Klaus Kinski, bête noire des cascadeurs
Posté le 2010-09-12 13:03:31

Sur le tournage de La Chanson de Roland de Frank Cassenti (1978), dans le Massif central, le cascadeur Yvan Chiffre collabore pour la première fois avec l’imprévisible Klaus Kinski. Lors d’une scène à cheval, ce dernier doit donner un coup d’épée sur le casque d’un adversaire.

"Kinski ne veut rien comprendre, raconte Chiffre. Il préfère provoquer des actions vraies - c'est-à-dire frapper sans ménagement. Il arrive donc à toute vitesse sur le cascadeur, le heurte violemment, et le cheval s’écroule sur son cavalier. J’accours aussitôt.

-Ça va ?
-Oui, ça va. On peut la refaire ; mais qu’il ne recommence pas !

… Mais Kinski recommence. Le cascadeur, qui se blesse légèrement à la hanche, est hors de lui.

-Il l’a vraiment fait exprès. Je te dis qu’il l’a fait exprès !
-OK, j’ai vu. Maintenant, s’il revient à la charge une troisième fois, c’est toi qui frappes.

On refait une troisième prise, Kinski arrive de nouveau avec son cheval, se place de la même façon que les autres fois, heurte encore le cavalier. Mais cette fois-ci, les choses se passent tout autrement : le cascadeur frappe un grand coup sur le casque de Klaus Kinski, qui s’ouvre en deux. Kinski freine brusquement son cheval et me crie :

-Mais qu’est-ce qui se passe ? C’était pas réglé comme ça !
-Mais si, c’est très bien. Ça fait plus réaliste ! Mais fais attention, Klaus ! Je t’avais prévenu ! Dans le feu de l’action, les cascadeurs peuvent avoir de drôles de réactions.

Par la suite, il a fait très attention."

Philippe Lombard

[Sources : "À l’ombre des stars" de Yvan Chiffre (Denoël, 1992)]

Commentaires
Réagissez dans le Forum à propos de cet article ou donnez nous votre avis ?
Cliquez ici

FaceBook


Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de Philippe Lombard

Powered by http://www.devildead.com