Le tout premier jour de tournage de Lino Ventura
Posté le 2008-11-06 16:55:19

En septembre 1953, Lino Ventura, manager de catch, est contacté par le cinéaste Jacques Becker, qui cherche une ‘gueule’ pour interpréter un second couteau dans «Touchez pas au grisbi» avec Jean Gabin. Après un premier refus, il accepte de passer une audition, puis demande un prix exorbitant dans l’espoir d’être écarté du casting. Le cachet d’un million de francs est pourtant accepté et, de mauvaise grâce, Lino se rend aux studios de Boulogne-Billancourt.

«Je suis arrivé sur le plateau avec une espèce de préjugé que je n’arrive pas, encore aujourd’hui, à très bien analyser. J’étais un petit peu toutes griffes dehors, je ne sais pas pourquoi d’ailleurs… Aussitôt arrivé, j’ai demandé à voir M. Gabin immédiatement, alors que je ne le connaissais même pas. Et on m’a dit : «Vous le verrez tout à l’heure». J’ai répondu : «Non, non, je veux le voir tout de suite». Comme personne ne me répondait, j’ai demandé où était la loge de Gabin. On me disait qu’elle était quelque part par là mais personne ne voulait m’y emmener. Et puis, finalement, je suis tombé sur un type qui était sans doute plus inconscient que les autres. Il s’agissait de Jean Becker, le fils de Jacques, qui était stagiaire sur le film. Lui m’a amené jusqu’à la loge de Gabin. Là, j’ai frappé et je suis entré. Gabin était occupé dans la pièce à côté. Son habilleuse m’a fait entrer et Gabin a demandé :

- Qui est-ce ?
- C’est un monsieur qui veut vous voir : monsieur… Ventura.
Moi, je ne l’avais jamais vu. Lui avait vu les essais que j’avais faits. Il est arrivé vers moi, il m’a tendu la main et il m’a dit exactement cela :
- Ça va ?
- Oui, ça va…
- Alors, à tout à l’heure.

Il a compris tout de suite pourquoi je voulais le voir. Il n’a pas demandé pourquoi je voulais le voir. Et c’est pour cela que j’ai fait du cinéma. Sinon, je crois que je serais parti…».

Philippe Lombard

[Sources : «Regard Magazine» n°8 (avril 1994)]

Commentaires
Réagissez dans le Forum à propos de cet article ou donnez nous votre avis ?
Cliquez ici

FaceBook


Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de Philippe Lombard

Powered by http://www.devildead.com