Aussi nazi qu'Hitler était peintre: Top indus à Laibach

Modérateurs : savoy1, Karen, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Aussi nazi qu'Hitler était peintre: Top indus à Laibach

Message par eric draven » lun. janv. 05, 2009 9:23 pm

Pour bien débuter 09 et donner le ton de ce qu'elle devrait être, subtil mélange musical de scandales au gout de souffre et de bel ephèbes androgynes au goût provocateur matiné d'un voile de malsain et de subversion, ce nouveau et premier Top 09 ouvre une petite série de topic consacrée aux 80s et ce qu'elles nous apportèrent en haut le coeur et autres heresies.

Premier groupe d'indus slovène, ils marquèrent le début des années 80 par leur aura méphytique, longtemps considéré comme groupe pronant le fascisme et faisant l'apologie de certains systemes totalitaires.
Si le groupe s'en défend, le malaise reste constant pour beaucoup mais ils restent une des valeurs sures de la musique industrielle de cette époque.. comme aujourd'hui encore.

Penchons nous donc sur ces vilains trublions tout en uniformes habillés puisque voici un nouveau Top consacré à.. LAIBACH! :-D

C'est en 1978 en Yougoslavie que Dejan Knez forme son 1er groupe Salte moral qui est en fait la 1ere version de Laibach qui prendra ce nom en 1980, nom inspiré d'une ville envahie par les nazis durant la guerre.
C'est cette année que le groupe commence réellement à exister et à tourner. Très vite leurs concerts sont interdits par les autorités, Laibach utilisant une foule de symboles militaires douteux. Cela leur vaudra de voir leurs concerts bannis pendant plus d'un an.

C'est en 1981 que Laibach peut remonter sur scéne et qu'on trouve trace de leurs 1er shows notamment à Zagreb. C'est également à cette épqoue qu'on trouve les 1eres cassettes du groupe vendues durant leurs representations comme notamment Laibach/ Last few days.
C'est toujours en 1981 que le chanteur Milan Fras se joint à eux, devenant un des membres le plus populaires du groupe de par ses grognements sourds et ses mimiques macabres.
Malheureusement, une de leurs apparitions TV dans leur ville natale va leur valoir d'être bannis durant 7 ans, le nom Laibach lui aussi censuré, le groupe étant apparu le crane rasé en habit et attirail militaire.

Sort leur 1er EP PANORAMA / DIE LIEBE'S RELEASE. Les affiches des concerts sont saisies et les representations annulées.
Dans la foulée, le groupe crée le NSK (Neue Slowenische Kunst), sorte de collectif d'artistes de l'Est avec qui ils ne ceseront plus de collaborer, et sort son 1er vrai album LAIBACH. Le son Laibach est reconnaissable entre mille, leur musique étant composée de marches militaires, de sons distordus parfois sous des envolées Wagnerienne et fond d'indus.

Image

La polemique ne cesse pas. Laibach se taille la réputation d'étre un groupe nazi pronant la suprematie de l'Allemagne et faisant l'apologie du totalitarisme, aidé par leur look de militaires agressifs et leur shows tendacieux dans l'usage de symboles subversifs.
A ces attaques, le groupe qui n'a jamais voulu etre pris en tant qu'individus ( d'ou souvent un refus de donner les noms des membres) répond: On est aussi nazi qu'Hitler était peintre"... ce qui ne les aide guère puisque Hitler avait été dans sa jeunesse .. peintre!!
:lol:
Le groupe joue alors beaucoup sur cette controverse alors qu'en fait à travers leurs mises en scene, ils se moquent ouvertement mais à leur façon de ce dont on les accuse.. usant discretement par exemple de drapeaux israeliens lors de certains concerts.
Mais la polemique est sans fin. Reincarnation d'un nationalisme moderne, appartenance a tous les fronts d'extreme droite et d'extreme gauche, Laibach demeure le mouton noir de la scéne indus.

Pourtant, Laibach n'est qu'un enorme concept, concept qu'ils font vivre à travers leurs albums tout aussi conceptuels. Leur inspiration et leur essence même s'inspirent de l'histoire de la Yougoslavie et de l'Europe en général, mélant subversion, ideologie mais aussi poésie.

Le groupe sort quelques live puis NOVA AKROPOLA en 85 avant leur 1er gros carton, l'album phare OPUS DEI qui reste leur référence, quintessence de l'indus, où ils s' amusent intelligemment à reprendre des hymnes de groupes tels que Queen ou Yes en les ridiculisant et en les montant en marches miliatires.
Avec le titre How West was won, ils deviennent un mythe à L'Ouest mais ne fait qu'empirer les choses quant à leurs détracteurs!
La même année sort le coffret KRST POD TRIGLAVOM, album où le groupe renoue avec ses racines poetico-litteraires mais aussi historiques sur fond de sons experimantaux.

Image

En 1987, ils reprennent le morceau festif LIFE IS LIFE et cela leur donne leur plus gros hit. Ils sont invités aux John Peel Sessions et leurs videos font les beaux jours de MTV.

Déboulent SOVENSKA AKROPOLA puis le groupe s'amuse à s'attaquer en 88 et 90 aux Beatles et aux Stones avec les 2 albums LET IT BE et SYMPATHY FOR THE DEVIL. Ils y reprennent l'integralité des 2 albums à leur propre sauce sous fond d'envolée Wagnerienne.

Image

Aprés une tournée, ils reprennent cette fois MACBETH. Pour celebrer la chute du mur de Berlin, ils sortent le tres techno single Oktober/ Geburt Eine Nation.

En 1992, l'abum KAPITAL au son techno assez basique prend comme source la montée du capitalisme en Europe juste avant un retour aux sources agressives avec NATO tandis que la Yougoslavie tombe.

En 1996 ils reprennent cette fois à leur sauce le très religieux JESUS CHRIST SUPERSTAR avant WAT en 2003, retour à la techno mais aussi à une pop plus accessible.

Image

Une compil' de tous leurs singles et hits déboule en 2004 avant VOLK, album où ils reprennent divers hymnes nationaux dont celui de l'Allemagne, l'Italie, les USA et même O heresie Le vatican!

On notera que Laibach apparaît en 2002 sur la BO de Spiderman avec le titre Panorama.

Pour donner le mot de la fin, voilà ce qu'un célèbre psychanalyste slovene et un philosophe US pensent de Laibach, incontournable reference aujourd'hui de l'univers indus et veritable labyrinthe provocateur dont on connait mal la frontière:
« Fondamentalement, le travail des groupes liés au NSK représente une réponse artistique et culturelle face à la violence idéologique imposée par notre culture et sa théorie.

Nos joyeux drilles dans toute leur splendeur:

Image Image

Image

Image Image

Image Image
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

CHIEN_FOU
Messages : 534
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:42 pm
Localisation : Au nord, encore plus au nord...

Re: Aussi nazi qu'Hitler était peintre: Top indus à Laibach

Message par CHIEN_FOU » mar. janv. 06, 2009 10:09 am

LONGUE VIE AUX HOMMES DE GOUT !!!

Laibach se détache de loin de tout ce qui a été fait dans les 80s dans le domaine de l'industriel (notez bien que je me limite aux 80s). Quant au style porté par Laibach, que l'on a voulu pro-nazi, je pense que c'est un genre esthétique tourné vers la mise en scène d'un monde totalitaire s'accordant bien au style martial de la musique du grope. J'en prends pour exemple l'iconographie qu'ils ont développé dans les années 80 notamment dans leur pièce maîtresse Rekapitulacija, avec les références au réalisme socialiste est-allemand. Ils sont apparu sur scène alternativement en VoPo (Volks Polizei d'Allemagne de l'Est), en militaire yougoslave et en uniforme nazifiant, réalisant peut-être un lien entre toutes ces calamités passées et futures (n'oublions pas que les prémisses de la guerre civile yougoslave étaient déjà préexistants).

J'ai lâché après leur naufrage des années 90.
De Mortderiribus non est rigolandum.

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Re: Aussi nazi qu'Hitler était peintre: Top indus à Laibach

Message par eric draven » mar. janv. 06, 2009 9:54 pm

N'y aurait il que 2 hommes de gout ici?? :roll: :mrgreen:
Attendons que les fans et anti fans de Laibach se manifestent...

Pour ma part, je connais surtout l'album Opus dei pour la periode 80s et quelques uns des morceaux 90s.. pas evident de trouver des oeuvres du groupe... Quant à la polemique sur le groupe, je crois que tu as assez bien résumé ma pensée..
Laibach n'est qu'un gros concept qui trouve ses sources dans l'Histoire de la Yougoslavie et de l'europe dont ils utilisent la poésie, la litterature, les evenements.. avec certes force et subversion... subversion base de bien des choses.

Pour donner un apercu de Laibach: A ne pas mettre entre toutes les oreilles!! :mrgreen:

TANZ MIT



GEBURT EINE NATION



DRZAVA



GOD IS GOD



LIFE IS LIFE



ROSSIYA



Et voila ce qu'ils font de La Marseillaise: VOLK-FRANCIA :lol: :lol:



WAT- DAS SPIEL IST AUS



KUNST

Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Avatar de l’utilisateur
Abalam
Messages : 313
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:19 am
Localisation : Home sweet home

Re: Aussi nazi qu'Hitler était peintre: Top indus à Laibach

Message par Abalam » mer. janv. 07, 2009 1:43 am

Est-ce que je peux dire que Rammstein les ont énormément pompé ? :arrow:

Sinon pas grand chose à rajouter, un groupe référence d'indus, des albums très varié et parfois inégaux (même si Tanz Mit çà poutre).
Laibach était le nom donné à Ljubljana, la capitale slovène, durant l'occupation mais le groupe en lui-même vient de Trbovlje, ville minière de 16000 hab. perdu dans les montagnes et tellement déprimante qu'elle a le plus haut taux de suicide en Slovénie.
Le groupe continue de faire régulièrement des concerts là-bas et commencent et finissent leur tournée dans cette ville (même si en vrai Trbovlje, c'est quand même bien moche comme ville)

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Re: Aussi nazi qu'Hitler était peintre: Top indus à Laibach

Message par eric draven » mer. janv. 07, 2009 10:18 pm

Abalam mon ami, j'étais sur que tu allais intervenir sur ce topic aux saveurs slovenes!! 8)

Et je ne pense pas que tu sois le seul à penser que Rammstein les ont pompé... :-D

Et reflexion faite, tu connais bien l'Est, voilà pourquoi on devine à te lire que tu es en terrain connu.. 8) .. en terrain miné diraient certains vu l'aura du groupe.. Rho! quel medisant je fais! :lol:
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Braindead
Messages : 35
Inscription : lun. juin 20, 2011 5:13 pm

Re: Aussi nazi qu'Hitler était peintre: Top indus à Laibach

Message par Braindead » mer. juin 22, 2011 6:24 am

Vus à l'élysée montmartre lors de leur dernier concert à paris!!

QUELLE CLAQUE dans la gueule!!! un concert énormissime!!

vous n'êtes po seuls vous voyez...!!
Image

Avatar de l’utilisateur
Theo Stoer
Messages : 33
Inscription : sam. avr. 13, 2013 3:03 am
Contact :

Re: Aussi nazi qu'Hitler était peintre: Top indus à Laibach

Message par Theo Stoer » lun. avr. 29, 2013 7:14 pm

Une interview "non dit" du groupe réalisée en 2012 après leur concert à La Machine du Moulin Rouge, l'ironie atteint son paroxysme.

CA SE PASSE ICI: http://fluoglacial.com/laibach-nous-pre ... que-parler

Image

Répondre