO)

A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Harry Alan Towers retrouve la vie civile sans pour autant changer radicalement ses activités. En effet, après avoir servi activement dans la Royal Air Force, il termine son service en dirigeant les programmes de la radio de l'armée de l'air britannique. C'est donc assez naturellement qu'il va, par la suite, produire des émissions et pièces radiophoniques pour la radio civile anglaise. A la même époque, l'écrivain Sax Rohmer va créer le personnage Sumuru, non pas sous une forme littéraire mais dans le cadre d'une commande de la BBC pour un feuilleton diffusé à la radio. Mais ce n'est pas à la radio que les chemins de Harry Alan Towers et Sax Rohmer vont se croiser. Une quinzaine d'années plus tard, Harry Alan Towers n'œuvre plus pour la radio ou même la télévision. Au début des années 60, il se tourne vers le cinéma où il produit et écrit pour le grand écran des thrillers policiers, parfois teintés d'exotisme, parmi lesquels on trouve des adaptations d'Edgar Wallace. C'est dans ce sillage que le producteur va transposer sur grand écran le personnage le plus connu de Sax Rohmer avec LE MASQUE DE FU MANCHU. Personnage mystérieux, organisation secrète et cruauté exotique, la recette fonctionne et elle sera validée à nouveau dans LES 13 FIANCEES DE FU MANCHU. Du coup, Harry Alan Towers se montre plus ambitieux et en parallèle d'une adaptation de Jules Verne, LE GRAND DEPART, il va produire à Hong Kong THE MILLION EYES OF SUMURU. Mais si le personnage de Sumuru est le pendant féminin de Fu Manchu, cette adaptation de Sax Rohmer va s'orienter vers le cinéma d'espionnage popularisé par les James Bond. C'est d'ailleurs une James Bond Girl, Shirley Eaton, qui va interpréter le rôle de la maléfique Sumuru. La comédienne apparaissait dans GOLDFINGER mais avait aussi déjà travaillé pour Harry Alan Towers en incarnant l'un des personnages féminins de DIX PETITS NEGRES. Elle retrouvera le rôle de Sumuru, juste après avoir participé à BLOOD OF FU MANCHU, dans SUMURU, LA CITE SANS HOMME.

Photo : SUMURU, LA CITE SANS HOMME (THE GIRL FROM RIO)

Après le tournage de THE MILLION EYES OF SUMURU à Hong Kong, la seconde aventure du personnage se déroulera au Brésil. Shirley Eaton fait le voyage tout comme Jesus Franco qui vient de trouver en Harry Alan Towers un partenaire avec lequel il fera un bon bout de chemin. Dans ses bagages, la production emmène aussi Richard Wyler et surtout la vedette George Sanders alors en plein déclin. Comme pour THE MILLION EYES OF SUMURU, Harry Alan Towers participe à l'écriture du film en adoptant son nom de plume, Peter Wellbeck. Néanmoins, SUMURU, LA CITE SANS HOMME ne dispose pas d'une intrigue exceptionnelle. Seule une idée tordue fait montre d'un peu d'astuce même si cela n'a pourtant rien de vraiment novateur. Surtout en comparaison avec des films antérieurs d'espionnage comme, entre autres, MES FUNERAILLES A BERLIN de Guy Hamilton. Néanmoins, cette intrigue peuplée de personnages troubles et de divers rebondissements a le mérite de donner au film un élan serial qui s'accorde assez bien à l'univers de Sax Rohmer. Néanmoins, on retrouve aussi la patte de Jesus Franco. Bien que gentillet, le métrage érotise l'action en dénudant ses comédiens, le plus souvent (toujours ?) de manière gratuite. Il met aussi beaucoup plus l'emphase sur le pouvoir sadique et sexuel de Sumuru, une femme qui a l'envie d'écraser le machisme pour instaurer une société féminine. Enfin, le cinéaste se laisse aller à de drôles de fantaisie avec, par exemple, une secrétaire très olé-olé qui perd sa robe juste pour le plaisir. Ou bien avec le personnage de George Sanders, gangster qui ne supporte pas la violence mais qui lit des bandes dessinées humoristiques pendant que l'on torture un homme à côté de lui. Au milieu de ce métrage un peu fauché, ces extravagances ainsi que les costumes excentriques ou encore l'abondance de jolies pépées assurent au final un spectacle qui se laisse regarder avec un certain plaisir. Ce qui n'est pas forcément le cas de tous les métrages réalisés par Jesus Franco !

Photo : SUMURU, LA CITE SANS HOMME (THE GIRL FROM RIO)

La collaboration entre Harry Alan Towers et Jesus Franco va perdurer avec THE CASTLE OF FU MANCHU mais aussi quelques pelloches purement érotiques, des films un peu plus fortunés tels que LE TRONE DE FEU mais aussi probablement ce qui est le meilleur film de Jesus Franco, VENUS IN FURS. Si Harry Alan Towers a produit cinq Fu-Manchu ainsi que deux Sumuru durant les années 60, le producteur renouera avec Sax Rohmer en 2002 pour un sobrement intitulé SUMURU. Il est aussi intéressant d'évoquer un autre film produit à la même période par le cinéaste et mettant en scène une femme forte dans l'adaptation d'un livre de H. Ridder Haggard, SHE qui donnait le rôle principal à... Ophélie Winter !

Photo : SUMURU, LA CITE SANS HOMME (THE GIRL FROM RIO)

Resté inédit en DVD, le film avait déjà connu des éditions hors de nos frontières. Passons sur les disques médiocres pour évoquer surtout le joli DVD édité en 2004 par Blue Underground aux Etats-Unis. Car le DVD français de Artus Films en reprend son petit documentaire donnant la parole à Harry Alan Towers, Shirley Eaton ainsi que Jesus Franco. Dix ans plus tard, malheureusement, le producteur et le réalisateur sont décédés ce qui rend le visionnage un peu étrange et, en même temps, passionnant. Curieusement, car ce n'est pas sa langue maternelle, Jesus Franco s'exprime en français alors que les deux autres intervenants sont sous-titrés. Les quelques minutes s'écoulent à vive allure et les anecdotes fusent et l'on regrettera surtout que Harry Alan Towers ne soit pas plus volubile. A côté de cette Featurette, Artus Films propose encore des bandes-annonces ainsi qu'une petite galerie d'affiches et photos. A noter que la plupart des bandes-annonces ne sont pas d'époque et ont manifestement été assemblés à partir d'extraits des films par l'éditeur. Mais Artus Films a aussi produit un supplément exclusif à cette édition. Durant près d'une demi-heure, Jean-François Rauger, de la Cinémathèque Française, apporte un regard cinéphile sur SUMURU, LA CITE SANS HOMME tout en donnant plus d'informations sur les comédiens ou précision sur le film. Evidemment, on n'échappe pas à quelques redites comme la fin de carrière de Shirley Eaton ou bien le tournage au pied levé de 99 WOMEN de manière à occuper l'équipe ayant terminé les prises de vue de SUMURU avec une semaine d'avance. D'un point de vue éditorial, cette édition DVD est donc pour la moins complète !

Photo : SUMURU, LA CITE SANS HOMME (THE GIRL FROM RIO)

Sur le DVD, on ne trouve pas que les suppléments mais aussi le film. A l'évidence, Artus Films a certainement utilisé le même matériel que Blue Underground. Le transfert de l'image au format cinéma respecté est franchement joli pour un DVD. De quoi retrouver ce film avec une belle définition et de belles couleurs. Pour sonoriser les images, le DVD français donne le choix entre une version anglaise et un doublage français. Dans les deux cas, le rendu s'avère assez plat, retranscrivant fidèlement les pistes mono d'origine. Pour conclure, cette édition est très largement recommandable !

Antoine Rigaud

MENUS

SUMURU, LA CITE SANS HOMME (THE GIRL FROM RIO) - Menu DVD SUMURU, LA CITE SANS HOMME (THE GIRL FROM RIO) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Action
Erotique

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com