Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Modérateurs : savoy1, Karen, DeVilDead Team

Avatar de l’utilisateur
niko13
Messages : 4288
Inscription : ven. avr. 30, 2004 10:10 am
Localisation : Laboratory Of The Utility Muffin Research Kitchen

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par niko13 » mer. juin 18, 2008 11:39 am

ZombiGirl a écrit :La meilleure reprise reste à ce jour Roadhouse Blues de Ministry, reconnaissable uniquement aux paroles mais bon sang, ça envoie ! )8
Fish avait l'habitude de la reprendre en fin de concert a une epoque.
Et il y a aussi la version pour le moins "bizarroide" de "Light my fire" par Massive Attack et Horace Andy (sur l'excellentissime album "Protection")
What the fuck did I do ?

Avatar de l’utilisateur
mercredi
DeVilDead Team
Messages : 1107
Inscription : mer. déc. 06, 2006 2:55 pm

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par mercredi » mer. juin 18, 2008 11:46 am

ZombiGirl a écrit :"Poète pour pisseuses..." Jim Morrison ? :shock: :cry: :cry: Cet homme était sublime :oops:
Il ne s'agissait pas de te heurter, miss :oops: :wink:
Je ne conteste ni l'intégrité ni même l'inspiration du monsieur. Ce dernier affiche pourtant quelques lacunes en matière de prosodie (au sens large du terme). Les textes abordent des thèmes intéressants, voire "forts", mais ne sont tout simplement pas assez travaillés, selon moi.

Avatar de l’utilisateur
arioch
Site Admin
Messages : 12173
Inscription : ven. avr. 30, 2004 2:17 am

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par arioch » mer. juin 18, 2008 11:57 am

mercredi a écrit :Les textes abordent des thèmes intéressants, voire "forts", mais ne sont tout simplement pas assez travaillés, selon moi.
Yep, c'est assez typique du syndrome du chalet suisse et du Taj Mahal. :arrow:
"Fuck The World", Rambo

Avatar de l’utilisateur
rusty james
Messages : 6548
Inscription : ven. avr. 30, 2004 7:41 am

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par rusty james » mer. juin 18, 2008 12:37 pm

Image

Avatar de l’utilisateur
ZombiGirl
DeVilDead Team
Messages : 1922
Inscription : jeu. juin 24, 2004 5:34 pm
Localisation : Last House on Dead End Street.

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par ZombiGirl » mer. juin 18, 2008 1:37 pm

mercredi a écrit :
ZombiGirl a écrit :"Poète pour pisseuses..." Jim Morrison ? :shock: :cry: :cry: Cet homme était sublime :oops:
Il ne s'agissait pas de te heurter, miss :oops: :wink:
Je ne conteste ni l'intégrité ni même l'inspiration du monsieur. Ce dernier affiche pourtant quelques lacunes en matière de prosodie (au sens large du terme). Les textes abordent des thèmes intéressants, voire "forts", mais ne sont tout simplement pas assez travaillés, selon moi.
J'ai mis plusieurs secondes avant de comprendre :D Non non, je ne me prends pas pour une pisseuse - le terme est très drôle mais je trouve qu'il est un peu fort pour décrire Morrison ;) Je comprends le fond de votre pensée, ceci dit. Les textes sont parfois assez brouillons voire tout simplement étranges (sans aucun sens ?)... Mais je préfère plein de p'tits chalets suisses qu'un seul Taj Mahal ;)

Avatar de l’utilisateur
masterbator
Messages : 968
Inscription : ven. avr. 30, 2004 4:16 pm

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par masterbator » mer. juin 18, 2008 6:00 pm

mercredi a écrit : Je tombe d'accord avec toi sur ce point. Néanmoins, pour les non mélomanes dont j'estime faire partie, la chose s'avère très compliquée tant cette période est riche.
Je ne suis pas non plus mélomane, ni spécialiste de quoi que ce soit :-D , il ne s'agit pas de tout connaitre, juste de découvrir des groupes/albums échappant aux shémas habituels d'écriture, de production.
Avec Internet en fait le seul problème est de pouvoir y accorder un peu de temps. Vu le nombre de blogs de passionnés qui proposent en téléchargement leur collection de raretées et curiosités improbables, il suffit d'entrer par une porte et se laisser aller.
La liste du groupe Nurse with Wound, un bon point de départ pour se lancer dans le n'importequoi (je n'aime pas trop me fier aux goûts des autres mais c'est une mine d'or de groupes/formations/musiciens à (re)découvrir d'urgence) :
http://tgk.konshak.org/nww/tgksnwwlist.html

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par eric draven » mer. juin 18, 2008 8:39 pm

arioch a écrit :Yep, c'est assez typique du syndrome du chalet suisse et du Taj Mahal. :arrow:
:roll: :roll: Etrange comme ces temps tu sembles faire une fixation sur Les chalets suisses et le taj mahal... :lol: :lol:
Allonge toi sur ce divan et parle nous de ton enfance!! :lol: :wink:


Pour les petits groupes justement.. Masterbator nous parlait plus haut des Iron butterfly.. j'aime beaucoup.. j'ai l'album In a gadda da vida et sa fabuleuse pochette.. et dans le même style je ne pourrais que conseiller The electric prunes également.

Ah au fait pour ma Zombigirl d'amour: In a gadda da vida.. tu te rapelles notre conversation sur la traduction.. et les moqueries d'Arioch en sus :roll: .. J'ai trouvé le sens de l'expression: In a gadda da vida est la facon dont on prononcait sous acides In the garden of Eden.. devenu tréx a la mode en 67-68 et par extension dans le langage populaire et trivial, ce jardin d'eden est devenu un "bordel local"!! :-D

Image Image

Une kyrielle de groupes de cette époque bénie et bien dur est de tous les repertorier.. ou pour les connaitre certains n'ayant été que la formation de 1 ou 2 titres..

Je ne saurais que conseiller alors la quadruple compil' THE PSYCHEDELIC YEARS REVISITED 66-69 pour les amateurs.. 2 coffrets qui regroupent bien 200 titres et une petite centaine de groupes parfois totalement ephemeres.. avec un livret qui les présente.. Une compil' un peu dur à trouver aujourd'hui mais parfois dispo sur Amazon ou trouvable chez Gibert rayon psyché avec un peu de chance.. Un must!!

Image
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Avatar de l’utilisateur
masterbator
Messages : 968
Inscription : ven. avr. 30, 2004 4:16 pm

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par masterbator » jeu. juin 19, 2008 4:34 pm

eric draven a écrit : Pour les petits groupes justement.. Masterbator nous parlait plus haut des Iron butterfly.. j'aime beaucoup.. j'ai l'album In a gadda da vida et sa fabuleuse pochette..
Je ne suis pas sûr que "petit groupe" soit adapté à Iron Butterfly (leurs albums ont tous été de gros succès, ils en ont vendu des millions) mais tu es un homme de goût :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
eric draven
Messages : 6509
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:23 pm
Localisation : Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par eric draven » jeu. juin 19, 2008 8:38 pm

masterbator a écrit :Je ne suis pas sûr que "petit groupe" soit adapté à Iron Butterfly (leurs albums ont tous été de gros succès, ils en ont vendu des millions) mais tu es un homme de goût :mrgreen:

Par petit, je m'entend, je ne parlais pas de leur succés mais par petit je voulais juste dire que nos papillons d'acier n'étaient certainement pas aussi connus que les doors ou d'autres groupes de leur trempe.. mais j'invite tous ceux qui aiment le psychedelisme à les découvrir au cas ou..

Pour un avant gout: IN A GADDA DA VIDA:

Ca jerke!! c'est excellent!!!! 8) 8) 8) merveilleuses et irremplacables 70s!

Le morceau est suivi de PLAYBOY AFTER DARK également repris par Deep purple mark 1



Pour l'anecdote, le morceau a été repris en 1980 par Boney M dans une version plus electro disco.. :-D
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf

Avatar de l’utilisateur
ZombiGirl
DeVilDead Team
Messages : 1922
Inscription : jeu. juin 24, 2004 5:34 pm
Localisation : Last House on Dead End Street.

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par ZombiGirl » ven. juin 20, 2008 11:13 am

Aaah, c'est ça, IN A GADDA DA VIDA ! Je connais très bien, j'adore ! Et la compil dont tu parles plus haut me plaît déjà :D

Ce morceau a également été repris par Fudge Tunnel, un trio qui avait fait la première partie de Sepultura au Zénith en 1991, je crois, et ils s'étaient fait méchamment jeter par un public sympathique qui leur balançait des cannettes remplies d'urine :? J'adorais ce groupe - ça me revient à l'instant :D

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Messages : 6429
Inscription : mar. mai 11, 2004 2:04 pm

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par Prodigy » ven. juin 20, 2008 3:37 pm

masterbator a écrit :Bon apres, je conseillerais plutot de lacher un peu toutes ces grosses machines consensuelles (Doors, Who, Pink Floyd etc) et de s'enfoncer dans les méandres d'une époque ou les exces de créativité étaient de mise (oui, pas seulement de créativité, mais ça va de pair).
Je suis tout à fait d'accord. Mais il est aussi possible de faire les deux, et le talents des uns n'enlève rien à celui des autres...

Avatar de l’utilisateur
masterbator
Messages : 968
Inscription : ven. avr. 30, 2004 4:16 pm

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par masterbator » ven. juin 20, 2008 7:13 pm

Prodigy a écrit : Je suis tout à fait d'accord. Mais il est aussi possible de faire les deux, et le talents des uns n'enlève rien à celui des autres...
Of course, je ne me prive pas d'écouter un petit Avril Lavigne entre deux bizzareries hallucinées :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Messages : 6429
Inscription : mar. mai 11, 2004 2:04 pm

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par Prodigy » lun. juin 23, 2008 10:44 am

Oui mais toi tu es un grand malade :D :D

Avatar de l’utilisateur
dog
Messages : 242
Inscription : sam. avr. 02, 2005 7:08 am
Localisation : ici, là, et parfois même là-bas

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par dog » sam. juil. 12, 2008 8:58 pm

J'ai commencé ce truc vers 16 ans, et j'avoue que commencer par Strange Days n'a pas été forcément très simple. Mais peu à peu avec des morceaux plus "facile" comme The End ou Riders on the Storm je suis rentré dedans et j'adore toujours autant, que ça soit L.A Women ou Roadhouse Blues ou Spanish Caravan qui fait énormément pensé au concerto d'Ajanjuez, je ne m'en lasse pas. Aucune comparaison avec les Beatles que j'ai toujours trouvé un peu trop gentillet (et je ne parle pas des Beach Boy) ou des morceaux plus incomplet mais plus affirmé sortit du répertoire des Stones (sympathy for the devil par exemple). Cela étant pour en revenir à l'écriture de Morrison, traduis en français ses poésies ne valent à mon sens pas tripettes, même si le texte de The End est phénoménale tant par sa violence que par le long délire qu'il propose. De toute façon de cette période mes préférences vont vers des groupes aussi connu que le Velvet ou plus anecdotique comme Canned Heat (le fameux On the Road Again) qui traduisent à mon sens bien mieux deux extrême musicaux de l'époque, l'un sombre qui annonce la période punk et l'autre plus californien qui définit la génération du flower power. Une période musicale de toute façon sans commune mesure (l'interminable In the garden of eden d'Iron Butterfly, qui oserait de nos jours faire 16 minutes d'orgues ou des morceaux comme Stairway to Heaven de Led Zepp dont l'identité musicale est si forte que les premières notes le rendent immédiatement reconnaissable) qui pour moi a grandement défini mes goûts musicaux.
Se faire traiter de con par des imbéciles est un plaisir de gourmet.

"Les anglais sont timides, charmants et monotones. Un peu comme du veau de choix dans une assiette à fleurs."
Alexandre Vialatte

Avatar de l’utilisateur
fiend41
Messages : 1510
Inscription : sam. mai 01, 2010 7:07 pm

Re: Itinéraire d'un poète maudit: Top aux Doors!

Message par fiend41 » dim. mai 29, 2011 8:16 pm

le biopic "When you're strange" narré par Johnny Depp, fait un résumé posé et qui sonne plutôt bien sur tous les aléas de la vie du groupe, les conflits latents, l'usage immodéré d'alcool et autres bizarreries, et surtout de son "poète" phare avec moult anecdotes. intéressant raccourci sur les styles de chaque membre (flamenco, pas de bassiste, ...) qui ont empreint leur musique.

la fin est même plutôt pessimiste, sur fond de "the end", y passent en revue les pages journal et photos d'événements tragiques aux usa à ces époques troubles de contestation et de retour au puritanisme

Répondre