DVD (3)

Reviews (1)

DVD Covers (2)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 ALIENS IN THE ATTIC

 Autres titres

 ZINTRUS, LES
 

 Année

 2009

 Nationalité

 Etats-Unis /  Canada

 Réalisation

 John Schultz

 Scénario

 Mark Burton
 Adam F. Goldberg

 Musique

 John Debney

 Acteurs

 Carter Jenkins
 Austin Robert Butler
 Ashley Tisdale
 Ashley Boettcher
 Henri Young
 Regan Young
 Doris Roberts
 Robert Hoffman
 Kevin Nealon

 

 FORUM

Donnez-nous votre avis et discuter du film dans notre Forum. Pour cela, cliquez sur
SUJET CONSACRE AU FILM SUR LE FORUM
 

 VIDEOS

 Bande-annonce franaise

 

 POSTERS

 
 LES ZINTRUS

 ALIENS IN THE ATTIC

La famille Pearson s'installe pour un long weekend-end dans une demeure, au bord d'un grand lac du Michigan. Cette tribu est loin d'être unie, entre le jeune Tom dont les performances scolaires sont devenues catastrophique et sa sœur accompagnée d'un petit ami arrogant et frimeur. Les choses empirent encore quand un vaisseau spatial débarque sur le toit de la maison et libère quatre petits extraterrestres !

Photo : ZINTRUS, LES (ALIENS IN THE ATTIC)

Le nom du réalisateur John Schultz n'est pas inconnu des fantasticophiles férus de salles obscures. En effet, il s'était illustré il y a quelques années en signant la comédie fantastique familiale MAGIC BASKETS, diffusée très fugitivement dans quelques salles obscures de l'hexagone. Il signe peu après POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE, sorti en DVD chez nous, pur produit américain destiné au seul marché interne, mettant en scène le comique Cedric The Entertainer. Il nous revient donc avec ce nouveau film fantastique, œuvre de science-fiction confrontant des petits aliens à divers acteurs de seconds rangs, tels Kevin Nealon (habitué des films avec Adam Sandler) ou Ashley Tisdale, teen-ager révélée dans HIGH SCHOOL MUSICAL 3...

Photo : ZINTRUS, LES (ALIENS IN THE ATTIC)

Comme toute la presse l'a remarqué à l'unisson, LES ZINTRUS se présente d'emblée comme un démarquage contemporain des comédies de science-fiction que Steven Spielberg et ses complices – en tête desquels Joe Dante et Robert Zemeckis – proposaient durant les années 80. Jeune héros technophile (RETOUR VERS LE FUTUR), aliens sortant tout droit d'un cartoon (EXPLORERS) et adultes inconscients se donnent donc rendez-vous pour un divertissement léger, supposé brasser effets spéciaux et bonne humeur.

Hélas, entre la supposition et la concrétisation, il y a un pas que LES ZINTRUS ne franchit pas. Non content de nous infliger un récit et des personnages d'une parfaite banalité, il souffre de graves limitations artistiques. La photographie jaunâtre est impersonnelle, les décors sont sans charme, la distribution s'avère terne, sans oublier qu'une muzak primesautière vient régulièrement nous agacer les tympans !

Le pire reste le rendu des quatre extraterrestres, horribles petits personnages de synthèses, énième copie ratée des GREMLINS, raides, aux yeux inexpressif, se livrant à des facéties débiles ou échangeant des dialogues d'une stupidité à toute épreuve. Alors qu'ils devraient être le centre du spectacle, ces lutins grimaçants et disgracieux énervent et ennuient avec constance ! Qui plus est, un d'entre eux est un «gentil». Il arbore des pauses «mignonnes» insupportables, tissant une espèce de relation à la E.T. avec la petite fille de la maisonnée, ce qui donne lieu à de grands moments de gâtisme sucré...

Photo : ZINTRUS, LES (ALIENS IN THE ATTIC)

Sur sa durée, LES ZINTRUS ménage pourtant quelques scènes qui amuseront peut-être des enfants en bas âge, tels des adultes se retrouvant téléguidés au moyen d'un gadget extraterrestre, ou une séquence en apesanteur au suspense presque efficace. Il y a même UN vrai gag dans tout le long métrage, celui confrontant de jeunes enfants d'aujourd'hui à un antique (pour eux !) téléphone à cadran rotatif...

Las, rien n'y fait ! LES ZINTRUS reste du cinéma fast food indigeste et sans intérêt, destiné à encombrer les salles des multiplexes dans l'espérance d'y attirer quelques familles égarées et de grappiller quelques dollars sans aucun scrupule. Une production tellement ingrate que nous ne nous expliquons pas comment une major, la Fox, peut s'associer à une telle débâcle. LES ZINTRUS avec un Z... comme série Z !

Emmanuel Denis

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Science-fiction
Comédie

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com