C'est beau la vie quand on y pense - Gérard Jugnot (2017)

Modérateurs : savoy1, Karen, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Machet
Messages : 2596
Inscription : ven. févr. 24, 2006 6:34 am
Localisation : Annecy

C'est beau la vie quand on y pense - Gérard Jugnot (2017)

Message par Machet » mer. sept. 06, 2017 8:48 pm

8 ans se sont écoulés depuis "Rose et noir"...

Avec "C'est beau la vie...", on retrouve le Jugnot de "Pinot simple flic" : l'histoire d'un gars seul qui s'attache à un jeune paumé. On pense aussi à "Meilleur espoir féminin" pour la dichotomie ancien-jeune et père-rejeton. Le scénario est balisé mais ça marche, on s'attache à ce duo qui va finir par s'apprécier et se reconstruire au fur et à mesure de l'intrigue. Il y a cette tendresse chère aux films de Jugnot, que j'apprécie personnellement.

Mais je trouve aussi que "C'est beau..." s'embête avec une sous-intrigue (celle du méchant concessionnaire) qui nuit plutôt à l'ensemble, lui donnant une couleur téléfilm. Cet aspect téléfilm est annoncé par le titre lui-même (et ses gros sabots) et par petites touches, comme ce gag balourd avec Arthur Jugnot.

Cela dit, c'est plutôt bien mis en scène (Jugnot a de l'expérience et sait placer sa caméra), mais le jeu me semble un peu mécanique et l'ensemble manque parfois de fluidité, comme si on assistait à la répétition des prises.

Force est de constater qu'il ne s'agit pas de son meilleur film. Le tout est cousu de fil blanc, mais ça reste tout de même une jolie histoire, tendre, sympathique et bien racontée.

Image
Il y a un p'tit détail qui me chiffonne

Répondre