MOSQUITO

MOSQUITO


MOSQUITO
est une production fauchée. Pour nous faire passer la pillule, les auteurs arrosent donc le film d'un humour idiot. Certains prendront d'ailleurs cela pour de l'humour involontaire. Des dialogues bourrés de clichés ("Ouais, j'ai fait le Viet-nam") aux situations les plus débiles, c'est pourtant bel et bien voulu.

S'il n'y a pas beaucoup d'argent dans l'enveloppe des producteurs, cela ne les empêche pas d'être généreux. Les moustiques géants font caoutchouteux et les essaims en plein vol sont par moments ridicules (comment, ça ? Toujours ?). Le résultat n'a donc rien de parfait. Les inévitables passages gores sont là pour contrebalancer cet état de fait. Parce que le moustique, ça aime le sang. Et le moustique géant, ça a tendance à vous empaler méchamment. Parfois lubrique, une donzelle se fait sucer le derrière, et toujours meurtrier, le sang coule.

On a déjà vu des invasions de moustiques au cinéma (et directement en vidéo en France). C'est le cas de SKEETER par exemple. Mais le sujet est assez rare sur l'imposante filmographie des insectes géants. Etonnant si l'on considère le potentiel de ces satanées bestioles. Pour ce qui est des insectes, ou même des animaux géants tout court, le genre est tombé en désuétude. Un bestiaire qui proliférait gentiment dans les années 50 et qui a disparu petit à petit. Dommage. Pourtant, le flambeau a été repris (n'a jamais été lâché ?) depuis par les productions Z.



Présenté à tout petit prix, le DVD n'apporte pas grand chose. Pas de version originale et donc pas de sous-titrage. Seule mise en bouche, deux bandes-annonces. La première est américaine et présente le film avec un sérieux inébranlable. La seconde, plus consciente de ce qu'elle essaie de vendre, est française. La qualité image est dans la moyenne de ce que l'on trouve sur les disques à budget réduit. La bande-sonore Stéréo en français est franchement bien plate ! Le doublage en rajoute d'ailleurs une couche côté interprétation particulière des acteurs.

Lorsque Gunnar Hansen brandit une tronçonneuse en affirmant que cela fait bien vingt ans qu'il n'a pas utilisé un tel intrument, l'acteur nous fait un clin d'oeil. Celui-ci retourne donc à ses premières amours puisqu'il était le Leatherface du premier MASSACRE A LA TRONCONNEUSE. Mais ce n'est pas la seule personne connue dans ce film. On y retrouve aussi Ron Asheton, l'ancien guitariste du groupe punk THE STOOGES.

MOSQUITO n'a pas l'ambition de révolutionner le septième art. Le fun est la seule chose qui se dégage d'un tel film. Bien que les spectateurs moyens, ceux qui ont l'habitude de la production hollywoodienne, n'y trouveront pas leur compte, il y a de quoi passer ici une bonne petite soirée amusante.

Christophe "Arioch" Lemonnier

ON AIME
L'humour

ON N'AIME PAS
Pas de version originale

Meilleures scènes

  • Du gaz et un monte-charge
    (Chapitre 12)
Année : 1995

Durée : 92 minutes

Acteurs :
Gunnar Hansen
Ron Asheton
Steve Dixon
Rachel Loiselle
Tim Lovelace

Réalisateur :
Gary Jones

Scénario :
Steve Hodge
Gunnar Hansen
Gary Jones

Musique :
Allen Lynch
Randall Lynch

Format disque :
Simple Couche

Format Image :

Format sonore :
Français : 

Sous-titrage :
Aucun

Les Suppléments

  • Bande-annonce
    • Américaine
    • Française

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Animaux & Insectes

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com