«Superman» de Tim Burton
Posté le 2008-09-22 05:39:07

En 1997, la Warner veut relancer la franchise Superman (le dernier film avec Christopher Reeve date de 1987) et propose l’idée à Tim Burton, qui avait réalisé pour elle «Batman» (1989) et «Batman : le Défi» (1992). Le cinéaste est tout d’abord hésitant, puis se laisse convaincre lorsqu’il apprend que Nicolas Cage doit incarner le personnage.

«J’ai donc rencontré Nic Cage, et nous sommes convenus qu’on se concentrerait 1/ sur l’idée que Superman est un marginal et 2/ sur les sensations qu’on éprouve à être Superman. Mon problème avec Superman est simple : comme personnage de comics il est parfait, mais comme personnage de cinéma, on ne s’interroge jamais sur le fait que ce type se trimballe en costume bleu avec une ceinture jaune curieuse et tutti quanti. C’est le personnage de comics le plus unidimensionnel que je connaisse. On ne sait jamais qui est Superman, alors que Batman est un type névrosé et que ça se voit. Avec Nic, on s’est dit qu’on devait analyser l’essence de Superman par conséquent, à savoir son sentiment d’appartenance à une autre planète, son impossibilité à révéler d’où il vient, et l’obligation qu’il a de cacher sa différence. Tous les comics gravitent autour de la même idée : la dualité – ce qu’on montre et ce qu’on cache, autrement dit».

Grand fan de comics, le réalisateur-scénariste Kevin Smith est engagé pour écrire le scénario, intitulé «Superman Lives». Ironie de l’histoire, il s’inspire du cycle «The Death of Superman» (1992-1993), qui avait vu le justicier volant mourir après un combat avec Doomsday. L’affaire avait fait à l’époque grand bruit et six millions d’exemplaires du «Superman» # 75 s’étaient vendus sur le sol américain. Smith compresse les événements de cette période et fait intervenir comme méchants The Eradicator, Lex Luthor et Brainiac.

Kevin Spacey est prévu pour le rôle de Luthor et l’on évoque les noms de Jack Nicholson (qui avait joué le Joker dans le premier «Batman» de Tim Burton), Patrick Stewart, Chris Rock, Linda Fiorentino et même Michael Keaton à nouveau dans le rôle de Batman. Mais aucun de ces noms n’a été annoncé officiellement.

Après un an de pré-production, Tim Burton décide de se retirer. «Depuis le début, Warner Bros traînait la patte. Chaque fois qu’une date de tournage était fixée, peu de temps après, elle était repoussée. Pendant des mois, on a eu des réunions concernant le script. Lorsqu’on emprunte ce chemin-là, généralement le scénario ne s’améliore pas : il devient un produit de comités». De plus, il devient évident que les vues de la Warner, du producteur Jon Peters et de Tim Burton divergent. D’autres noms de réalisateurs seront cités pour lui succéder, comme Martin Campbell, Robert Rodriguez ou John Woo, avant que Nicolas Cage ne se retire du projet à son tour.

Philippe Lombard

[Sources : «DC Comics» de Les Daniels (Virgin, 1995), «Tim Burton par Tim Burton» de Mark Salisbury (Le Cinéphage, 1999)]

Commentaires
Réagissez dans le Forum à propos de cet article ou donnez nous votre avis ?
Cliquez ici

FaceBook


Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de Philippe Lombard

Powered by http://www.devildead.com