The Silent Flute
Posté le 2009-04-20 19:11:52

Installé en Californie dans les années soixante, Bruce Lee se fait connaître en donnant des cours d’arts martiaux à quelques célébrités, et parvient à décrocher des petits rôles dans la série télé Le Frelon Vert ou La Valse des Truands. "Malgré les nombreux amis qu’il comptait à Hollywood", se souvient son élève et ami Roman Polanski, "Bruce n’était pas encore parvenu à considérer ses ambitions cinématographiques. Les studios ne voyaient en lui que le meilleur moniteur et conseiller en arts martiaux de la ville."

En octobre 1969, Bruce Lee prend les choses en main et annonce un projet d’importance. "Il y eut une époque pour immortaliser le héros de western, puis l’escrimeur. Le tour de l’art martial viendra bientôt si je réussis à faire avec James Coburn un nouveau film dans lequel nous partagerons la vedette, The Silent Flute (La Flûte Silencieuse)." L’histoire est celle de Cord (Coburn), un guerrier qui participe à un tournoi d’arts martiaux, dont le vainqueur affrontera Zetan, être mystérieux détenteur du "Livre de la Connaissance". Bruce Lee doit interpréter cinq rôles : le Roi Singe, la Mort, l’aveugle, Chang-sha et Zetan. "Il y aura plein d’artistes martiaux du monde entier. Nous tournerons au Japon."

Le projet intéresse la Warner et Lee en propose la réalisation à Roman Polanski dans son chalet de Gstaad. The Silent Flute est sur la bonne voie. Le "Petit Dragon" espère monter une société de production avec James Coburn et le scénariste Stirling Silliphant (Dans la chaleur de la nuit). Les trois futurs associés partent en 1970 faire des repérages en Inde (à Madras, Goa et Bombay) mais ne trouvent pas ce qu’ils cherchent. L’entreprise devient incertaine et Lee commence à s’inquiéter, car il pense jouer son avenir cinématographique sur ce projet. À l’hôtel Taj Mahal de Bombay, il s’accroche avec Coburn, qui possède une suite quand lui n’a qu’une chambrette. Blessé dans son orgueil, Bruce Lee fait le pari qu’il deviendra une star beaucoup plus importante que lui.

Après l’abandon de The Silent Flute, Bruce Lee reste quelque temps à Los Angeles avant de repartir pour Hong Kong en 1971 tourner Big Boss, qui fait de lui une star. Il revient à Hollywood en 1973 pour Opération Dragon et meurt la même année. En 1978, Stirling Silliphant reprend le scénario de The Silent Flute, qui est réalisé par Richard Moore sous le titre Circle of Iron (Le Cercle de Fer), avec David Carradine et Christopher Lee.

Philippe Lombard

[Sources : "Roman par Polanski" de Roman Polanski (Robert Laffont, 1984), "Paroles de Dragon" de John Little (Guy Trédaniel, 1997), "Bruce Lee" de Simon B. Kenny (Pocket Essential, 2001)]

Commentaires
Réagissez dans le Forum à propos de cet article ou donnez nous votre avis ?
Cliquez ici

FaceBook


Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de Philippe Lombard

Powered by http://www.devildead.com