Bons Baisers de Chine ?
Posté le 2008-10-26 19:25:51

En 1995, alors que le tournage de GoldenEye vient de se terminer, les producteurs de James Bond font appel au romancier américain Donald Westlake (à l’origine des films Made in USA, Le Point de non-retour ou Le Jumeau) pour écrire le prochain film de la série…

«Je leur ai proposé l’idée d’un type qui projette d’affamer la population mondiale à l’aide d’un satellite, lequel détruirait toutes les récoltes terrestres. Les producteurs m’ont fait venir à Londres et je les ai rencontrés avec Pierce Brosnan. Ils étaient tous très gentils mais ils m’ont dit que l’idée n’était pas bonne et qu’elle coûtait trop cher. Ils voulaient sortir le film au printemps ou à l’été 97 et m’ont demandé de plancher sur un sujet autour de Hong Kong, qui doit être rétrocédée à la Chine en juillet 97. Je me suis donc renseigné sur cette ville. Une grande partie de Hong Kong est construite sur un terrain gagné sur la mer. Sous terre, il y a de grands tunnels qui transportent de l’eau salée servant aux systèmes d’air conditionné. Si on creuse un petit tunnel qui fait communiquer les grands entre eux, qu’on le remplit d’eau et qu’on y fait sauter une petite charge de dynamite, ça crée une énorme vague capable de détruire la ville entière. Sur cette idée, les producteurs me donnent leur accord, je travaille au scénario pendant le printemps 95 et je les revois en octobre 95. Ils en étaient à se demander si l’histoire des tunnels et du raz de marée était facile à comprendre. Ils m’ont alors demandé de retravailler sur une idée dont ils ne voulaient absolument pas entendre parler au début : une bombe atomique. J’ai dit non. On s’est séparé».

Finalement, Bruce Feirstein prendra en main le scénario qui s’intitulera Demain ne meurt jamais. Le film se déroulera bien en Asie, mais n’intègrera aucune bombe atomique…

Philippe Lombard

[Sources : «Première» n°238]

Commentaires
Réagissez dans le Forum à propos de cet article ou donnez nous votre avis ?
Cliquez ici

FaceBook


Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de Philippe Lombard

Powered by http://www.devildead.com