TOP à : Michael Mann

Modérateurs : savoy1, Karen, DeVilDead Team

Avatar de l’utilisateur
dario carpenter
Messages : 5130
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : 75002 PARIS & EVREUX 27000!
Contact :

Re: TOP à : Michael Mann

Message par dario carpenter » lun. oct. 05, 2009 6:38 pm

Le réalisateur envisagerait un biopic sur Capa:

http://www.commeaucinema.com/tournage/m ... apa,168386

Avatar de l’utilisateur
DPG
Messages : 4612
Inscription : ven. avr. 30, 2004 1:03 pm
Localisation : Higher, toujours ailleurs

Re: TOP à : Michael Mann

Message par DPG » ven. nov. 27, 2009 2:14 pm

Le DVD de "LA Takedown" est dispo ds certains magasins ! J'ai choppé le mien dès hier au Virgin Grands Boulevards par ex. Prix sympa de 9.90€ à noter :wink:
"J'ai essayé de me suicider en sautant du haut de mon égo. J'ai pas encore atteri... "

Avatar de l’utilisateur
dario carpenter
Messages : 5130
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : 75002 PARIS & EVREUX 27000!
Contact :

Re: TOP à : Michael Mann

Message par dario carpenter » dim. mars 14, 2010 12:52 pm

Luck: Dustin Hoffman chez Michael Mann

Qui peut rivaliser avec HBO ? Après avoir embarqué Scorsese sur Boardwalk Empire, la chaîne payante américaine ajoute Michael Mann à sa prestigieuse liste des trophées. Le célèbre réalisateur de Heat et Public Enemies se retrouve en effet à la production et à la réalisation de l'épisode pilote de Luck, une série co-créée par ses soins en compagnie de David Milch (créateur de Deadwood) qui sera également en charge de l'écriture. Le projet est décrit comme une plongée dans l'univers des courses hippiques et des parieurs, un milieu singulier dont l'envers du décor est bien peu reluisant. Mais ce n'est pas tout puisque le site américain TVguide révèle que le rôle principal échoit à Dustin Hoffman, une nouvelle surprenante quand on sait que l'acteur multi oscarisé avait jusque-là tenu soigneusement ses distances avec le monde de la télévision. Les autres acteurs confirmés au casting sont Dennis Farina (Joe Fontana dans New York District) et John Ortiz. Le tournage de l'épisode pilote se déroulera au printemps à Los Angeles. Quel avenir pour Luck ? Bien entendu, la réalisation d'un épisode pilote ne signifie pas qu'une série complète verra le jour. Néanmoins, avec Michael Mann aux commandes et Dustin Hoffman devant la caméra, il n'y a objectivement aucune raison pour que le projet ne se concrétise pas à terme. Sans compter l'investissement financier que représente le tournage d'un tel épisode pilote, un problème déjà soulevé par Boardwalk Empire justement et plus récemment par Steven Spielberg et son éventuelle participation à Terra Nova...

Synopsis:

Tricheur né et joueur professionnel, Chester « Ace » Bernstein recouvre la liberté après quatre ans de prison. Loin d'avoir fait une croix sur son passé mouvementé, Ace et son ami Gus Economou (Dennis Farina) montent une nouvelle arnaque qui se déroulera cette fois-ci dans le milieu des courses hippiques. Pour mener à bien leur plan les deux compères embarquent Turo Escalante (John Ortiz), un entraîneur de jockeys efficace mais aux méthodes douteuses.

Avatar de l’utilisateur
dario carpenter
Messages : 5130
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : 75002 PARIS & EVREUX 27000!
Contact :

Re: TOP à : Michael Mann

Message par dario carpenter » jeu. juin 03, 2010 10:52 am

Le nouveau Mann,"Ferrari California":

http://www.youtube.com/watch?v=HF0aenQcSG8

Avatar de l’utilisateur
mallox
Messages : 923
Inscription : mer. avr. 25, 2007 9:47 pm
Localisation : chez moi
Contact :

Re: TOP à : Michael Mann

Message par mallox » jeu. juin 03, 2010 5:23 pm

Avec quelques années de retard, mais comme je vois passer le sujet...

1981 : Le Solitaire

est un chouette film noir, solide, à l'ancienne. Mann rend hommage et installe d'entrée une patte.

1983 : La Forteresse noire (The Keep)

Pas si mal. De bonnes idées même si l'on voit que cela reste bridé par la production.

1986 : Le Sixième Sens (Manhunter)

Mon Hannibal préféré.

1992 : Le Dernier des Mohicans (The Last of the Mohicans)

Du bon cinéma d'aventures. Manque un je ne sais quoi.

1995 : Heat

Insupportable Pacino, qui semble-t'il prenait de la coke dans certains plans qui auraient été enlevés. De Niro impérial. De belles séquences pour un film un peu plombé par moments. Trop long.

1999 : Révélations (The Insider)

Mouais. Pas inintéressant mais tellement consensuel. Cela aurait pu être concentré sur deux heures ! Regardable mais pas marquant.

2001 : Ali

Un biopic de plus. Et un ! Pas de vision personnelle. Mann perd de plus en plus son âme. Il ne donne ici que ce à quoi chacun s'attendait, rien de plus.

2004 : Collateral

Très bonne surprise. Le meilleur de son cinéma dans ce film avec Le solitaire et Le sixième sens.


2006 : Miami Vice - Deux flics à Miami (Miami Vice)

Très grosse déception. Mann se désincarne complètement. Ce qu'on pouvait lui reprocher avant donne du leste à ses détracteurs. Les acteurs n'ont rien à jouer, la mise en scène est vaine, le film ennuyeux au possible. Un véritable calvaire !


2009 : Public Enemies

Mêmes défauts que pour Miami Vice mais en légèrement moins mauvais. Les acteurs principaux ne sont pas crédibles. La reconstitution d'époque, les personnages, l'histoire, tout paraît factice. Médiocre film de luxe.
Image

Avatar de l’utilisateur
dario carpenter
Messages : 5130
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : 75002 PARIS & EVREUX 27000!
Contact :

Re: TOP à : Michael Mann

Message par dario carpenter » lun. nov. 01, 2010 4:50 pm

Documentaire de la série "The directors" dispo en 3 parties sur:

http://www.dailymotion.com/video/x6h8c7 ... shortfilms

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20494
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: TOP à : Michael Mann

Message par Manolito » dim. janv. 09, 2011 2:16 pm

Michael Mann (et Oliver Stone et Baz Luhrman) chante les louanges du bluray :

http://www.highdefdigest.com/news/show/ ... _2011/6124

dario carpenter va être forcé d'investir...

Avatar de l’utilisateur
dario carpenter
Messages : 5130
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : 75002 PARIS & EVREUX 27000!
Contact :

Re: TOP à : Michael Mann

Message par dario carpenter » mer. sept. 09, 2015 10:34 am

Interviewé par Robert Rodriguez:


majorsenta
Messages : 338
Inscription : mar. août 21, 2007 1:24 pm

Re: TOP à : Michael Mann

Message par majorsenta » mer. sept. 09, 2015 9:58 pm

Un petit bouquin par la taille vient de sortir sur Michael mann vient de sortir ...
L HORIZON DE MICHAEL MANN...
Suivi d un entretien ou il parle de son prochain film.

majorsenta
Messages : 338
Inscription : mar. août 21, 2007 1:24 pm

Re: TOP à : Michael Mann

Message par majorsenta » mar. nov. 03, 2015 11:23 pm

Le prochain numéro de la revue SO FILM consacré a Michael Mann avec des vrais bouts d' entretien dedans...

Avatar de l’utilisateur
dario carpenter
Messages : 5130
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:10 pm
Localisation : 75002 PARIS & EVREUX 27000!
Contact :

Re: TOP à : Michael Mann

Message par dario carpenter » jeu. févr. 18, 2016 9:50 pm

Rétrospective à New York, Mann revient sur sa carrière:


Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20494
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re:

Message par Manolito » sam. avr. 22, 2017 1:31 pm

Manolito a écrit :The thief : 8/10, très bon polar, très soigné, prenant. A partir d'un sujet très classique - le gentleman cambrioleur en quelque sorte, Mann affirme sa maitrise de l'écriture, du suspens et de la mise en scène. Le plus beau rôle de James Caan !

The Keep : 4/10 ; une première demi-heure époustouflante, sans doute un sommet du fantastique des années 80. Et puis c'est la dégringolade dans un salmigondi de prétention et de mysticisme imbuvable. Même dans un director's cut, je ne vois pas comment on pourrait rattraper un film aussi bancal, mal pensé...

Manhunter : 8/10, très bon thriller 80s. Certains détails esthétiques datent un peu (la villa du tueur !), mais une formidable interprétation, des personnages très attachants, des scènes mémorables (le tigre !) et comme toujours une excellente gestion du suspens.

Last of the Mohicans : 10/10, Michael Mann revient au cinéma avec panache et humilité, redonnant toutes ses lettres de noblesse au cinéma d'aventures hollywoodien : beauté des sites naturels, noblesse des personnages, mise en valeur de la musique, lyrisme... Tout y est. Un film à la fois somptueux et humble.

Heat : 7/10, Après le succès du "dernier des mohicans", Mann a les mains libres. Là encore, un sujet de polar classique, traité de façon très carré. Trop peut-être à mon gout. C'est bien fait, mais je trouve que ça manque de surprise.

Revelations : 10/10 Mann en liberté signe un film superbe sur les Etats Unis et sur le monde des médias et des entreprises. Un sujet a priori aride, formidablement mis en valeur par un suspens en béton et des personnages vivants. Un film sincère, magnifique...

Ali : 8/10, un film trop sous-estimé à mon avis. Là encore, un beau portrait de la société américaine, et tous les passages en afrique sont tétanisants. magnifique...

Collateral : 6/10, après deux échecs commerciaux consécutifs, Mann quitte les sujets ambitieux pour une tache plus commerciale et moins personnelle. C'est son premier long métrage de cinéma dont il n'est pas scénariste ! Un sujet classique, au traitement étonnament pauvre, mais qui apporte à Cruise la légitimité artistique qu'il était venu y chercher... Restent de bonnes scènes, une belle mise en scène, mais aussi une impression de vacuité.

Miami Vice : 6/10, le numérique utilisé n'importe comment, un scénario confus, un final balourd, des acteurs bizarrement choisi. Mouais, c'est pas gagné...

Public Ennemies : 7/10, l'emploi du numérique est plus convaincant, la distribution des rôles est curieuse, mais cela reste quand même un film de gangsters efficace, classique, sérieux. Sans surprise, mais correct.
Hacker : pour le fond et le scénar, c'est 3/10 ("très mauvais"), pour la forme, c'est 5/10 ("moyen"). Allez, je lui décerne un 4/10, parce que je suis trop gentil ! La même note que "La forteresse noire", qui était plus original, mais encore plus raté en fin de compte...

Répondre