DVD (2)

Reviews (1)

DVD Covers (1)

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 RAGING SHARKS

 Année

 2004

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 Danny Lerner

 Scénario

 Les Weldon

 Musique

 Stephen Edwards
 Tom Erba

 Acteurs

 Corin Nemec
 Vanessa Angel
 Jonas Talkington
 Corbin Bernsen
 Todd Jensen
 Elise Muller
 Simone Levin

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Format Disque

Simple Couche

Durée

89 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Francais

Francais

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •Making Of (12mn40)
 • Bande-annonce

 

 ON AIME

• Amusant par moment

 ON N'AIME PAS

• Scénario pas franchement cohérent
• Un peu cher (16.99 euros prix public conseillé)

 FORUM

Donnez-nous votre avis et discuter du film dans notre Forum. Pour cela, cliquez sur
SUJET CONSACRE AU FILM SUR LE FORUM
 

 IMPRIMEZ OU TELECHARGEZ

Nécessite Adobe Reader

 RAGING SHARKS

 

Cinq ans après une catastrophe intergalactique, autour d’une base sous-marine scientifique vétuste, des requins affluent en nombre et adoptent un comportement très agressif. Comble de malchance, l’installation a des soucis techniques forçant l’équipage à travailler en eau dangereuse pour assurer leur survie !

Photo : RAGING SHARKS

Au poste de réalisateur de RAGING SHARKS, on trouve Danny Lerner. Habituellement producteur, on le retrouve au générique d’une flopée de films américains souvent destiné au marché de la vidéo dont une bonne part chez Nu Image ou encore quelques Jean-Claude Van Damme (REPLICANT ou IN HELL pour le meilleur mais aussi les souffreteux POINT D’IMPACT et THE ORDER). Pour Nu Image, il apparaissait déjà aux génériques des films de requin maison : SHARK ATTACK, SHARK ATTACK 2, SHARK ATTACK III ou encore SHARK ZONE. Déjà réalisateur sur ce dernier titre, il met une nouvelle fois la main à la patte pour cette énième production plongeant le spectateur au milieu de vilains requins.

Photo : RAGING SHARKS

Plus les films de requins de Nu Image font surface et plus les ambitions décollent démesurément. Avec RAGING SHARKS, ils vont toujours plus loin en produisant un film qui mêlera extraterrestre, requins, films de sous-marin et thriller d’espionnage le tout à bord d’une station sous-marine. Bien évidemment, les premiers titres qui viennent à l’esprit, en regard des ingrédients cités, sont ABYSS de James Cameron mais aussi LEVIATHAN de George Pan Cosmatos. Certaines scènes ou éléments semblent extirpés directement de ces deux métrages et adaptés parfois très vaguement au récit principal. Celui-ci se plie d’ailleurs à certaines facilités gratuites comme des avaries à bord du sous-marin, qui n’amène strictement rien à l’histoire, ou l’attaque d’une plage qui s’avère même peu cohérente une fois que la révélation de la frénésie des requins est révélée. RAGING SHARKS a donc la mâchoire facile et essaye de nous refiler un maximum de rebondissements quitte à faire un peu n’importe quoi…

Photo : RAGING SHARKS

Comme d’habitude avec ce type de films, les ambitions sont inversement proportionnelles aux dollars du budget. Ce n’est pas bien grave puisque RAGING SHARKS peut piocher allégrement dans le catalogue Nu Image pour en extirper ici ou là des séquences ou des accessoires pour les insérer dans son métrage. On retrouve donc des images de requins des SHARK ATTACK, réutilisées parfois à plusieurs reprises ici, et montées frénétiquement, pour bien noyer le poisson, avec quelques nouvelles images parfois peu convaincantes puisque donnant l’impression d’avoir été filmées dans trois mètres d’eau. Même les extraterrestres ont un air familier, recyclé entre autre de PREDATOR MAN, et la plupart des séquences de sous-marins ont sûrement déjà été utilisées et réutilisées dans d’autres productions Nu Image. Le film ose même une séquence surréaliste où un avion des gardes côtes survolent la zone du Triangle des Bermudes, en plein océan, alors que l’on voit l’étendue calme d’une sorte de lac avec des collines habitées en arrière plan.

Photo : RAGING SHARKSPhoto : RAGING SHARKS

Pas très cohérent visuellement ni même du point de vue de son scénario, RAGING SHARKS donne la vedette à Corin Nemec (PARKER LEWIS NE RENONCE JAMAIS…) et Vanessa Angel pendant que Corbin Bernsen (LE DENTISTE) aligne ses dialogues face à des écrans dans un décor quasiment unique en bon capitaine d'un sous-marin nucléaire. RAGING SHARKS paraît bien pauvre et sans grande énergie avec sa mise en scène passe-partout qui n’est pas non plus de haute volée. Certains y trouveront peut être leur compte avec les dialogues, où l’on voit poindre le comique involontaire, mais cela s’avère tout de même bien peu passionnant !

Photo : RAGING SHARKS

RAGING SHARKS a tout du film qui attaque sans crier gare le consommateur dans les bacs à petits prix des grandes surfaces ou des marchands de journaux. Et, pourtant, Opening sort le film de façon traditionnelle avec une distribution assurée par Gaumont / Columbia. Drôle de choix quand on pense que son prix de vente se retrouve donc fixé à un ou deux euros près au-dessus d’un film comme LES DENTS DE LA MER ! Au moins, cette sortie lui aura donné la possibilité d’être pourvu d’une version originale sous-titrée ce qui n’aurait certainement pas été le cas s’il avait été jeté dans le vivier des grandes surfaces.

Photo : RAGING SHARKS

Le disque se pare d’un transfert 16/9 au format 1.85 de qualité sur lequel on ne verra rien à redire. Comme déjà évoqué, le film bénéficie du choix entre la version originale anglaise ou le doublage français proposés, tous les deux, en Dolby Digital 5.1 histoire d’apprécier les rugissements (?) des requins ou quelques explosions. Pour les esthètes du gros son, une piste DTS est disponible seulement sur le doublage français. Toujours en français, un sous-titrage est disponible, sur la version originale, pour rendre justice aux lumineux dialogues.

En plus de la bande-annonce où cela bouge furieusement, l’éditeur a repêché un Making Of que même les Américains n’avaient pas osés placer sur leur édition DVD. Il s’agit d’une belle bande promo sans grand intérêt si ce n’est de jauger la façon dont on peut vendre un tel film le plus sérieusement du monde. Et apparemment, ça a l’air de marcher suffisamment dans les marchés du film puisque l’on retrouve RAGING SHARKS dans nos magasins. On y retrouve le réalisateur, quelques acteurs et même la personne en charge du montage ainsi qu’une poignée d’images de tournage, certainement les brefs passages les plus intéressants, où l’on peut découvrir une maquette flotter dans un bassin ou des plongeurs barboter dans une piscine.

Photo : RAGING SHARKS

En essayant de nager dans les eaux de ABYSS, LEVIATHAN ou même M.A.L., le film de Danny Lerner prend sacrément la flotte ! Et, en plus, RAGING SHARKS aura bien du mal à harponner des victimes dans les magasins avec une jaquette aussi dénuée de saveur ce qui est, au moins, à l’image du film !

Antoine Rigaud

MENUS

RAGING SHARKS - Menu DVD RAGING SHARKS - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Animaux & Insectes

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com