Nous sommes le Dim Oct 26, 2014 12:02 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: The Phantom of Hollywood TV (1974) – Gene Levitt
MessagePosté: Dim Mai 29, 2011 4:32 am 
Hors ligne

Inscription: Sam Sep 27, 2008 4:09 pm
Messages: 2178
Localisation: Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!
Alors que le studio hollywoodien Worldwide Studios est sur le point de revendre ses “backlots” desormais inutilises, des incidents mortels se multiplient, des accidents signes par un sinistre “fantome”…

Produit par la MGM pour le compte du network CBS, regarder TPoH est une etrange et au final “triste” experience en soi…

Loin d’etre une quelconque adaptation du roman de Gaston Leroux, ce telefilm est une mise en abime, voire un exemple de “cannibalisme hollywoodien”.

En effet tourne par la branche television de la MGM, l’action prendra place dans les studios meme de la MGM, en l’occurrence les fameux “backlots” ou furent tournes les classiques et chef-d’oeuvres d’un studio (déjà) en train de pericliter dans les annees 70s.

Le fantome du titre “hante” ainsi les ruines des decors d’une des majors de l’industrie du reve et du glamour, essayant pathetiquement et inutilement d’enrayer le processus de destruction de ce patrimoine du cinema americain et mondial a coups de “masse” sur quiconque oserait y porter la main. La tentative vaine et puerile d’une creature a qui on a retire son “jouet” et ses “reves”, des efforts condamnes d’avance par l’adversite et le progres.

La ou le telefilm rejoint les autres (veritables) adaptation du Fantome de l’Opera, sera dans la representation de ce dernier; une creature depassee, pathetique, vivant pour son “art”, mais aussi mentalement destabilisee et ayant perdu tout sens de la “mesure”, qui a et force de “sejourner” de son “temple”, finit par croire qu’il en fait indisociablement partie et vice-versa.

La, ou le metrage s’eloigne des autres versions, est dans sa negation totale du “glamour”, du “lyrisme” et de l’esthetique, remplace ici par la nostalgie, la decrepitude, la tristesse et au final…la rancune.

D’un point de vue atmosphere, TPoH est pratiquement “mortifere” dans sa represensation d’un univers qui n’a plus qu’un passé, et aucun avenir. (MGM etant le studio le plus vendu et revendu qui soit!).

Pour les cinephiles, le spectacle de l’etat delabre de ce qui est un veritable musee du cinema reste une vision eminament triste, mais ineluctable. Tempus fugit.

D’un point de vue contenu intrinseque, celui-ci a un peu tendance a s’effacer face a la symbolique de l’entreprise.

Ainsi, le fantome n’est que peu charismatique (l’on est loin de Lon Chaney dans la vesion de 1925), l’univers dans lequel il evolue est vide de tout charme—excepte surannee (loin donc de la version de 1945), le casting, loin d’etre mauvais, reste pourtant assez anonyme (donc tres eloigne de la version TV de 1990).

Pour le dire clairement, la seule raison de ce metrage a l’origine pour la MGM, est sans doute le cout moindre de tourner intramuros une “petite” production pour le petit ecran, tout en rentabilisant ses propres “backlots”.
(En fait, la MGM apres des annees 60s qui lui firent perdre beaucoup d’argent, commenca a changer de mains assez souvent via de multiples prises de participation. Le declin commencant officiellement en 1973—une annee avant ce telefilm, annee partir de laquelle la production de films pour le grand ecran fut arretee au profit de la distribution, et ce, pendant une periode de sept annee.)

Ce qui pourrait paraitre du “cynisme” corporatiste, est pourtant sans doute a la base l’idee d’un hommage, mais hommage “posthume” a l’encontre d’un studio qui a son avenir derriere lui…

La realisation de Gene Levitt (Adventures in Paradise TV (1961), Combat! TV (1963), S.W.A.T. TV (1975) ) est plutot rondement menee, se permettant des scenes d’action “vintage”–dans les limites d’un “telefilm”, et en profite pour rendre autant que faire se peut hommage au glorieux passé de son employeur, incluant extraits de films, references, costumes et objets “charges historiquement”. L’on sent Levitt a l’aise avec son sujet et respectueux envers lui.

Il est assez interessant de noter que le duo a la base du recit: Robert Thom (The Defenders TV (1961), Bloody Mama (1970), Death Race 2000 (1975) ) pour l‘idee et George Schenck (Kill a Dragon (1967), Barquero (1970), Futureworld (1976) ) au scenario, ont tous les deux commence leur carriere dans les annees 60s et devant donc faire parties d’une tout autre “generation” que celle ayant oeuvre a la MGM a l’epoque. Peu-etre ont-ils ainsi “grandi” avec ces films sur le petit ecran. Qui sait?

Jack Cassidy (The Alfred Hitchcock Hour TV (1965), Mission: Impossible TV (1972), The Eiger Sancion (1975) ) livre une bonne performance dans un double-role, meme si le scenario ne lui permet au final de faire son “coming-out” que dans la deuxieme moitie du film.

Peter Haskell (The Eyes of Charles Sand TV (1972), The Suicide Club TV (1974), Child7s Play 2 (1990) ) dans le role d’un specialist en public-relations reste tres en retrait du recit quant a lui.

Broderick Crawford (The Black Cat (1941), Night People (1954), A tattered WebTV (1971) ) caution “historique” joue un officier de police qui traque une ombre, lui aussi sans etre la “vedette”. Dans des roles plus anynomes, quelques autres "vieilles gloires" font egalement de la figuration.

A noter aussi une petite mise en abime ou le role de la fille du proprietaire / gerant du studio et tenue par une actrice dont le pere fut president de la MGM (1959-1965), actrice creditee en premiere(!) au generique, ce dernier fesant figurer les noms dans un ordre alphabetique! :D

En fait, la veritable vedette de ce telefright (telefilm de trouille) reste sans nulle conteste les studios MGM. Un telefilm a voir, peut-etre la larme a l’oeil…

The Phantom of Hollywood: 3.75 / 5

_________________
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  
Design By Poker Bandits  
Traduction par: phpBB-fr.com & phpBB.biz


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriete de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com