DVD (3)

Reviews (2)

DVD Covers (3)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 INVINCIBLE IRON MAN, THE

 Année

 2006

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 Patrick Archibald
 Jay Oliva
 Frank Paur

 Scénario

 Avi Arad
 Greg Johnson
 Craig Kyle
 Stan Lee
 Larry Lieber

 Musique

 Guy Michelmore

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Format Disque

Double Couche

Durée

79 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Francais

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •La scène d’ouverture alternative (2mn58)
 • Les origines d’Iron Man (11mn24)
 • Le Concept graphique d’Iron Man (2mn46)
 • Un aperçu de Docteur Strange (7mn)
 • Bandes-annonces£
 • Iron Man
 • Docteur Strange
 • Les Vengeurs – Ultimate
 • Les Vengeurs 2 – Ultimate§

 

 ON AIME

• Iron Man

 ON N'AIME PAS

• Des choix curieux pour cette nouvelle adaptation

 VIDEOS

 Bande-annonce

 
 IRON MAN

 THE INVINCIBLE IRON MAN

Pendant que des travaux sont réalisés à grands frais par l'entreprise Stark pour renflouer un temple antédiluvien en Chine, Tony Stark a des soucis avec son conseil d'administration qui décide de le mettre au placard pour cause de malversation. Pour éclaircir l'affaire, notre héros se rend en Chine où il va être enlevé par une faction d'extrémistes très intéressée par le temple qui s'apprête à être réhabilité et qui pourrait accomplir une ancienne prophétie.

Photo : IRON MAN (THE INVINCIBLE IRON MAN)

Créé au début des années 60, le personnage d'Iron Man a connu des mutations aux grés des publications de manière à s'adapter aux diverses époques. Mais ce troisième dessin animé, produit par la branche Marvel Animation à destination du marché vidéo, chamboule de manière bien plus profonde la genèse du héros. Jusqu'ici, le canevas restait assez identique mais dans cette version animée, les scénaristes font un choix assez incongru et pour le moins peu convaincant. En effet, le Tony Stark de ce IRON MAN a curieusement déjà développé plusieurs armures dans le plus grand secret avant d'être enlevé par une faction belliqueuse. Une idée qui peut paraître logique et qui explique avec quelle facilité il peut être amené à confectionner et élaborer ce type d'appareillage durant sa captivité. Néanmoins, cela soulève surtout une drôle d'incompréhension dans le déroulement du récit. La création de la première armure, très «roots», devient moins exceptionnelle et surtout les autres armures deviennent assez anecdotiques. D'ailleurs, l'intrigue les met en avant pour finalement les escamoter. Ce tour de passe-passe n'est pas des plus enthousiasmant particulièrement lorsque le visuel met en avant la fameuse armure rouge et dorée qui ne sera que bien peu utilisée.

Photo : IRON MAN (THE INVINCIBLE IRON MAN)

Mais ne nous appesantissons pas sur ce détail quant aux amures et à leurs genèses dans ce THE INVINCIBLE IRON MAN, son titre original, pour s'intéresser aux autres aspects de ce dessin animé. Réalisé par la même équipe qui avait déjà fait auparavant LES VENGEURS et LES VENGEURS 2. Le personnage de Tony Stark, et donc le super héros Iron Man, y apparaissait déjà. Dans ce IRON MAN, les auteurs ont ainsi déjà implanté des liens avec les autres dessins animés. Mais cela s'avère un poil étrange car le Tony Stark décrit dans ce dessin animé semble un peu différent de celui qui était donc apparu dans les deux autres films d'animation. Le Tony Stark dépeint ici paraît beaucoup plus lisse et bien plus encore que dans la bande dessinée. Les auteurs essaient tout de même d'élaborer une intrigue vaguement complexe avec le rôle du père de notre héros et le conseil d'administration de son entreprise. Mais assez vite, tout cela donne l'impression de suivre une histoire où la plupart des intrigues cohabitent artificiellement. Les problèmes liés à l'entreprise de Stark d'un côté et de l'autre le récit principal à propos d'une malédiction ancestrale. Le mélange ne prend pas et les rebondissements n'ont rien de spécialement captivants. La faute, sûrement, à une action bien peu spectaculaire à l'écran. Il faut préciser que la menace principale de ce IRON MAN n'a rien de très inquiétante. Une poignée d'esprits élémentaires sont ainsi mis hors de combat par le héros sans grand suspense et le «Mandarin», le vilain ultime que l'on nous fait miroiter pendant les deux tiers du métrage, fait une courte apparition à la fin. Il y a donc de quoi rester sur sa faim en terme d'affrontements palpitants.

Photo : IRON MAN (THE INVINCIBLE IRON MAN)

Il faut tout de même reconnaître que le scénario réserve une petite surprise. Les auteurs ont réussi à brouiller un peu les cartes quant aux motivations des personnages qui nous sont dépeints dans ce IRON MAN. Un peu maigre et pas super passionnant sur le fond, ce dessin animé s'avère en tout cas plutôt bien fait d'un point de vue technique. Evidemment, cela n'a rien à voir avec un long métrage d'animation produit pour le cinéma et on pourra noter des différences dans la qualité des dessins en fonction des passages. Les séquences animées sont en tout cas dans la moyenne haute de ce que l'on peut voir dans le domaine des séries télévisées d'animation. Honnête mais pas transcendant, cela s'avère en tout cas bien mieux que certains opus produits par la firme concurrente, DC Comic, avec par exemple le très mauvais SUPERMAN : DOOMSDAY. Néanmoins, si l'on doit conseiller de ne voir qu'un dessin animé dédié aux supers héros de la Marvel, il apparaît évident que ce IRON MAN ne sera pas cité comme un incontournable, bien au contraire. Car à tous les points de vue, il paraît clairement inférieur à DOCTEUR STRANGE et surtout LES VENGEURS.

Photo : IRON MAN (THE INVINCIBLE IRON MAN)

Le transfert 16/9 du dessin animé IRON MAN offre une image de belle facture. On ne s'attendait pas à moins de la part d'un dessin animé et il faudra être pinailleur pour se plaindre de menus défauts qui semblent parfois être dû à l'animation plutôt qu'à la retranscription sur DVD. Les deux pistes sonores offrent des mixages Dolby Digital 5.1 qui sont du même acabit. Toutefois, comme l'animation en elle-même, cela ne rivalise pas avec les meilleures pistes sonores des grands métrages pour le cinéma. Néanmoins, le rendu est plutôt solide et efficace !

Photo : IRON MAN (THE INVINCIBLE IRON MAN)

Les suppléments s'ouvrent sur une scène alternative du film. Elle nous expose avec des dessins l'historique du Mandarin et pose donc les bases et enjeux. A vrai dire, cela n'apporte rien de bien neuf par rapport à ce que l'on trouve déjà dans le montage final d'IRON MAN. Beaucoup plus intéressant, le petit documentaire «Les origines d'Iron Man» donne la parole aux créateurs du dessin animé qui nous parle assez vite de l'histoire du personnage au sein de Marvel pour se focaliser surtout sur leurs choix en ce qui concerne cette adaptation animée. Comparé aux mêmes modules sur les DVD des VENGEURS ou bien de DOCTEUR STRANGE, cela paraît tout de même un peu succinct. «Le Concept graphique d'Iron Man» propose de découvrir des dessins préparatoires alors que «Un aperçu de Docteur Strange» offre exactement ce qu'annonce son titre. A savoir une petite présentation du dessin animé produit après IRON MAN et dédié au personnage de Docteur Strange. Néanmoins, une grosse partie du minutage offre surtout un long extrait du film. Enfin, on peut découvrir la bande-annonce de IRON MAN mais aussi celles de trois autres longs métrages d'animation de Marvel qui s'avèrent bien plus intéressants : LES VENGEURS, LES VENGEURS 2 et DOCTEUR STRANGE.

Antoine Rigaud

MENUS

IRON MAN (THE INVINCIBLE IRON MAN) - Menu DVD IRON MAN (THE INVINCIBLE IRON MAN) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Super héros
Animation

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com