LE CHOC DES MONDES (http://www.devildead.com)

LE CHOC DES MONDES
WHEN WORLDS COLLIDE


Une poignée de scientifiques se rend compte que l'étoile Bellus est sur la trajectoire de notre bonne vieille planète. Dans l'impossibilité de convaincre les nations unies, ils se lancent dans la construction d'un vaisseau spatial avec des fonds privés. Le but étant d'atteindre le satellite de Bellus qui aurait en gros les mêmes qualités que la Terre…

LE CHOC DES MONDES est l'ancêtre de METEOR et, bien sur, des plus récents ARMAGEDDON ou DEEP IMPACT. Le même postulat de départ est utilisé avec l'imminence d'une collision stellaire dont notre planète n'en sortirait pas indemne. Du vrai film catastrophe en somme ! A l'origine, c'est donc un livre publié par Edwin Balmer et Philip Wylie en 1932 pour lequel certains producteurs d'Hollywood, Cecil B. De Mille en tête, essaye vainement de monter une adaptation cinématographique. George Pal fait même écrire un scénario qui sera refusé par la Paramount. Il faudra attendre quelques temps qu'un autre film de voyage spatial, DESTINATION LUNE, engrange pas mal de dollars pour que la maison de production change d'avis. George Pal a déjà un scénario mais la Paramount lui impose une réécriture par Sydney Boehm. Contraint de s'exécuter pour faire le film, George Pal accepte et met à la poubelle un scénario qu'il juge pourtant bien meilleur ! A l'arrivé, LE CHOC DES MONDES est un petit succès et se permet même de rafler l'Oscar des meilleurs effets spéciaux en 1951. Une récompense qui ne vaut pas vraiment pour la fin du film puisque faute de temps, le métrage sera bouclé avec beaucoup moins de soins. Ceci expliquant les drôles de peintures stylisées devant lesquelles les personnages évoluent.

Lorsque le film sort, aucun être humain ne s'est encore envolé pour les étoiles ! C'est un détail à garder en tête lorsque l'on visionne LE CHOC DES MONDES. Ainsi, le concept de la navette spatiale n'a plus vraiment cours aujourd'hui. A vrai dire, cela n'a rien de bien important si l'on en juge par le sérieux dont sont décrit les détails du voyage. Question de carburant, rétrofusée, accélération lors du décollage… LE CHOC DES MONDES ne rigole pas avec son sujet comme d'autres films ont pu le faire avant lui (DESTINATION LUNE...). Cela peut faire sourire par moments, le réalisme étant à présent très relatif, mais c'est avant tout l'une des forces de ce film. Tout du moins en ce qui concerne le voyage car le reste semble assez naïf de nos jours à commencer par l'arrivée de Bellus et de son satellite. Pour le reste, le film est assez typique des années 50 ce qui inclue le côté familial quitte à en construire une artificiellement grâce à un enfant survivant d'un premier cataclysme a qui l'on ajoute un compagnon sur quatre pattes.

De même, si les héros sont sympathiques, voire chevaleresques en amour, ce ne sont pas des cow-boys en mission pour arrêter l'astre qui va croiser le chemin de la Terre. Pas de Bruce Willis, donc, même s'il arrive à nos héros de jouer les casse-cou ! De toutes façons, cela ne risque pas d'être très évident de faire péter une étoile même à notre époque. Le film présente plutôt une aventure humaine où l'individu à sa place mais dont le but est avant tout la sauvegarde de l'humanité. Stanton, le milliardaire, ne le voit pas forcément de cette façon tant le personnage est présenté de façon méprisable sous les traits de John Hoyt. Le seul personnage réellement mauvais dans le panel de l'humanité autour de la construction d'une arche de Noé. Référence qui revient souvent dans le film qui s'ouvre et se termine d'ailleurs par des passages de la Bible. LE CHOC DES MONDES essaye donc de réactualiser à la sauce spatiale le déluge qui passe en grande partie par la construction de l'arche. Ou plutôt, ce qui ne sera pas montré, de plusieurs arches puisqu'il est évoqué brièvement la mise en chantier de plusieurs vaisseaux à travers le monde.



Les passages les plus impressionnants du CHOC DES MONDES ne sont pas le voyage spatial et encore moins le choc annoncé. En fait, ce sont les divers cataclysmes générés par le passage un peu trop proche du satellite de Bellus. Eruption volcanique, tremblement de terre et raz de marée viennent ravager la Terre. Une poignée de séquences "catastrophe" qui, si elles ne font pas toutes illusions cinquante ans après la réalisation du film, garde tout de même un cachet non négligeable. Rien de raté n'est donc présenté dans ces cataclysmes, certains étant d'ailleurs sans nulle doute des stock-shots.

Filmé en plein cadre à l'origine, vous ne trouverez donc pas de transfert 16/9 sur ce disque puisque l'opération aurait été pour le moins inutile ! Par contre, la copie utilisée est plutôt jolie. Attendez vous tout de même à des plans granuleux dans certaines séquences donnant l'impression que plusieurs sources ont été utilisées pour obtenir la meilleure image possible. En dehors de ce léger problème, la définition n'atteint pas des sommets, les couleurs sont plutôt bien retranscrites alors que l'on ne déplorera que de très légers et anodins défauts de compressions. Enfin, personne ne sera surpris d'apprendre la présence de nombreux petits défauts de pellicule (tâches, griffures…).

Paramount ne cède pas à la folie des remix en Dolby Digital 5.1. Ou plutôt pas pour l'intégralité de son catalogue. La sortie du CHOC DES MONDES n'est sûrement pas une priorité pour l'éditeur ce qui explique en même temps l'absence de véritable bonus. C'est donc des pistes audio en mono d'origine qui nous sont offertes. Sur la version anglaise, le niveau des dialogues est un peu faible ce qui oblige à pousser le son pour les distinguer à un niveau normal. La musique et les effets sonores sont plutôt vivants pour un film de cette époque. Quant à lui, le doublage français, est bien moins dynamique. Les dialogues ne posent aucun problème de compréhension mais il y a une perte dans les détails d'une piste sonore un peu trop plate.

Reste donc les suppléments ou plutôt le seul et unique supplément. Ce sera donc une bande-annonce en version originale sans aucun sous-titre et rien d'autre. Pas même quelques notes de production, une Featurette ou quoi que ce soit d'autre. Tant pis !

Quoi qu'on en dise, LE CHOC DES MONDES est un petit film fort attrayant. Et sa seule faute de goût réside dans une fin baclée d'un point de vue artistique mais aussi scénaristique. De quoi s'étonner de voir autant de personnages bien peu affligé par les implications de l'aventure qu'ils viennent de vivre. Il n'en reste pas moins un petit film très réussi qui n'a pas fini de laisser planer son ombre sur les films qui emprunte plus ou moins à son scénario avec des moyens bien plus importants (DEEP IMPACT, TYCUS…).

Antoine Rigaud

ON AIME
Le charme de la SF des années 50

ON N'AIME PAS
La fin baclée
Un tel film aurait mérité un peu plus qu'une simple bande-annonce...

Meilleures scènes

  • Le passage de Zyra
    (Chapitre 7)
  • La préparation et le lancement
    (Chapitre 10 [1'07'04])
Année : 1951

Durée : 79 minutes

Acteurs :
Richard Derr
Barbara Rush
Peter Hanson
John Hoyt
Larry Keating
Judith Ames

Réalisateur :
Rudolph Maté

Scénario :
Sydney Boehm
Edwin Balmer (Livre)
Philip Wylie (Livre)

Musique :
Leith Stevens

Format disque :
Double Couche

Format Image :

Format sonore :
Anglais : 
Français : 
Allemand : 
Italien : 
Espagnol : 

Les bandes-son codées sur deux canaux sont en mono.

Sous-titrage :
Anglais, Français
Danois, Hollandais, Allemand, Italien, Norvégien, Espagnol & Suédois

Les Suppléments

Bande-annonce

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Science-fiction
Catastrophe

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com