DVD (4)

Reviews (2)

DVD Covers (2)

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 DEMONIAQUES, LES

 Autres titres

 TINA LA NAUFRAGEUSE PERVERSE
 DIABLESSES, LES
 DEMONIACS
 CURSE OF THE LIVING DEAD

 Année

 1973

 Nationalité

 France

 Réalisation

 Jean Rollin

 Scénario

 Jean Rollin

 Musique

 Pierre Raph

 Acteurs

 Lieva Lone
 Patricia Hermenier
 Joëlle Coeur
 John Rico
 Willy Braque
 Paul Bisciglia
 Louise Dhour
 Ben Zimet
 Mireille Dargent
 Miletic Zivomir
 Isabelle Copejans
 Yves Colignon
 Véronique Fanis
 Jean-Pierre Bouyxou

 

 DVD INFOS

 

Editeur

LCJ

Format Disque

Simple Couche

Durée

95 minutes

Format Image

Format Sonore

Francais

Sous-titrages

Aucun

 

 SUPPLEMENTS

 •Dans les yeux de Jean Rollin (15 minutes)
 • Bandes annonces£
 • Requiem pour un vampire
 • Le frisson des vampires
 • La morte vivante
 • Fascination
 • La nuit des traquées§
 • Galerie de 17 affiches de films
 • Filmographie et bibliographie

 

 ON AIME

• Un film très abordable

 ON N'AIME PAS

• Les mêmes bonus sur tous les disques de la collection

 LOBBY CARDS

 
 LES DEMONIAQUES

 

La bande des naufrageurs du Capitaine svit sur les ctes nord de l'Europe. Lors du naufrage d'un bateau, deux jeunes vierges sont choues sur le rivage et violes par les malfrats. Mais elles reviennent hanter les cauchemars du Capitaine et rveillent le monstre des ruines, qui terrifie les villageois.

Photo : DEMONIAQUES, LES

1973 a t une anne prolifique et fort htroclite pour Jean Rollin : il ralise ses premiers films rotiques, pour certains son chef d'œuvre (LA ROSE DE FER) et ce film de pirates, en marge de ses prcdentes crations par son aspect plus "grand public" (relatif tout de mme !) et sa noirceur tragique.

Photo : DEMONIAQUES, LES

Jean Rollin choisit d'emble de prsenter LES DMONIAQUES, fond sur un script intitul Les diablesses, comme un film expressionniste. Mis en exergue du film ce commentaire, mme s'il ncessite d'tre clair par la suite, permet de considrer ce film en marge des autres ralisations de Jean Rollin. On retrouve pourtant cette inspiration expressionniste dans le jeu avec la lumire, l'utilisation symbolique des dcors? depuis le dbut de la filmographie du cinaste. C'est cependant la seule fois o il se rclame ouvertement de cette filiation. En quoi ce film particulirement relve-t-il de l'expressionnisme ? Trois pistes d'explication peuvent tre envisages.

Photo : DEMONIAQUES, LES

Tout d'abord, le jeu prononc des acteurs (la bande des naufrageurs ou le vampire) renvoie le film dans l'univers du muet, d'autant que l'ouverture, longue de dix-sept minutes, est entirement sans dialogue (Rollin avait dj fait plus long, dans REQUIEM POUR UN VAMPIRE, dans lequel prs de quarante minutes passent sans aucun dialogue !). Le personnage du vampire, tapi dans son antre, convoque bien sr la figure fondatrice de Max Schreck, qui jouait le comte Orlock dans NOSFERATU de Murnau. Le fait d'accentuer, voire d'outrer, les types des personnages participe lui aussi de ce premier critre de rponse : Rollin prsente la bande des naufrageurs en prambule au film, il dnude de tout artifice les personnages des deux jeunes vierges, styliss l'extrme, fait de l'un des gardiens du vampire un clown?

Photo : DEMONIAQUES, LES

Ensuite, les dcors magistraux du vieux chteau en ruines, les carcasses des bateaux abms, rpondent aux dcors distordus et inquitants des premiers films expressionnistes. Mais ces deux points de comparaison sont plus ou moins valables pour les prcdentes ralisations de Jean Rollin. S'il choisit de relier ce film au mouvement expressionniste, plutt que ses films prcdents, peut-tre est-ce d la progression de l'intrigue, qui, cette fois, se conclut tragiquement.

Photo : DEMONIAQUES, LES

Les personnages et les dcors acquirent une dimension tragique, presque mystique, par leur traitement sculptural : la troupe de malfrats s'agite dans un univers permanent, o les vnements semblent rgls par une instance immuable divine (ou malfique, si on l'attribue au vampire) et o les destins sont figs. Cet aspect n'avait t qu'bauch dans les œuvres prcdentes (LE VIOL DU VAMPIRE et LA VAMPIRE NUE). En cela les œuvres de Jean Rollin touchent au blasphme : icnes mise mal, dtruites par la puissance malfique, ou dtournes son profit, rle quasi-divin du vampire?

Photo : DEMONIAQUES, LES

Si l'expressionnisme est voulu et assum, LES DMONIAQUES reste un film empreint de surralisme, plein de dsinvolture et de libert, dans lequel la posie de Rollin peut de nouveau s'exprimer. C'est peut-tre, si l'on excepte quelques maladresses dans les raccords (auxquelles le cinaste a habitu son spectateur), le film le plus abordable de la premire priode de l'auteur : loin des outrances psychdliques du diptyque REQUIEM POUR UN VAMPIRE et LE FRISSON DES VAMPIRES, le film se dtache aussi du grand guignol et de la navet de ses tout premiers mtrages. Ralis la mme anne que le magistral LA ROSE DE FER, qui n'est malheureusement pas encore dit en DVD, LES DMONIAQUES n'en a pas l'exigence littraire et l'asctisme.

Photo : DEMONIAQUES, LES

En revanche, le film, malgr sa tonalit tragique, fait preuve d'humour et, par ses rfrences au film d'aventure, contient de nombreuses balises rassurant le spectateur. Une bonne dose d'rotisme en complte l'aspect bon enfant ; Rollin prend plaisir dnuder les deux vierges vengeresses mais aussi Tina la pillarde (l'un des titres d'exploitation du film en fait d'ailleurs l'hrone du film : TINA LA NAUFRAGEUSE PERVERSE), joue par Jolle Cœur (qui donnera la rplique Michel Lemoine et Howard Vernon dans LES WEEK-ENDS MALFIQUES DU COMTE ZAROFF). Rollin avait dj utilis Jolle Cœur dans JEUNES FILLES IMPUDIQUES aux cts de Willy Braque. Pour le rle des vierges, il privilgie deux nouvelles venues : Lieva Lone et Patricia Hermenier. Le double rle avait un temps tait prvu pour les jumelles Castel, habitues des films de Jean Rollin.

Photo : DEMONIAQUES, LES

Ce disque fait partie de la collection Jean Rollin qui compte une dizaine de titres dits par L.C.J. et distribus en VPC.
Si la sortie de ce titre a tard, on peut sans problme s'en consoler en constatant que, comme LEVRES DE SANG, LES DMONIAQUES bnficie de l'option 16/9me, alors que le disque amricain proposait le film au format 4/3. Les qualits des deux disques, outre cette diffrence, sont peu prs quivalentes avec un tout petit peu plus d'image gauche et droite sur le disque amricain. L'image est vraiment parfaite, au ratio 1.66, et le son ne souffre pas des craquements auxquels les VHS des films de Rollin nous avaient habitus.

Photo : DEMONIAQUES, LES Photo : DEMONIAQUES, LES
DVD Redemption
DVD L.C.J.

Outre le format, c'est sur les supplments que la diffrence se joue : l'dition Redemption disposait de la bande annonce du film ainsi que d'une galerie assez fournie de photos de tournage et d'affiches du film, et le digipack contenait une brve introduction au film par Marc Morris. Les disques de la collection dite par L.C.J. offrent tous les mmes bonus et utilisent la mme prsentation. Les bandes-annonces font un rapide tour du meilleur de Jean Rollin (ou du moins du plus marquant) mais on peut regretter qu'elles soient presque identiques sur tous les disques (elles sont enchanes en un seul programme heureusement chapitr, ce qui permet l'accs direct une bande annonce). Mme remarque pour l'interview, propose en ratio 1.77:1 ; elle apporte nanmoins quelques prcisions intressantes sur le travail de Rollin, et sur sa propre perception de son travail.

Photo : DEMONIAQUES, LES

On redcouvre dans un grand confort au niveau de l'image et du son ce film de Jean Rollin en marge de sa filmographie. Il reste souhaiter que d'autres volumes soient publis dans cette collection : la France rattraperait ainsi son retard sur les ditions anglo-amricaines de Salvation / Redemption, qui projettent d'diter trs bientt de nouveaux titres (dont LA ROSE DE FER et PERDUES DANS NEW-YORK).

Jérôme Peyrel

MENUS

DEMONIAQUES, LES - Menu DVD DEMONIAQUES, LES - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 4 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur | Vampire | Erotique

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com