DVD (5)

Reviews (2)

DVD Covers (5)

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 LAST HORROR MOVIE, THE

 Année

 2003

 Nationalité

 Angleterre

 Réalisation

 Julian Richards

 Scénario

 James Handel
 Julian Richards

 Musique

 Simon Lambros

 Acteurs

 Kevin Howarth
 Mark Stevenson
 Antonia Beamish
 Christabel Muir
 Jonathan Coote
 Rita Davies
 Joe Hurley
 Jamie Langthorne
 John Berlyne

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Neo

Format Disque

Double Couche

Durée

76 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Francais

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •Commentaire audio de Julian Richards et Kevin Howarth
 • Making Of (9mn34)
 • Scènes coupées (6mn22)
 • Auditions (5mn07)
 • Bandes-annonces (4)
 • Galerie de photos
 • Filmographies
  • Julian Richards
  • Kevin Howarth
  • Mark Stevenson
  • Antonia Beamish
  • Christabel Muir
  • Jonathan Coote
 • Fiche technique

 

 ON AIME

• Un film plutôt soigné et intéressant

 ON N'AIME PAS

• ...

 FORUM

Donnez-nous votre avis et discuter du film dans notre Forum. Pour cela, cliquez sur
SUJET CONSACRE AU FILM SUR LE FORUM
 

 LAST HORROR MOVIE

 

A première vue, LAST HORROR MOVIE pourrait passer pour un projet de débutants. Tourné en DV avec des acteurs peu connus, ce film anglais affecte la forme d’un pseudo-documentaire à la facture amateur : un concept toujours pratique pour mettre sur pieds une production avec des moyens très réduits ! Il est pourtant le fruit du travail d’une équipe assez expérimentée. Ainsi, le réalisateur Julian Richards a déjà une carrière relativement longue derrière lui. Il a commencé à tourner des courts-métrages à la fin des années 80, avant de s’orienter vers la télévision et même vers la réalisation de longs métrages tels que le thriller SILENT CRY ou le film d’épouvante DARKLANDS. De même, les acteurs ne sont pas des débutants. Kevin Howarth qui incarne Max, et Jonathan Coote s’étaient déjà croisés dans RAZOR BLADE, Antonia Beamish apparaissait dans DEAD CREATURES

Photo : LAST HORROR MOVIE

Vous venez de louer une cassette dans votre vidéo-club : la cassette d’un film d’horreur nommé LAST HORROR MOVIE. Vous vous installez bien confortablement dans votre sofa. Rapidement, vous vous rendez compte que la bande a été effacée par un tiers qui y a enregistré, à la place, ses élucubrations et ses souvenirs. Ce tiers se nomme Max. Il est un serial killer…

Photo : LAST HORROR MOVIE

A l’instar de LE PROJET BLAIR WITCH ou de CANNIBAL HOLOCAUST, LAST HORROR MOVIE joue la carte du pseudo-documentaire. Nous suivons un long métrage filmé par un serial killer et son complice, mélangeant des images de crimes à des confessions directes à la caméra. En fait, le précédent film dont se rapproche le plus LAST HORROR MOVIE est, à n’en pas douter, C’EST ARRIVE PRES DE CHEZ VOUS, que Julian Richards ne cache pas avoir vu.

Photo : LAST HORROR MOVIE

Nous retrouvons en effet un tueur à la personnalité extrêmement narcissique, servant des monologues délirants à une caméra tenue par un technicien irresponsable. L’humour noir règne souvent en maître, quand LAST HOPRROR MOVIE ne dérape pas vers une ambiance plus malsaine, nettement plus noire. Des séquences pourraient alors venir directement du long métrage belge, telle l’agression d’un malheureux contractuel occupé à coller une contravention. Ou encore cette mise à mort maladroite pratiquée par le cameraman, guidé par les instructions de Max.

Photo : LAST HORROR MOVIE

Toutefois, LAST HORROR MOVIE souffre aussi de prétentions mal placées. Nous subissons ainsi des scènes lourdes au cours desquelles Max s’adresse au spectateur et lui demande pourquoi il veut voir ce spectacle, pourquoi la violence est fascinante. Ce que CANNIBAL HOLOCAUST ou C’EST ARRIVE PRES DE CHEZ VOUS évoquaient avec une relative subtilité, par l’image et la mise en scène, LAST HORROR MOVIE l’assène alors avec une balourdise irritante. Pourtant, LAST HORROR MOVIE apporte tout de même quelques petites touches nouvelles à son sujet. Max n’est pas décrit comme un marginal ou un sociopathe. Il a un métier, de l’argent, une famille et des amis. Bref, c’est une personne comme les autres, qui a juste un hobby un peu «douteux»…

Photo : LAST HORROR MOVIE

D’un point de vue purement cinématographique LAST HORROR MOVIE se défend bien. Ses créateurs ne se cachent pas derrière l’alibi du pseudo-documentaire et du réalisme pour proposer du travail bâclé ou de mauvaise qualité. Plans-séquences élaborés, éclairages travaillés, profondeur de champs… Dans son approche de l’image pseudo-documentaire, il est - heureusement - plus proche de HENRY, PORTRAIT D'UN SERIAL KILLER que de LE PROJET BLAIR WITCH, par exemple ! Ce soin se sent aussi dans la direction d’acteurs et dans un traitement de l’image en post-production qui élèvent le tout nettement au-dessus de l’amateurisme moyen.

Photo : LAST HORROR MOVIE

Pour qui a déjà vu C’EST ARRIVE PRES DE CHEZ VOUS et autres HENRY, PORTRAIT D'UN SERIAL KILLER, LAST HORROR MOVIE ne propose pas vraiment de grandes surprises. Il se contente de marcher sur des rails bien établis et de rehausser le tout par quelques touches de cynisme bien anglaises et un dénouement astucieux. Ce qui n’est déjà pas si mal…

Photo : LAST HORROR MOVIE

Hors de France, LAST HORROR MOVIE est sorti en DVD depuis quelque temps, par exemple en Grande-Bretagne chez Tartan. Il arrive ces jours-ci dans notre pays, directement en DVD, chez Néo Publishing. Le film est proposé dans une copie au format 1.77 et 16/9. Pour un métrage tourné en DV, la qualité est tout à fait remarquable, on ne voit guère comment il aurait été possible de mieux faire. Le grain est fin, les lumières et les contrastes sont tranchés et très naturels, l’image est profonde. Bref, une jolie réussite au vu des contraintes de départ.

Photo : LAST HORROR MOVIE

Pour les pistes sonores, nous trouvons la version anglaise et un doublage français, tous les deux en stéréo classique et de facture honnête. Le disque anglais propose aussi des mixages 5.1 Dolby Digital et DTS, mais ils ne sont pas présents en l’espèce. Vu la nature et les conditions de production particulière de ce métrage, il est vraisemblable que le mixage stéréo soit bien celui d’origine. Cela semble d’ailleurs être confirmé par l’absence de logo Dolby Digital ou DTS en fin de générique. Un sous-titrage français est par ailleurs fourni.

Photo : LAST HORROR MOVIE

Enfin, LAST HORROR MOVIE propose une sélection de suppléments assez fournie. Un commentaire audio (sous-titré en français) réunit Julian Richards et l’acteur Kevin Howarth. Leurs propos s’avèrent relativement intéressants, faisant la part belle aux improvisations et au bricolage qu’impliquent la création d’un tel film. Nous disposons encore de quatre bandes-annonces, de l’inévitable fiche technique «made in Néo», d’une série de filmographie, ainsi que d’une sélection de scènes coupées, lesquelles sont pour la plupart des versions rallongées ou alternatives de séquences se trouvant dans le métrage définitif.

Photo : LAST HORROR MOVIE

Une honnête featurette de dix minutes est fournie, tout comme un intéressant petit document de cinq minutes dédié au casting des acteurs Kevin Howarth et Mark Stevenson. Enfin, une galerie de photos et de visuels conclut cette interactivité. Par rapport à l’édition anglaise, nous remarquons tout de même l’absence de deux courts-métrages : PIRATES de Julian Richards, et SELF HELP de Lawrence Axe…

Photo : LAST HORROR MOVIE

Terminé en 2003, LAST HORROR MOVIE a fait la tournée des festivals et a été rapidement acquis dans divers pays où il est sorti en DVD (aux Etats Unis, notamment, dans une collection parrainée par la revue «Fangoria»). Initialement destiné au marché de la vidéo, il finit tout de même par faire surface sur les grands écrans anglais en 2005. Il n’arrive donc chez nous que relativement tard, en 2007. Et si le spectateur prend LAST HORROR MOVIE pour ce qu’il est, à savoir un petit inédit destiné au marché de la vidéo, il s’agit d’une production plutôt satisfaisante et astucieuse, à défaut d’être vraiment novatrice…

Emmanuel Denis

MENUS

LAST HORROR MOVIE - Menu DVD LAST HORROR MOVIE - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 5 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Thriller
Serial Killers

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com