MERLIN

 


La magicienne Mab s'inquiète de la montée en puissance du christianisme dans son pays. jusque là, le peuple se tournait vers la magie, mais peu à peu, il se tourne vers Dieu. Son pouvoir est en péril. Elle décide de créer Merlin et de l'utiliser pour reconquérir ses ouailles et ne pas tomber dans l'oubli.

Dans les contes et légendes de Bretagne, la reine Mab n'existe pas, pas plus que l'histoire d'amour du magicien avec Nimu. Il est dit en effet qu'il serait tombé amoureux de la fée Viviane, qui, pour le garder à ses côtés à jamais, l'aurait ensorcelé, mais il s'agit d'une fin supposée de la vie de l'enchanteur, non d'une histoire sur plusieurs années comme présenté dans le film. Néanmoins ce film TV a développé ces personnages et ces situations pour alimenter l'intrigue autour de Merlin l'Enchanteur en faisant une production romanesque. Merlin y tient donc une place prépondérante, tandis que sont relégués au second plan Uther, le Roi Arthur, Lancelot, et surtout l'histoire de l'épée Excalibur, qui a déjà fait l'objet d'un film dont nous vous parlerons à l'occasion d'une prochaine critique.

A noter sur le plan technique, l'absence de sous-titrage, et une bande-son en 5.1 en anglais et en allemand, tandis qu'en français, on doit se contenter d'un dolby surround.


Ce film a fait l'objet d'un soin tout particulier, et on saluera la qualité des décors et des costumes, même si on a parfois l'impression de regarder un peplum : en effet, les costumes des soldats ont souvent l'air romains plutôt que bretons. Qu'à celà ne tienne, le casting est lui aussi de qualité, puisque outre Sam Neil, on y retrouve la très belle Isabella Rosselini mais aussi Rutger Hauer, Martin Short... Les femmes rivalisent de beauté, y compris Miranda Richardson, dans le rôle de Mab, et sa soeur, la Dame du lac, dont les maquillages et les tenues sont féériques.

On passe un très bon moment, même si on aura à reprocher parfois quelques longueurs. De très bonnes idées et des effets spéciaux à la hauteur apportent à la qualité de cette réalisation. J'en veux pour exemple la roche qui parle. Qui n'a jamais distingué un visage dans un nuage ou une pierre. Des tas d'éléments semblables jalonnent le film et en font une bonne adaptation des légendes de cette région.Le mystère y est toujours entretenu de nos jours, et la Bretagne en fait l'un de ses fonds de commerce, avec les Galettes de Pont-Aven et quelques autres produits du terroir. Ca fait rêver les petits et les grands, et on se plaît à déambuler au coeur de la forêt de Brocéliande et à attendre de voir un elfe ou un autre personnage merveilleux. Hormis les deux spécificités scénaristiques relatives à la dulcinée de Merlin et à la reine Mab, tous les éléments y sont présentés de façon ingénieuse et harmonieuse.

Nadia Derradji

ON AIME
La féérie
Le traitement de l'histoire.

ON N'AIME PAS
Pas de sous-titrage.
Pas de mixage 5.1 en français.

Meilleures scènes

  • Merlin terrasse le dragon
    (Partie 1 - Chapitre 12)
  • Le rocher gardien de l'épée
    (Partie 1 - Chapitre 17)
Année : 1997

Durée : 182 minutes

Acteurs :
Sam Neill
Miranda Richardson
Isabella Rossellini
Helena Bonham Carter
Martin Short
Rutger Hauer
Paul Curran
Lena Headey
Jeremy Sheffield
Mark Jax
John McEnery
Thomas Lockyer
Jason Done
Billie Whitelaw
James Earl Jones (Voix)
John Gielgud

Réalisateur :
Steve Barron

Scénario :
Edward Khmara
David Stevens
Peter Barnes

Musique :
Trevor Jones

Format disque :
Double Couche

Format Image :

Format sonore :
Espagnol : 
Espagnol : 

Français : 

La bandes-son codée sur 2 canaux est en Surround et il est possible de la décoder en

Sous-titrage :
Aucun

Les liens

Merlin l'enchanteur (en français)
Merlin (en français)

Galerie de photos




Les Suppléments

 

 




Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Vous voulez en dire plus ? Alors, donnez-nous votre avis et nous le publierons ici même. Pour cela, cliquez sur MON AVIS. N'oubliez pas de préciser votre nom, votre adresse E-mail, votre homepage (si vous en avez une) ainsi que le nom du film...

LES AUTRES DVD EXISTANTS
(Cliquez pour voir la fiche)

L'AVIS DES LECTEURS
Bourret Eric
Etant moi même passionné du cycle arthurien, j'ai adoré ce film TV bourré d'effets spéciaux réussis et de l'athmosphère qui s'en dégage, Sam Neil interprete un merlin au goût du jour, et les paysages sont merveilleux. Je tiens à souligné à titre d'information qu'à la première lecture du film je fut moi-même surpris de voir les guerriers celtes portant des armures façon romaine, mais au fait tout celà se passait au Veme sciècle, donc à la chute de l'empire romain, et les celtes de cette époque étaient pour la pluspart romanisés qu'ils fussent de grande- bretagne ou de bretagne armoricaine. De plus la majorité de ces celtes étaient des descendants direct des anciens celtes ayant servi dans les légions romaines de gaule et de grande-bretagne en bref des gallo-romains, donc les tenues des guerriers de ce film sont à mon avis plus proche de la réalité que ceux qu'on a put voir dans d'autres films traitant de ce sujet, pour exemple le merveilleux film de Boorman : EXCALIBUR ou bien: LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE de Richard Thorpe, dans lesquel on voit déambuler des chevaliers en armures rutilantes du quinzième sciècle. Qu'à celà ne tiennent tous ces films sont préstigieux et dégagent une aura de merveilleux qui n'a rien à envier à certains autres films dit d'Héroïc-fantasy. Avant de terminé, il est bon de rappeler, que le mot chevalier, dans ces temps obscurs, signifiait: cavalier en armes, la chevalerie naquit quant à elle plus tard.
Le dernier film DVD que je viens de m'offrir est: LES BRUMES D'AVALLON, morgane y apparait (enfin) dans toute sa splendeur et n'y est pas représentée comme la méchante fée habituelle, elle fut pendant longtemps confondue avec sa jeune tante ou bien sa grande soeur selon certaines versions : morgause qui éleva mordred ou mordret et le monta contre Arthur pour s'emparer du trône. A mon goût ce film est le plus aboutti ; les personnages attachants, les costumes et les couleurs tout simplement superbe, je ne saisi pas le fait qu'on le qualifie de médiocre, personnellement je m'en délecte, à consommer sans retenue, je ne le compare même pas à un certain film dit médieval, qui lui, remporte un succés à mon avis inconsidéré, je veux parlé de CHEVALIER, je dirais , gentil et amusant sans plus. Je tiens è vous féliciter pour votre choix d'images du film merlin.

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com