Cannes 2008 : Marché du Film

  MD Pictures

MD Pictures est une société de production indonésienne que l'on peut retrouver sur le net ici : http://www.mdpictures.net. Quelques uns de leurs titres ont d'ailleurs été distribués par Rapi Films. Ce sont les heureux producteurs de AYAT-AYAT CINTA, un drame romantique (et religieux) qui a battu tous les records d'entrées au box-office local. Mais en bons défenseurs de cinéma tordu, ce n'est pas à ce titre prestigieux que nous nous sommes intéressés, mais au fond du catalogue qui regorge de films d'horreur à ne pas piquer des hannetons.

SUSTER NGESOT met en scène le fantôme d'une infirmière qui mène la vie dure aux hommes et aux femmes qui trompent leurs compagnons. Tiré d'une légende locale (!), le film joue la carte des apparitions morbides comme on n'aimerait pas en rencontrer dans sa salle de bain, le tout saupoudré de drame amoureux. Une suite est prévue, où notre spectre punissant les adultères sévirait dans une boîte échangiste (information à prendre au conditionnel)...

SUSTER NGESOT

 

LAWANG SEWU, que l'on pourrait traduire par "un millier de portes", emmène un groupe d'adolescents fêtards dans la ville indonésienne de Semarang, qui abrite un ancien bâtiment nazi où de nombreuses exécutions et tortures ont été proférées. Inutile de dire que l'esprit du mal est fortement concentré à cet endroit. Bien entendu, au lieu de se tenir à carreau, notre groupe d'étudiants va faire tout ce qu'il ne faut pas. L'un va faire pipi un peu n'importe où (et donc sur les restes d'un cadavre), une fille ayant ses règles (!) va pénétrer dans le bâtiment maudit, quant aux autres, ils ne cessent de faire l'amour ! Autant dire qu'avec autant de casseroles aux fesses, il ne faut pas s'étonner de se voir possédé par des esprits maléfiques (et allemands) !!

LAWANG SEWU

 

 

Une jolie chanteuse est violemment tuée par son amant alors qu'elle est enceinte. Elle va alors donner naissance à "l'enfant" en étant devenue elle-même un(e) zombie assoiffée de vengeance. Elle va s'en prendre à son ancien tortionnaire mais aussi à une bande d'étudiants en médecine qui ont l'air pourtant tous très sympa. Mais bon, quand on a la haine, on fait pas toujours dans le détail ! Ca s'appelle BERANAK DALAM KUBUR ou, avec un titre plus international, BIRTH FROM THE GRAVE.

BERANAK DALAM KUBUR

 

 

Le cinéma d'horreur indonésien a-t-il autre chose à proposer que du fantôme vengeur et pourrissant ? "Non !", nous répond HANTU JEMBATAN ANCOL. Un mari adultère panique quand sa femme se tue par accident. De peur d'être accusé du crime, il décide de faire disparaître le cadavre lui-même. Une erreur de débutant qui aura pour effet de lui coller aux basques le spectre de sa femme. Faut vraiment pas être malin !

HANTU JEMBATAN ANCOL

 

Pas encore sorti sur le sol indonésien, KESURUPAN change (légèrement) de registre puisqu'il fait office de clone de L'EXORCISTE. En effet "kesurupan" veut dire "possédé" ! Tout commence quand une jeune fille se ballade dans une forêt hantée et ramasse une étrange poupée pour la ramener chez elle. Comme il fallait s'y attendre, là voilà du coup possédée par les démons de la forêt pour la plus grande détresse de sa famille. Pas de vomi vert ni de blasphèmes outrageux à prévoir, mais de la lentille "oeil blanc" et de la baston à quatre pattes sur le lit.

KESURUPAN

SUITE

 Dossier réalisé par Eric Dinkian & Francis Barbier.

 Remerciements à MD Pictures (http://www.mdpictures.net).

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com