GO GOA GONE

  Interview Saif Ali Khan

A l’occasion de la sortie de GO GOA GONE, l’acteur Saif Ali Khan était en tournée promotionnelle en Europe et plus particulièrement à Londres. Par le biais de Agilane Pajaniradja, responsable d’Aanna Films qui distribuera le film dans les salles françaises, nous avons pu nous entretenir avec la Star et glaner quelques anecdotes quant à son nouveau métrage, sa vision du cinéma mais également son futur projet à l'origine très... française !

DeVilDead : Vous êtes aujourd'hui l'une des grandes Stars Bollywoodiennes. Vous avez surtout rencontré le succès avec des comédies romantiques comme COCKTAIL ou des films d'action comme RACE ou TASHAN. Pourtant, ces dernières années, vous semblez enclin à prendre des risques. KURBAAN en 2009 était un film sur le terrorisme assez dur, très différent de vos autres interprétations. Et maintenant, vous revenez avec un rôle, là encore très curieux, dans GO GOA GONE. Teint en blond et avec un fort accent Russe ! Pourquoi ces choix ? Vous ressentez le besoin d'explorer d'autres voies en tant que comédien ?

Saif Ali Khan : Non, pas vraiment. Je pense que cela dépend de ce que l'on aime, de notre personnalité. Certaines personnes aimeront prendre des risques ou saisir leur chance selon la manière dont vous voyez les choses. Certaines personnes resteront insatisfaites si elles se contentent de faire toujours la même chose. C'est mon cas. Je n'ai pas envie qu'on voit en moi un acteur de films d'action. Vous savez, il arrive que certaines choses se présentent d’elles-mêmes et je suis très content que GO GOA GONE fasse partie des opportunités qui se sont offertes à moi. Comme TASHAN, COCKTAIL ou AGENT VINOD, c'est quelque chose qu'il fallait que je fasse.

Cela vous a amusé de jouer ce Russe chasseur de Zombies ? Il évoque un peu le personnage interprété par Woody Harrelson dans BIENVENUE A ZOMBIELAND...

Oui, j'ai appris l’existence de ce personnage mais je n'ai pas vu ZOMBIELAND donc je ne pourrai pas en dire plus. Ce que je peux vous dire en revanche, c'est que pour moi, le personnage est davantage inspiré par celui du jeu vidéo Duke Nukem (ndlr : Héros misogyne et grande gueule connu pour ses répliques crues et décontractées). On retrouve je crois un peu de son look et de sa personnalité dans mon personnage...

Il me semble que vous n'avez pas joué dans beaucoup de film d'horreur. De mémoire, je ne me rappelle que d'une petite apparition, il y a une dizaine d'années de cela, dans DARNA MANA HAI, un film à sketchs assez mauvais. Vous vous en souvenez ou vous préférez oublier ?

(Rires) Oh oui ! Je m'en souviens parfaitement ! J'étais même très content de jouer dans ce film. C'était juste un petit segment du métrage (ndlr : L'un des sketchs, dédié au tabagisme) mais effectivement, cela fait partie de ma carrière, et pour moi c'était sympa. D'ailleurs ça me donne envie de le revoir !

Pour en revenir à GO GOA GONE, vous êtes également producteur. Vous vouliez vraiment vous investir dans ce film ?

Oui. C'était clairement important. C'est comme je le disais... Parfois vous avez envie de faire les choses bien et vous sentez que vous avez la possibilité d'offrir quelque chose de neuf à la production du moment. Du moins je l'espère et c'est pourquoi j'ai voulu m'investir en tant que producteur sur ce film.

Il y a peu de films d'horreur Bollywoodiens produits chaque année. Moins d'une douzaine en fait. Les producteurs indiens ont ils peur d'investir dans ce type de cinéma ?

Alors je ne sais pas. Chacun a sa vision du monde. Beaucoup vont préférer rester dans un cinéma assez "traditionnel" tout simplement parce qu'ils ne savent pas ce que le reste du monde attend ou aime voir. Ils sont focalisés sur leur pays alors forcément, ils sont tentés de faire et refaire toujours la même chose, ce qu'ils font le mieux. Et puis il y a d'autres personnes qui voyagent, élargissent leurs horizons et voient ce que le public apprécie ailleurs. Et cela donne GO GOA GONE qui, vous savez, n'est pas vraiment un film de Zombies. Pour moi, c'est avant tout une comédie. En fait, vous pourriez remplacer les Zombies par une armée ennemie ou des envahisseurs, des aliens hostiles venus d'une autre planète. Cela fonctionnerait pareil, cela serait aussi drôle puisque le sujet est finalement de savoir comment réagissent les personnages face à une situation extraordinaire.

GO GOA GONE a tout de même hérité d'une certification "A" pour sa violence et ses séquences gores. Est-ce un gros risque financier pour un film hindi ?

Non, ce n'est pas un gros risque. On va dire que c'est un film plus adulte et pour moi, c'est plutôt une bonne chose. Cela offre davantage de liberté, la possibilité de faire ce que l'on a envie de faire. C'est quelque chose d'assez difficile avec les films familiaux. Vous voyez en Angleterre nous avons hérité d'un "PG-16" mais c'est assez logique en fait, et je trouve cela plutôt cool. Sur l'affiche, on voit clairement le "A" et je dirai là encore que c'est plutôt une bonne chose...

Du coup, on en vient au budget... Combien a coûté le film ?

Oh c'est un tout petit budget, avec une équipe très réduite et un casting qui l'est tout autant. Vous savez, je n'ai même pas encore été payé !

Alors, vous devez lorgner avec attention les résultats du box-office ?

(Rires) Oui, bien sûr j'espère que cela va fonctionner mais l'important est vraiment que je voulais faire ce film...

En fait, je me demandais si GO GOA GONE n'était pas avant tout un film pensé pour le marché international. Il semble donc violent, il se déroule à Goa qui est la capitale indienne du tourisme et met en scène des zombies qui sont assez populaires depuis quelques années...

Non, il n'a pas été fait dans cette optique. Alors après peut être qu'il sera apprécié également à l'international. Quelques amis à moi vivent en Angleterre et ont trouvé la bande-annonce sympa. Mais je pense sincèrement que c'est un film qui a été fait pour le marché indien. Il a été fait dans un esprit indien. Bien sûr il n'y a pas de raison pour que d'autres personnes ne le trouvent pas drôle à l'international, mais on a tout de suite besoin d'une traduction et de sous-titres qui soient le plus proches possible. Si je regarde un film français avec un sous-titrage anglais, je peux l'apprécier mais je crois que l'émotion n'est pas la même. Enfin je ne sais pas si c'est comparable parce qu'en réalité, des sous-titres anglais sur un film européen, ça passe très bien. Mais sur un film hindi, au-delà du langage, je crois qu'il y a des choses qui ne franchissent pas forcément la barrière de la traduction... Reste qu'on verra. Je suis sûr qu'en effet, ce film peut-être apprécié au-delà de l'Inde. Après tout, c'est une bonne comédie et ce n'est rien d'autre que l'histoire de deux imbéciles et de ce qui leur arrive. Et ça Hollywood en a fait plein comme HAROLD ET KUMAR ou LES AVENTURES DE BILL ET TED...

Très peu de films indiens sortent en France, que ce soit en DVD ou au cinéma. Êtes-vous satisfaits ou surpris de savoir que GO GOA GONE sera de ceux là ?

Bien sûr, je suis surpris et très content qu'il puisse être visible en France. En fait, je suis intéressé par les retours que je vais avoir. J'ai été ravi de faire le film et j'espère que les gens vont voir que j'ai voulu faire quelque chose de très différent.

Pour finir, vous avez quelque chose à révéler à votre public français ?

Alors oui ! En fait j'essaie actuellement de mettre sur les rails un projet adapté d'une bande dessinée française ! Donc on est en train de voir pour faire notre version de Largo Winch ! Je suis vraiment très enthousiaste à cette idée. Nous avons déjà de bons contacts à ce sujet et on peut raisonnablement penser qu'on entrera en phase de production l'année prochaine. J'espère que vous pourrez découvrir ça en DVD en France, je trouve l'idée très excitante !

 Dossier réalisé par Xavier Desbarats.

 Remerciements à Saif Ali Khan, Agilane Pajaniradja & Aanna Films.

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com